Projet Hyperloop – Une piste d’essai en construction à Toulouse

par | 18 Avr 2018 | Tech

Un projet de construction d’une piste d’essai Hyperloop est actuellement en cours près de Toulouse. Ce tronçon de tube accueillera les capsules transportant des passagers. Il s’agit de la première piste d’essai en France, hors des USA. Cette piste sera testée en conditions réelles d’ici la fin de l'année.

Hyperloop - Pour une expérience de voyage inégalée

Hyperloop est un projet affilié à Elon Musk qui se veut Open Source et pour lequel le milliardaire n'a déposé aucun brevet pour encourager son développement. Il a pour but de révolutionner le transport terrestre de longue distance. Son développement actuel est exponentiel.

La construction d’une nouvelle piste d’essai Hyperloop en France, du côté de Toulouse, en est la preuve. La société Hyperloop Transportation Technologies, qui y a installé son centre Recherche et Développement, va en effet rentrer dans une phase de test grandeur nature.

La France peut être fière d’être le premier pays en dehors des USA à accueillir ce projet futuriste. En effet, les précédents tests ont été effectués dans le désert du nord de Las Vegas et à Hawthorne en Californie, près du siège social de SpaceX.

La première partie de cette piste mesurera 320 mètres de long et sera praticable pour des tests d’ici la fin de l'année. La seconde partie portera cette distance à 1 kilomètre et sera achevée courant 2019. Les tubes seront surélevés par des pylônes de 5,8 mètres de hauteur. La première capsule servant à effectuer des tests est actuellement construite en Espagne par l’entreprise Carbures.

 

Dirk Ahlborn, PDG d’Hyperloop TT, affirme que les objectifs en matière de vitesse, d’efficacité et de confort commencent à être atteints. L’objectif n’est pas simplement de battre le record en matière d’accélération et de vitesse. Il s’agit tout d’abord de révolutionner le transport, tout en offrant une expérience de voyage inégalée au grand public.

Un projet futuriste qui se concrétise petit à petit

Certes, le développement de ce projet est assez lent … mais n’en est-il pas autant pour tous les projets d’envergure ? Rien ne sert de courir et Hyperloop TT l’aura bien compris. L’entreprise poursuit actuellement son développement vers un but de construction à très grande échelle. Une fois à terme, la firme assure que passagers et marchandises seront transportés à plus de 1 100 km/h à travers de nombreux continents.

Bien que cela ne soit pas du domaine des rêves, la route est longue et l’entreprise devra encore procéder à des recherches et des analyses complexes. Toutefois, Dirk Ahlborn est confiant. En effet, nombreux sont les partenaires qui viennent appuyer ce projet démesuré : la Nasa, SpaceX, Boeing et Tesla sont quelques exemples. Et ces derniers ont fourni 800 ingénieurs parfaitement qualifiés qui travaillent d’arrache-pied pour gagner cet audacieux pari.

3 tubes d’acier de 4 mètres de diamètre ont été acheminés près de Toulouse, ce qui signifie que le projet commence à se concrétiser. Voilà maintenant un an que la firme américaine avait ouvert un centre de recherche dans cette ville de France pour développer sa technologie de transport. Chaque capsule d’Hyperloop mesure 30 mètres de long et pourra transporter entre 28 et 40 personnes à une vitesse de 1 223 km/h, avec un départ toutes les 40 secondes.

A LIRE EGALEMENT