Comment améliorer son référencement sur Google ?

Quand nous créons un blog ou un site, nous espérons tous être vus par le plus grand nombre. Les moteurs de recherche sont la clé de notre réussite. Il est alors primordial de savoir comment améliorer son référencement sur Google. Un bon positionnement sur les pages du moteur de recherche amène un trafic supérieur.

Dans cet article nous allons voir comment faire progresser votre référencement.

Les 3 piliers du référencement naturel

En référencement, il existe 3 piliers sur lesquels il est indispensable de travailler pour bien se positionner dans les moteurs de recherche, dont le principal, Google. Bien évidemment, bien se positionner sur les moteurs de recherche demande du temps et du travail. Il est possible de se faire accompagner dans cette démarche par une agence experte en SEO, mais il est tout à fait possible également de le faire soi-même.

Les 3 piliers sont :

  • Le référencement "on page"
  • Le référencement "on site"
  • Le référencement "off site"

Le référencement "on page" concerne tout ce qui touche au contenu de l’article. Par exemple, un article se doit d’avoir des mots clés. Google doit vite comprendre où votre article veut en venir. Dans cet article par exemple, nous ciblons les mots clés sur le fait d’améliorer le positionnement et le référencement sur Google. Nous reviendrons plus en détail sur ce sujet dans la suite de l’article.

Le "on site" concerne l’expérience utilisateur. Par exemple, le taux de rebond signifie le nombre de pages que l’internaute a vu. Si vous avez une moyenne d’1 page lue, cela signifie que votre site n’attire pas et que les visiteurs préfèrent quitter rapidement votre site. Ainsi, Google va déprécier votre site dans le classement au détriment d’autres sites plus intéressants. C’est à vous d’avoir un taux de rebond faible.

Le référencement "off site" concerne les liens qui pointent vers votre site. Bien entendu, c’est la catégorie qui concerne le netlinking avec toute une stratégie de backlinks à obtenir. Plus des sites d’autorité, connus, populaires ont des liens vers votre site, plus facilement Google va remarquer que votre site est important. Il sera donc mieux positionné dans la hiérarchie des moteurs de recherche.

Maintenant que nous avons vite fait un état des lieux sur le sujet du référencement, il est temps de vous transmettre 7 conseils pour améliorer votre référencement dans le plus populaire des moteurs de recherche.

Comment améliorer son référencement sur Google ?

1. Améliorer votre référencement naturel avec le(s) mot(s) clé(s)

Voici la base du référencement "on page" et du référencement naturel qui ancrera votre site dans les moteurs de recherche.

Vous devez rechercher les mots clés qui vont impacter positivement les classements de Google, Yahoo ou Bing. Pour cela, vous devez connaitre les mots clés les plus tapés par l’internaute, quel volume et quelle concurrence sur chaque mot clé.

Vous pouvez aussi tendre vers une stratégie de longue traine qui est une succession de mots clés. Oui, il y aura moins de trafic mais l’avantage est que vous aurez moins de concurrence avec un trafic qualifié pour convertir.

Google Keyword Planner est un outil gratuit de Google Ads qui vous permettra d’avoir tous les renseignements que nous avons vus ci-dessus. Sinon, vous utilisez tout simplement Google Suggestions pour obtenir des mots clés de longue traîne. Mais ce que vous ne savez sans doute pas, c’est que vous pouvez utiliser cette même technique avec d’autres moteurs de recherche comme Wikipedia, Youtube, Bing et bien d’autres. Testez et vous verrez !

Des outils payants comme Ubbersuggest ou encore Ranxplorer peuvent également vous aider à identifier les mots clés importants, leur volume de recherche ou encore leur concurrence.

N'hésitez pas non plus à installer la Google Search Console sur votre site afin d'identifier sur quelles requêtes vos pages se positionnent et peut-être ajouter quelques mots clés à vos articles.

Vous devez absolument professionnaliser votre approche. Vos concurrents sont de plus en plus nombreux et ils ne vous attendent pas. C’est à vous d’être encore plus malin, plus pro et plus réactif.

2. Optimiser vos mots clés

Vous avez trouvé vos mots clés, c’est la première étape importante. Maintenant, vous devez passer à la phase 2 et optimiser vos mots clés pour un meilleur référencement Google.

Les balises titre

Bien entendu, vos mots clés doivent être dans le titre (balise H1). C’est obligatoire. Ensuite, vous devez créer des balises H2 et H3 pour encore mieux faire ressortir vos mots clés et permettre une meilleure indexation de vos pages.

Aussi, cela permet une meilleure expérience utilisateur de l’internaute. Il faut aussi et surtout penser à votre lecteur. Votre page sera mieux structuré et donc plus lisible et facile à lire.

Les balises H4 à H6 n’ont que peu d’importance.

La quantité

Il n’existe pas de chiffres précis sur le sujet mais vous devez faire attention à la suroptimisation qui pénalisera votre site. Bien entendu, vous devrez répartir tout le long de votre article les mots clés.

Cependant, il faut bien prendre en compte que la première partie de votre article est la zone "chaude", celle que le lecteur lira principalement. Vos mots clés doivent donc être principalement valorisés dans les premiers paragraphes de votre texte.

La méta description

Une meta description est le texte se trouvant juste en-dessous de l’URL dans les résultats de recherche (SERP).

Il ne doit pas dépasser 156 caractères sinon votre description sera coupée. Cela serait forcément dommageable. Il doit être succinct mais surtout impactant avec vos mots clés.

Ce texte permet une meilleure compréhension de votre article et doit inciter l’internaute à venir sur votre site plutôt que celui du concurrent. Vous devez là aussi professionnaliser votre approche avec une stratégie de copywriting. Chaque détail a son importance dans la jungle des sites.

