L’importance d’entretenir la charpente de votre maison

La charpente est indéniablement l'une des parties clés d'une maison. Cependant, la plupart des personnes qui pensent à l'entretien de leur habitation ne pensent souvent pas à vérifier son état. La charpente de votre maison a plusieurs fonctions et est nécessaire si vous souhaitez maintenir intacte sa maçonnerie. Découvrez alors sans plus tarder pourquoi vous devriez songer plus souvent à l'entretien de votre charpente !

La charpente, un élément clé de votre maison

La charpente a de profonds liens avec les fondations d'un bâtiment, mais pas uniquement. Elle possède également différentes fonctions liées à celles-ci. Sa bonne santé est de ce fait indispensable pour la pérennité de votre maison. La charpente assure de même d'autres fonctions qui témoignent de son importance. Tout d'abord, elle soutient le toit du bâtiment dont le poids est conséquent. Puisqu'elle est amenée à supporter de telles contraintes tout au long de sa vie, il est essentiel que son ossature soit assez forte pour lui permettre d'assurer convenablement son rôle.

De même, la charpente d'une maison fait office de résistance contre les charges. Elle protège en effet l'intégralité de la construction. Pour ce faire, elle doit être en mesure de supporter des charges verticales et inclinées. Les premières concernent tous les matériaux soutenus par la charpente. Quant aux charges inclinées, elles font référence aux intempéries auxquelles peut faire face la structure du bâtiment.

Que votre charpente soit en métal ou en bois, le poids de l'âge finit par se faire ressentir et il est nécessaire de lui redonner une seconde jeunesse. Assurer une veille régulière vous permettra d'identifier au plus tôt les signes de faiblesse ou de dégradation.

Rénovation de charpente, comment choisir la bonne entreprise ?

Mener à bien des travaux de rénovation de charpente ne s'improvise pas, car ils nécessitent des compétences précises et une véritable expertise. Il est donc nécessaire de solliciter les services d'une entreprise qui coche toutes les bonnes cases. Une société de charpente digne sérieuse doit tout d'abord avoir une existence légale. Vérifier qu'elle est bien inscrite au Registre du commerce ou des sociétés ou au Répertoire des métiers.

Vous devrez par ailleurs opter pour une entreprise certifiée Qualibat. Il s'agit d'un dispositif qui contrôle la capacité technique d'une société à réaliser vos travaux de rénovation. Il en est de même pour la mention RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Si vous souhaitez bénéficier des aides financières de l'État comme MaPrimeRénov », vous ne pouvez de toute façon pas faire l'impasse sur ce critère.

Par ailleurs, assurez-vous que l'entreprise que vous choisirez a souscrit diverses assurances (décennale, responsabilité civile, etc.) et dispose de bonnes références. Pour trouver aisément le prestataire idéal, vous pouvez vous rendre sur certains sites réputés qui rassemblent les meilleures entreprises dans les métiers de l'habitat. Grâce à leur système d'avis clients fiable et strict, vous pouvez choisir votre prestataire et obtenir un devis auprès d'une entreprise de charpente en toute simplicité.

Charpente, entreprise spécialisée

Quels problèmes en cas de négligence de la charpente ?

Votre charpente est exposée à de nombreuses menaces qui peuvent sérieusement compromettre sa longévité en cas de défaut d'entretien. Les modèles les plus vulnérables sont ceux en bois. Et pour cause, ce matériau peut être facilement attaqué, ce qui dans les cas extrêmes peut conduire à un effondrement de la structure de votre habitation.

Les parasites végétaux comme les champignons lignivores type mérule ou les microchampignons sont les principales menaces des charpentes en bois. Ils provoquent la pourriture du bois et causent une détérioration de sa structure.

D'autres parasites d'origine animale peuvent occasionner de sérieux dégâts sur votre charpente en cas de manque d'entretien. C'est par exemple le cas des capricornes de maisons qui s'enfoncent profondément dans l'ossature du bois pour s'y nourrir et la réduire en poudre par la même occasion. Ils affectionnent particulièrement le bois résineux de type sapin, pin ou épicéa. Les termites peuvent-ils aussi profiter du moindre signe de faiblesse pour provoquer des dégâts, bien souvent plus importants que ceux engendrés par les capricornes.

Enfin, l'humidité est l'une des principales menaces de la charpente. Les modèles en bois sont ici aussi les plus vulnérables. L'eau fragilise en effet la charpente en raison de la formation de moisissures, et des champignons qui prolifèrent alors dans cet environnement chaud et humide.

Dégradation de la charpente, quels sont les symptômes ?

La dégradation de la charpente de votre maison laisse parfois des indices que l'œil averti peut aisément identifier. Dans le cas d'une charpente en bois par exemple, vous pouvez observer attentivement les flambements des poutres. Ceux-ci peuvent fléchir et se déformer dans un sens perpendiculaire à l'axe de compression.

En cas d'infiltration de l'eau, la charpente (en bois) présente des symptômes bien connus. Le bois commence en effet par gonfler, ce qui déforme la structure de la charpente. Bien souvent, le toit est le maillon faible lors des problèmes d'infiltration d'eau. Elle laisse passer l'eau qui vient abîmer dans un premier temps la charpente, puis l'intégralité de la construction. Pour remédier à cela, il est important d'entreprendre des travaux de rénovation. Toutefois, il est préférable de mener des actions préventives comme l'entretien régulier de votre charpente.

