Youtube – Histoire, chiffres, évolution, … tout savoir

par 17/10/2019Tech

YouTube a su s'imposer comme l'un des leaders du web et son succès ne cessent de grandir. Pour certains, la plateforme est même devenu un support à leur activité professionnelle. Pourtant, rares sont ceux qui la connaissent réellement. Présentation de la plateforme de partage de vidéos YouTube.

YouTube, les grandes dates de son histoire

YouTube est sans conteste la plateforme de partage de vidéos la plus célèbre et la plus utilisée au monde. On la doit à trois fondateurs, Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim.

Lancée en février 2005 sous le modèle économique d'une startup, son succès a été rapide et ne cesse d'aller grandissant depuis. C'est en effet dans le courant de cette même année qu'une vidéo dépasse pour la première fois le million de vues. Ce phénomène de vidéos qui deviennent virales sera de plus en plus fréquent par la suite, avec un nombre d'utilisateurs et un temps passé sur la plateforme toujours plus importants.

Ce démarrage en trombe a de suite suscité l'intérêt d'autres géants du web, et notamment Google. A tel point que dès 2006, Google rachète YouTube avec pour ambition de concurrencer d'autres opérateurs de poids du secteur. La transaction se chiffre en milliards de dollars. YouTube reste aujourd'hui encore la propriété de Google.

En 2007, le partage de vidéos devient pour la première fois une opportunité professionnelle, grâce à un système de partenariat. Les YouTubers les plus actifs peuvent devenir des partenaires et recevoir une rétribution grâce aux publicités qui accompagnent la diffusion de leurs vidéos.

Les premières houles sont aussi essuyées par la plateforme suite à des contenus jugés sensibles voire même illégaux. La plateforme réagira en modérant plus les contenus et en modifiant son programme partenaire.

La législation, YouTube s'y attèle de plus en plus, en lançant, toujours en 2007, le Content ID. Il s'agit de détecter de manière automatique d'éventuels copyrights et plagiats qui seraient préjudiciables au travail des auteurs et des créatifs.

En 2008, YouTube développe son application mobile. Bien lui en a pris puisque c'est aujourd'hui sur les appareils mobiles que les connections à la plateforme sont les plus fréquentes.

En 2010, YouTube dépasse le milliard d'abonnés.

En 2012, une vidéo virale ne compte plus des millions de partages mais bien des milliards de vues. Il s'agit de l'artiste Psy et de son désormais célèbre titre "Gangnam Style". Un record absolu.

En 2014, après avoir constaté que la demande se porte majoritairement sur les clips musicaux, YouTube décide de lancer son offre de streaming. L'idée est de proposer l'écoute des musiques des clips partagés sur la plateforme sans être soumis à la publicité omniprésente pour les non abonnés, ainsi que du contenu exclusif. L'offre connaitra des ajustements mais elle existe encore aujourd'hui, sous l'appellation de YouTube Premium.

Comme les réseaux sociaux, YouTube propose aussi aux comptes les plus populaires de créer des stories pour animer encore plus facilement leur communauté.

Aujourd'hui, certains YouTubers sont suivis par plusieurs millions d'abonnés et les vidéos qui deviennent virales sont de plus en plus nombreuses. De quoi inciter toujours plus d'utilisateurs à créer leur propre compte, en plus de consulter un contenu toujours plus riche et varié.

Des chiffres vertigineux

Les chiffres de YouTube ont de quoi donner le vertige.

La plateforme de partage de vidéos est disponible dans pas moins de 88 pays, soit 76 langues au total. On estime que chaque jour, 1,5 milliards d'utilisateurs se rendent sur la plateforme. Rien qu'en France, on recense 46 millions d'utilisateurs par mois.

Ils y consomment du contenu pendant une heure en moyenne. Chaque utilisateur regarde environ 96 vidéos par mois sur la plateforme. En effet, il y a de quoi plaire à tout le monde, avec les 400 heures de vidéos téléchargées chaque seconde et les dizaines de millions de chaînes YouTube accessibles. En France, 300 chaînes ont dépassé le million d'abonnés.

En termes de thématiques, 9 vidéos sur 10 qui sont regardées concernent les clips musicaux. Mais le divertissement n'est pas la seule recherche des utilisateurs YouTube. Ils y voient aussi un moyen d'apprendre, d'acquérir de nouvelles connaissances grâce aux tutos qui sont aussi très prisés. Certaines vidéos diffusés sur la plateforme servent d'ailleurs parfois de supports éducatifs.

YouTube a su appréhender les nouvelles manières de consommer les médias. Aujourd'hui, on estime que plus de la moitié des visionnages de vidéos YouTube se fait depuis un appareil mobile. Grâce à cette accessibilité, les YouTubers sont de plus en plus nombreux à se connecter à la plateforme plusieurs fois par jour.