S'il n'a pas d'impact direct sur le référencement dans Google, il en a un sur l'intention de clic.

Le champ lexical

Les internautes utilisent plusieurs termes différents pour rechercher au finale la même chose. Oui, ils ne savent pas quelle est la bonne recherche à mettre. Par exemple un bulletin de paie peut s’écrire de différentes façons sur un moteur de recherche : bulletin de paie, bulletin de paye, fiche de paie, fiche de paye, etc...

C’est à vous d’en profiter. Il est donc essentiel d’optimiser le champ lexical, sémantique le plus proche. Ces mots-clés ont donc la même signification mais sont pourtant différents. Le site LSI Graph permet de rechercher et trouver ce style de mots-clés.

3. Un bon positionnement sur les moteurs de recherche grâce aux images

C’est une optimisation SEO trop souvent négligée. Et pourtant !

Améliorer son positionnement sur Google est possible avec une image vendeuse. C’est aussi lié à votre activité mais vous avez l’assurance d’obtenir un trafic qualifié et potentiellement important.

Pour certains sites internet ou blogs, un bon positionnement des images est désormais indispensable pour :

  • Les blogs de voyages
  • Les sites e-commerces
  • Les portfolios d’artistes ou de graphistes
  • Les agences 2.0
  • ...

En outre, là aussi, vous devrez optimiser vos mots clés. Vous devrez donner un titre à l’image, rédiger un texte alternatif et une légende. Ensuite il faudra faire attention au format et au poids de l’image.

C’est une réalité à prendre en compte car la vitesse et le poids d’un site internet ont un impact sur le référencement naturel. Les images font partie des éléments lourds qui vont ralentir le chargement de votre page. Les robots de Google vont forcément s’en rendre compte. Mais comme tout a une solution, nous vous conseillons un plugin gratuit de compression d’image comme Imagify ou ShortPixel afin que vous ne soyez pas pénalisés.

Si vous êtes dans la mode du dropshipping, vous savez ce que vous avez à faire !

4. Le contenu doit être roi pour améliorer son référencement sur Google

Vous devez écrire ou produire du contenu de qualité pour que les internautes reviennent sur votre site. De plus, votre contenu doit être unique. Attention au plagiat (duplicate content) pour lequel vous serez logiquement pénalisés par Google.

Ensuite, des articles avec une quantité de mots adéquate est à privilégier. Faites de temps en temps des articles consistants. Donc oui, il ne faut pas espérer être bien positionné sur des mots clés concurrentiels avec des articles de 300/400 mots. Des études ont prouvé qu’écrire entre 1500 et 3000 mots permettent un meilleur positionnement et référencement sur Google.

Enfin, vous devez écrire avant tout pour les internautes, vos lecteurs et non pour plaire aux moteurs de recherche. Si votre article est une succession de mots clés ou trop optimisée pour Google, vos lecteurs le remarqueront et ne reviendront pas.

5. Supprimez les pages ou articles qui ne plaisent pas

Google recommande de supprimer les pages de mauvaise qualité ou de les améliorer. Il signale que ces pages déprécient le positionnement de l’ensemble de votre site internet.

C’est à vous de visualiser les pages qui ne font que trop peu d’audience et de les supprimer ou au mieux de les faire évoluer.

Il est logique que Google pénalise ce genre de sites avec des pages fantômes (ou zombies) qui ne servent à pas grand-chose. Google souhaite de la qualité et des pages appréciées par les internautes.

A titre d’information, vous pouvez utiliser Google Search Console pour connaitre vos pages défaillantes, qui ne plaisent pas. Vous pourrez aussi voir les mots clés utilisés par les internautes…

Les backlinks pour améliorer son référencement Google

6. Les backlinks pour optimiser son référencement Google

Il existe plusieurs solutions pour en obtenir :

  • Les acheter (Attention quand même aux backlinks de mauvaise qualité et étrangers).
  • Commenter des sites liés à la même catégorie que le votre avec un lien dans le texte ou la signature.
  • Commenter des forums du même registre.
  • Créer du partenariat et des échanges entre sites.
  • Rédiger un article invité pour un autre site avec des liens pointant vers votre site.
  • Créer des liens externes vers des sites que vous appréciez.
  • Communiquez avec ces sites en leur expliquant que vous parlez qualitativement d’eux. Ainsi, ils potentialiseront sur leurs réseaux sociaux.
  • ...

Mieux vaut dix bons backlinks (liens sur des sites d'autorités dans votre domaine) que 100 mauvais.

7. La recherche vocale : L’avenir su SEO

Nous utilisons de plus en plus la recherche vocale pour une recherche sur Google. Il est temps pour ceux qui ont des sites de s’adapter à ce nouveau mode de fonctionnement.

Votre public s’exprime comment oralement ? Quels mots clés vont être recherchés ? Quelle adaptation pouvez-vous faire pour les personnes qui font une recherche vocale et non écrite ? Les mots clés longue traine ne sont-ils pas mieux adaptés à cette communication ? Créer des FAQ (Foires Aux Questions) sur des pages ne seraient-ils pas pertinents ?

Ce sont à toutes ces questions et bien d’autres que vous devez répondre pour améliorer votre visibilité sur des recherches vocales.

Pour résumer sur le référencement sur Google

Comme vous avez pu le voir dans ce sujet, il existe de nombreuses clés pour améliorer son référencement sur Google. Si vous n'êtes pas familier avec tout cela, vous faire accompagner par une agence SEO est une bonne option. Si le travail ne vous fait peur, vous pouvez vous attacher à travailler sur les différents points de cet article afin de voir vos positions gagner du terrain.

Le SEO est un long travail mais il est indispensable pour toute personne ayant un blog, un site web ou une boutique en ligne de s'y intéresser.

Laisser un commentaire