Quelles sont les différentes techniques de réalisation de circuit imprimé ?

par 11/08/2019Tech

Le circuit imprimé est un support, le plus souvent sous forme de plaque qui regroupe les  composants électroniques, afin de réaliser un circuit complexe. Les circuits sont fabriqués par une fine couche de matériau conducteur déposée à l'extérieur d'un panneau isolant appelé substrat. Ils comportent des pistes en cuivre pour relier les trous où se trouvent les divers composants.

Il est préférable d’optimiser l’agencement des composants pour un bon fonctionnement du circuit. Mais alors comment réaliser la mise à la masse analogique et numérique avec un point en étoile ? Existe-t-il différentes techniques de réaliser des circuits imprimés ?

PCB Simple face

Nous avons la carte de circuit imprimé simple face qui comprend une seule couche de matériau. Recouverte d'une fine couche de métal, généralement du cuivre, c'est un bon conducteur électrique.

En règle générale, un masque de soudure protecteur doit être placé au sommet de la couche de cuivre et une dernière couche de sérigraphie peut être appliquée sur le dessus pour marquer les éléments de la carte.

PCB Double face

Ce type de PCB est beaucoup plus couramment utilisé que les cartes unilatérales. Les deux côtés du substrat de la carte comportent des couches conductrices métalliques et des éléments se fixent également aux deux côtés.

Les trous dans le circuit imprimé permettent aux circuits d’un seul côté de se fixer aux circuits de l’autre côté.

PCB Multilayer

Ces circuits imprimés sont beaucoup plus complexes. Ils comportent des couches supplémentaires au-delà des couches supérieure et inférieure présentées dans une configuration à double face.

Grâce à ses nombreuses couches les cartes de circuits imprimés multicouches permettent aux concepteurs de réaliser des conceptions épaisses et très complexes.

PCB Rigide

En plus d’avoir un nombre différent de couches et de côtés, les cartes de circuits imprimés peuvent également changer de rigidité. La plupart des clients pensent généralement aux PCB inflexibles lorsqu'ils imitent un circuit imprimé.

Les cartes de circuit imprimé rigides utilisent un substrat solide et rigide, comme la fibre de verre, qui empêche la carte de se tordre. Une carte mère dans la tour d’un ordinateur est le meilleur exemple de circuit imprimé inflexible.

PCB Flexible

Généralement, le substrat dans une carte flexible est un plastique flexible. Ce matériau fondamental permet à la carte de s’adapter à des formes que les cartes inflexibles ne peuvent pas tourner ni déplacer pendant l’utilisation sans nuire aux circuits de la carte de circuit imprimé.

Bien que les cartes flexibles aient tendance à demander plus de ressources que les circuits imprimés rigides, elles présentent de nombreux avantages. Par exemple, ils peuvent restaurer un câblage lourd ou encombrant dans un équipement supérieur, comme les satellites, où le poids et l’espace importent.

Les cartes Flex peuvent également se présenter sous trois formats, à savoir les formats simple face, double face ou multicouches.

 PCB Rigid-Flexible

Les cartes flexibles rigides fusionnent la technologie des cartes de circuits imprimés flexibles et rigides. Une carte facile rigide-flex comprend une carte de circuit imprimé rigide qui se raccorde à une carte de circuit imprimé flexible.

Ces cartes peuvent être plus complexes si les demandes de conception l'exigent.

A lire :   Simulateur de conduite camion : les privilèges