37% du trafic mobile mondial passerait par YouTube, sur lequel de nombreuses recherches sont lancées.

Une véritable communauté se créée sur la plateforme via les abonnements aux chaînes. Par ailleurs, 1 vidéo sur 2 fait l'objet de commentaires.

YouTube, une plateforme rémunératrice ?

Si les consommateurs de vidéos ont l'embarras du choix sur YouTube, la plateforme est aussi très attrayante pour les pros.

Les annonceurs y trouvent aussi leur compte. Les publicités y jouissent d'une très grande visibilité, notamment auprès des jeunes adultes qui sont les plus nombreux à s'y connecter. Au passage, rappelons que la plateforme n'est normalement accessible qu'à compter de 13 ans.

De nombreuses chaînes permettent de percevoir un revenu, pas toujours suffisant pour en vivre toutefois. Notons tout de même que les plus suivies rapportent plus de 100 000 $/an, un chiffre qui a de quoi faire rêver.

Tous les YouTubers ne peuvent pas faire monétiser leurs vidéos. YouTube impose de remplir certaines conditions pour obtenir ce privilège : la chaîne YouTube créée doit rassembler au moins 1000 abonnés et comptabiliser a minima 4000 heures de visionnage en un an.

Certains YouTubers arrivent aussi à tirer leur épingle du jeu au niveau rémunération en devenant influenceurs. Les chaînes les plus populaires sont concernées mais pas seulement. Des comptes plus sélectifs et spécialisés peuvent aussi intéresser les marques d'un secteur de niche.

Après avoir rejoint le programme partenaire et alors que des gains sont générées grâce à des vidéos publiées sur YouTube, il devient obligatoire de créer son entreprise pour pouvoir les encaisser et les déclarer légalement.

L'article 17 de la Directive Européenne sur les Droits d'Auteur

YouTube a réagit très tôt aux premières polémiques nées de la diffusion de certaines vidéos. L'attention portée au contenu est aussi renforcé depuis l'adoption de l'article 17 de la Directive Européenne sur les Droits d'Auteur (à noter qu'initialement celui devait être l'article 13 du texte). En effet, depuis sa promulgation le 26 mars 2019, la responsabilité de YouTube est mise en cause dès lors qu'un contenu illicite est diffusé sur sa plateforme et si le droit d'auteur est bafoué d'une quelconque manière. Avec à la clé, de très fortes sanctions.

Chacune des vidéos proposées à la publication sur YouTube fait donc l'objet d'un contrôle via Content ID. Avant, la vérification avait lieu après la publication. Elle était donc visible quelque temps avant d'être supprimé de la vidéothèque. Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle législation, si le contenu ne paraît pas répondre aux conditions de la Directive Européenne, si le droit d'auteur est bafoué, elle ne peut pas être diffusée sur la plateforme.

L'offre Premium de YouTube

YouTube est un service de visionnage gratuit, ce qui explique aussi en partie son succès. Toutefois, il est possible pour ceux qui le souhaitent de souscrire à un abonnement payant : YouTube Premium.

L'un des arguments mis en avant par la plateforme pour promouvoir son offre YouTube Premium est qu'elle donne accès à du contenu sans publicité. Les vidéastes sont rémunérés grâce à la mensualité de l'abonnement.

Grâce à l'application YouTube Music Premium, l'abonné a la possibilité de télécharger des clips. La musique peut aussi être diffusée en arrière plan, ce qui permet de pouvoir continuer à surfer et à utiliser diverses fonctionnalités de son appareil sans que la musique ne se coupe.

Du contenu exclusif est aussi proposé sur YouTube Originals. Il s'agit de films et de séries dont les droits sont l'exclusivité de YouTube. La vidéothèque est actuellement fournie d'une centaine d’œuvres.

L'avantage du téléchargement est de pouvoir consommer ses vidéos même lors de ses déplacements mais aussi hors connexion.

Le prix de l'abonnement à l'offre YouTube Premium est fixé à 11,99€/mois. Une option famille est également proposée contre 17,99 €/mois supplémentaire. L'abonnement permet alors de regrouper jusqu'à 6 comptes gérés par un seul administrateur. Enfin l'abonnement étudiant est facturée 6,99 €/mois. 1 mois d'essai est offert à tout le monde.

Le média vidéo est connu pour être l'un des plus percutants. La demande en la matière est toujours plus grande, comme le démontre les chiffres de YouTube. Et la créativité des vidéastes est sans limites pour satisfaire les abonnés des diverses chaînes, qu'il s'agisse d'un contenu professionnel ou amateur.

A lire :   Camions autonomes - Uber abandonne son programme