Une observation minutieuse de l'ossature vous permettra également de détecter les éventuels signes d'attaque. Vous pouvez brosser les poutres dans les angles ou à la jonction des pièces en bois à la recherche de sciure ou de petits trous de 1 à 2 mm de diamètre. Ceux-ci sont souvent causés par des parasites xylophages. Vous pouvez également effectuer un sondage muni d'un outil pointu. Il peut s'agir d'un couteau ou d'un tournevis qu'on appuie contre le bois. L'objectif est de vérifier si la pointe s'enfonce de plus d'un ou de deux millimètres.

Des traces blanches et circulaires peuvent également être observées au niveau de la charpente. Elles peuvent indiquer la présence de spores de champignon. Pour apprécier l'étendue de la propagation et des dégâts occasionnés, un léger ponçage peut être effectué. Cependant, les menaces qui compromettent l'intégrité de votre charpente sont microscopiques. De ce fait, les traces visibles n'apparaissent que lorsque celle-ci se retrouve déjà dans un état avancé de dégradation. La pose de tels diagnostics peut donc s'avérer complexe et nécessiter une parfaite connaissance des insectes nuisibles, en particulier de leur mode d'action. En cas de doute, pensez à faire appel à des professionnels de la charpente (diagnostiqueurs).

Pour identifier les dégâts causés par les insectes xylophages, l'humidité ou les variations de température, il est recommandé au minimum de faire une inspection de la charpente sur une base annuelle. La mise en place de ce contrôle permet de déterminer la solution adéquate pour résoudre ces problèmes récurrents de charpente.

Comment rénover sa charpente ?

Entreprendre des travaux de rénovation de votre charpente nécessite le recours à une équipe professionnelle. La nature des travaux à effectuer dépend le plus souvent des symptômes observés et surtout de leurs causes.

Le traitement curatif de la charpente

Lorsque le diagnostic préliminaire réalisé indique une infestation, il est capital de traiter professionnellement le bois. Ce traitement curatif est réalisé par une entreprise de désinsectisation. Il permet de débarrasser le bois des parties abîmées et de s'assurer de l'absence de tout élément qui pourrait compromettre la solidité de l'ouvrage. Il est important de ne pas vous lancer seul dans le traitement du bois de votre charpente. Les produits nécessaires sont en effet nocifs, sans oublier la grande fragilité d'une charpente dont le bois est parasité.

La méthode utilisée par le professionnel dépend du type de parasite à éradiquer. Pour les insectes, il procède habituellement à un badigeonnage au pinceau ou à une pulvérisation d'insecticides. Cette opération est renouvelée deux fois dans un intervalle de 24 heures. En ce qui concerne les champignons dont les graines sont souvent implantées profondément, ils sont traités par injection. Toutefois, il est important après ce traitement de résoudre le problème à l'origine de la prolifération des parasites. Pour ce faire, il convient entre autres de rechercher et de réparer les sources d'infiltration d'eau et de mettre en œuvre une ventilation efficace.

La réparation des éléments de la charpente

Lorsque votre charpente ou vos poutres sont déformées, n'hésitez pas à contacter un bureau d'étude spécialisé dans l'ossature bois. Celui-ci se chargera d'apprécier l'ampleur des dégâts en réalisant un diagnostic de la structure de votre charpente. Selon les résultats obtenus, il vous proposera une intervention sur mesure. Les travaux de rénovation qui peuvent être menés concernent entre autres :

  • le remplacement d'anciens éléments par de nouveaux,
  • la consolidation de certains éléments,
  • l'ajout de nouveaux éléments.

Le remplacement d'un ancien composant est nécessaire lorsque celui-ci n'assure plus sa fonction porteuse. La consolidation est envisagée lorsqu'un élément, bien que dégradé, peut encore être réparé. Enfin, l'ajout de nouveaux éléments comme des poutres ou du bois de charpente est envisagé lorsque la structure actuelle est incapable de supporter les charges ajoutées auparavant.

Rénovation charpente

Réparation ou remplacement de charpente, quels coûts ?

Les tarifs pour une rénovation de charpente sont variables et dépendent de plusieurs facteurs. Il s'agit notamment du matériau de base de la charpente, de son état, de sa surface et de l'entreprise de charpente en charge des travaux. En ce qui concerne le matériau de la charpente, on distingue principalement le bois, le métal et le béton. Ces différents matériaux ont leur spécificité et le niveau de technicité requis pour leur manipulation peut faire varier sensiblement le coût des travaux.

Notez que plus votre charpente est usée, plus les travaux de rénovation seront coûteux. Il en est de même pour la surface de la charpente. Les prix en rénovation sont en effet souvent calculés au m², ce qui est logique puisque la durée de travail sera proportionnelle. On estime en moyenne qu'une rénovation partielle de charpente coûte respectivement 60, 50 et 40 euros le m² pour des structures en bois, en métal et en béton. Pour une rénovation complète, ces montants s'élèvent à 200, 150 et 130 euros le m² respectivement.

Partager cet article :

Laisser un commentaire