Le kit de démarrage pour les tricoteurs débutants

Que vous souhaitiez fabriquer des écharpes, bonnets ou couvertures, vous devez avoir les équipements de base pour le faire. Avoir les bons outils à disposition vous facilite la tâche et assure la qualité et la beauté de vos réalisations. Comment sélectionner les aiguilles les plus appropriées pour vos projets ? Quels types de laine correspondent le mieux aux novices ? Où trouver les meilleures ressources pour apprendre et perfectionner vos techniques ?

Le choix de vos aiguilles à tricoter

L'aiguille que vous choisissez affecte directement votre confort lors du tricotage. Quand elle est inadaptée, elle peut engendrer de la fatigue ou même provoquer des douleurs dans les mains et les poignets. Elle a aussi un impact sur la tension du fil et détermine la beauté ou l'uniformité de vos créations.

Vous en trouvez qui sont conçus avec du bois, du bambou, du métal ou du plastique. Si vous êtes nouveau dans le tricotage, les deux premiers matériaux vous conviennent. Ils retiennent le fil et évitent que les mailles ne glissent trop facilement.

Optez pour des aiguilles de taille moyenne (en général un diamètre de 4 à 5 mm). Comme vous pouvez le voir sur le site de Happywool, elles sont idéales pour travailler des laines de poids raisonnable. Vous pourriez réaliser des accessoires de mode sans vous compliquer la tâche. Pour les tricotages complexes, choisissez des modèles plus longs.

Préférez celles qui sont courtes pour des ouvrages de petite taille tels que les chaussettes ou les bonnets. Soyez attentif au type de pointe que vous achetez. Les extrémités aiguisées s'harmonisent avec les techniques qui nécessitent plusieurs insertions dans des boucles serrées, comme les torsades. Les bouts arrondis peuvent en revanche faciliter le tricot et réduire le risque d'accrocher ou de fendre les ficelles.

Quelle laine privilégier en tant que débutant ?

Pour les personnes inexpérimentées, le mieux est de prendre des fils épais, car ils sont souples et permettent de voir chaque maille. Une laine de couleur claire vous aide à distinguer vos nœuds afin de suivre votre progression et repérer d'éventuelles erreurs.

Pour le choix de la matière, l'acrylique est économique et disponible dans une vaste palette de teintes. Cela stimule la créativité et évite les maladresses. Les mérinos sont coûteux, mais ils sont doux et simples à entretenir et ne provoquent pas d'irritations de la peau.

C'est une excellente alternative pour ceux qui ont l'épiderme sensible. Pour ceux qui travaillent sur des projets écologiques, des options recyclées ou biologiques sont également accessibles. Vous devriez toutefois sélectionner celles qui ont une bonne qualité et une texture agréable.

Prenez en compte la résilience des fibres. Elles doivent supporter l'étirement sans perdre sa forme originale. Vous pourriez les utiliser pour les accessoires qui demandent plus de flexibilité. Réfléchissez enfin au poids du fil qui convient au type de vêtement à faire. Par exemple, un « worsted » ou « aran » est adapté pour des pulls ou des couvertures, car il est épais et offre un meilleur confort.

des laines de couleurs différentes

Les accessoires de tricot indispensables

Assurez-vous d'inclure dans votre kit de base des ciseaux bien aiguisés. Ils permettent de couper le fil en fin de tricotage ou lors du changement de couleur. Ils vous aident à faire des finitions nettes et précises en éliminant les matières superflues. Cela améliore l'esthétique et contribue à la propreté de vos réalisations.

Grâce aux marqueurs, vous identifiez des points spécifiques (le début d'un nouveau motif ou la fin d'un rang). Ils facilitent le suivi du patron, maintiennent l'uniformité et évitent toute confusion. Cela rend le processus de travail plus fluide et moins stressant. Un mètre ruban est nécessaire pour mesurer vos créations et garantir que les dimensions de l'ouvrage correspondent à vos attentes.

Corrigez les erreurs ou récupérez des boucles échappées avec un crochet de tricot est utile. Cet outil peut sauver des sections entières et vous épargner la frustration et le découragement. Pour sécuriser vos mailles quand vous déposez vos réalisations, choisissez de bons protège-points. Si vous utilisez plusieurs fils de couleurs différentes, un séparateur de pelote est indispensable pour empêcher les laines de s'entremêler.

Les ressources et les guides de tricot pour bien démarrer

De nombreux livres et magazines de tricot sont disponibles et peuvent vous fournir des instructions détaillées sur les techniques à adopter. Vous pourriez y trouver des projets adaptés aux débutants. En plus, internet regorge de tutoriels vidéos, blogs et forums où vous pouvez apprendre de nouvelles méthodes et échanger avec d'autres passionnés du domaine. Téléchargez des applications mobiles dédiées à cette activité et qui offrent des fonctionnalités telles que :

  • les compteurs de rangs,
  • les convertisseurs de mesure,
  • les bibliothèques de points de brochure.

Certains sites web ont des communautés en ligne où vous pouvez partager vos réalisations, avoir des retours et participer à des défis. Abonnez-vous à des newsletters spécialisées qui proposent des astuces régulières, des patterns gratuits et des informations sur les dernières tendances. Inscrivez-vous à des ateliers ou à des cours, si possible, pour bénéficier de conseils pratiques et améliorer vos compétences.

Yvan L. - Blog-United

Fondateur de Blog-United et d’autres médias en ligne, Yvan est un grand passionné du web. Blogueur depuis plus de 15 ans, il est fan de séries, de jeux vidéo, d’Art, de sport ou encore de nouvelles technologies.

Partager cet article :

Laisser un commentaire