Résidence senior ou maison de retraite : que choisir pour ses parents ?

par Mise à jour le 12/12/2018Santé

Vos parents sont-ils des seniors ? Certainement que vous voulez le meilleur pour eux. Dans ce cas, vous devriez les inscrire dans une résidence senior... ou alors dans une maison de retraite.

Quelle entité choisir ? Beaucoup optent pour les maisons de retraite, alors que d’autres estiment qu’une résidence est meilleure. Dans un tel contexte, pour opérer son choix, l’idéal serait de connaître les différences entre ces structures. C’est justement ce que propose cet article. Non seulement, il fait découvrir la distinction, mais en plus, il vous oriente dans votre choix. Allons-y !

Les pensionnaires

Les maisons de retraite, comme on en retrouve sur Senior transition, sont destinées aux personnes âgées dépendantes. Autrement dit, seuls les seniors ayant besoin d’aide spécifique y sont admis.

En revanche, une résidence senior ouvre ses portes aux personnes âgées en meilleures conditions physiques. Ils n’ont pas besoin de soins particuliers, encore moins d’une assistance médicale.

Le mode de paiement

Suivant qu’il s’agisse d’une maison de retraite ou d’une résidence, le mode de paiement diffère. C’est un forfait journalier qui est payé dans les maisons de retraite ou établissements de service. Il comporte des prestations obligatoires.

A contrario, les pensionnaires des résidences payent un loyer mensuel. Cela dit, ce loyer est plus souple que celui des établissements.

Les modalités d’implantation

L’implantation d’une maison de retraite et celle d’une résidence senior ne répondent pas aux mêmes règles. Pour les premières, il faut signer une convention tripartite avec l’ARS et le conseil général du département. La convention ainsi conclue régit le fonctionnement de la structure. En revanche, pour les résidences, il n’existe pas d’obligation particulière à respecter, et donc pas de mode de fonctionnement strict.

C’est vrai, les maisons de retraite proposent un accompagnement médical, ce qui est bénéfique pour les personnes âgées. Mais ces dernières s’y sentent rapidement trop à l’étroit ou isolées. À l’opposé, les résidences sont conviviales et garantissent la liberté et l’épanouissement des pensionnaires. D’ailleurs, elles proposent différentes animations et activités, comme on peut le noter en lisant certains articles du magazine Astuce Santé.

Les activités

En résidence senior, les personnes âgées sont occupées par de nombreuses activités : sorties culturelles, découvertes, animations sportives, détente, etc. Elles profitent aussi de cours de gymnastique douce, d’informatique, d’ateliers de bricolage et de dessin et d’autres programmes. Tout le contraire des maisons de retraite où le quotidien des seniors se résume en quelques mots : soins médicaux ou paramédicaux, habillage et toilettes.

personne-agee-enfant

Comment opérer son choix entre les maisons de retraite et les résidences ? Il suffit de se baser sur certains critères. D’abord, l’état de santé de son parent et l’emplacement de la structure, résidence senior ou non. Ensuite, le budget à prévoir.

Choisir la bonne structure et son emplacement

 

La santé de son parent définit le type de maison de retraite idéal. Logement foyer, résidence service, Ehpad ou USLD, tout dépend de l’autonomie de la personne âgée. Par exemple, si elle est dépendante, mais que son niveau n’atteint pas le Gir 1 ou 2, un Ehpad sera parfait. En revanche, si sa santé nécessite des soins particuliers, un USLD sera idéal.

L’emplacement de la structure est, lui aussi, important. Il peut permettre au senior de se sentir moins isolé. Deux cas sont possibles, qu’il s’agisse d’une résidence senior ou une maison de retraite :

  • proche de l’ancien domicile du parent : il pourra recevoir fréquemment la visite de son conjoint, de ses amis, de ses voisins, et conservera donc ses habitudes ;
  • proche des enfants : ils pourront facilement et régulièrement rendre visite au senior.

Maison de retraite ou résidence senior, le budget à prévoir

Le budget à prévoir pour une maison de retraite ou une résidence n’est pas le même. Pour un Ehpad par exemple, il est de 1.500 à 6 000 €/mois. En revanche, pour une résidence, il faut prévoir entre 300 et 1.400 €/mois. Le choix à opérer dépend donc de sa capacité financière.

En somme, le choix d’une structure d’accueil pour son parent dépend de plusieurs paramètres : l’état de santé du senior, la situation géographique de la structure et les tarifs. Pour un choix optimal, vous pouvez vous aider de cette page.

A lire :   Quels sont les bienfaits de la bière pour notre santé ?