Comment faire une terrasse en béton ?

Économique, facile d'entretien, robuste, et rapide à construire, la terrasse en béton présente de nombreux avantages. Elle est idéale, à l'approche de l'été, pour aménager son jardin et/ou le périmètre autour de la piscine. Vous disposez ainsi d'un espace de vie agréable et esthétique pour profiter de la chaleur estivale.

De nombreux professionnels sont spécialisés dans le domaine. Néanmoins, si le cœur vous en dit, vous pouvez également vous lancer vous-même dans la réalisation de votre propre terrasse en béton. Les étapes de fabrication sont en effet relativement simples. Alors, comment faire une terrasse en béton ? Quelles sont les différentes étapes à suivre ? Explications.

Réunir l'outillage nécessaire

Avant de vous lancer dans la construction de votre terrasse en béton, il sera nécessaire de s’équiper des bons outils. Vous pouvez acheter l’outillage dans un magasin spécialisé comme Fixami ou encore louer une partie.

Si vous décidez de faire votre terrasse en béton vous-même, assurez-vous donc de disposer de l'outillage et du matériel suivant :

  • des planches de coffrage (d'environ 3 cm d'épaisseur) ;
  • des outils: pelle, bêche, râteau, dame, règle de maçon ;
  • une bétonnière ;
  • un mètre et un niveau à bulle, pour mesurer ;
  • des gravillons, des galets, du sable et du ciment, pour préparer le béton ;
  • du treillis soudé, pour renforcer la dalle.

Baliser l'espace dédié à la terrasse

Une fois l'outillage nécessaire réuni, vous devez commencer par délimiter le périmètre qui sera réservé à votre future terrasse en béton.

Pour cela, plantez des balises ou des piquets aux quatre coins de l'emplacement prévu. Les piquets sont reliés entre eux par des cordes, pour former la zone dédiée aux travaux.

Cette étape est indispensable pour bien délimiter l'espace et visualiser l'emplacement de la future terrasse. À cet instant, vous êtes encore dans les temps pour effectuer d'éventuels ajustements, en fonction de la surface dont vous disposez.

Aménager l'assise de la future terrasse en béton

Lorsque votre périmètre est balisé, il vous faut débuter l'étape de décaissement du sol. Ne négligez pas cette étape de la construction de votre future terrasse. Elle est en effet essentielle pour vous permettre de créer une bonne assise, avant d'y couler le béton.

Décaissez donc le sol avec une pelle et une bêche, en veillant à bien aplanir la surface. Idéalement, la profondeur de la base doit être comprise entre 13 cm (si la terre est bien compacte) et 25 cm (si la terre est plus friable).

Vérifiez que le sol est parfaitement droit et horizontal, puis posez un hérisson drainant, qui permet l'écoulement des eaux et éviter les remontées d'humidité. Pour cela, formez un lit avec du sable, de la pierre, et des gravillons. Recouvrez ensuite le tout d'un film polyane (aussi appelé bâche polyéthylène), pour assurer la parfaite isolation de la dalle béton.

Réaliser le coffrage et le ferraillage de la dalle béton

L'étape du coffrage, tout d'abord, consiste à monter la structure qui servira de base pour accueillir votre béton. Servez-vous de planches de bois (de 3 cm d'épaisseur minimum) pour délimiter les contours de la dalle, en les disposant entre chaque piquet et/ou balise.

Notez également que la hauteur des planches doit correspondre à la hauteur de la terrasse en béton que vous avez prévue.

Si votre maison est attenante à votre future terrasse, il est indispensable de prévoir un joint de désolidarisation, de façon à permettre le libre mouvement de votre dalle.

Pour ce qui est du ferraillage, sachez que cette étape a avant tout une dimension qualitative. Elle n'est donc pas particulièrement indispensable. Cela dit, la pose du ferraillage, avec le treillis soudé, est toujours intéressante pour renforcer la dalle béton face à d'éventuels risques de casse et/ou de fissure.

Le coulage du béton

Votre structure est prête. Le moment est alors venu de commencer à couler le béton. Pour cela, préparez votre mélange directement dans la bétonnière. Vous pouvez utiliser la formule suivante :

  • 2 seaux de sable
  • 1 seau de ciment
  • 3 seaux de graviers
  • ½ seau d'eau

Cela peut sembler évident, mais il est important de couler le béton en une seule fois, de façon précise, progressive, et méthodique.

Si vous procédez par étape, vous courrez le risque qu'il ne sèche trop rapidement, ce qui peut générer des fissures dans la dalle de votre future terrasse en béton. C'est d'autant plus vrai si vous réalisez l'étape de coulage par temps chaud et sec.

Pendant l'étape du coulage, assurez-vous, avec la règle de maçon, que la dalle se remplisse de manière uniforme et que toute la surface soit recouverte. Égalisez régulièrement.

Sur la fin, lorsque la dalle prend forme, talochez le béton de façon à obtenir une surface parfaitement lisse. Le talochage de la dalle béton favorise aussi l'évacuation de l'eau.

Le séchage et les finitions de votre terrasse en béton

La dernière étape de la construction de votre terrasse consiste à laisser sécher le béton fraîchement coulé. Comptez entre 48h et 72h pour s'assurer que l'ensemble soit bien sec. Vous pouvez alors décoffrez votre dalle (retirez les planches de bois servant de structure).

Si vous avez l'intention de poser une couche additionnelle de carrelage, carreaux ou autres motifs ornementaux, dans le but de donner une dimension plus esthétique à votre terrasse béton, attendez 6 à 8 semaines avant de procéder aux finitions. Vous pouvez également utiliser certains bétons décoratifs (bétons imprimés, quartzés, colorés, sablé, …).

Vous connaissez maintenant toutes les étapes pour réaliser vous-même votre terrasse en béton. Avant de vous lancer, prenez soin de bien vous équiper afin d’avoir l’ensemble des outils et matériaux au moment de vous lancer dans vos travaux.

Pour compléter cet article, sachez que la construction d’une terrasse ne demande aucun permis de construire ou demande préalable, sauf si celle-ci est surélevée (plus d’infos ici).

Partager cet article :

Laisser un commentaire