Les différents types de pêche et leurs cannes

Lorsque l'on commence dans la pêche, il est intéressant d'étudier les différents modèles de cannes qui existent, en fonction du type de pêche associé à chacun. Cette information est précieuse non seulement pour devenir un pêcheur aguerri, mais aussi pour déterminer le style de pêche à adopter en fonction des objectifs, de la localisation géographique, de la facilité de mise en œuvre, etc. Quel type de pêche pratiquer avec quelle canne ?

Quelle canne à pêche pour pêcher le carnassier ?

Les carnassiers sont des poissons d'eau douce qui se nourrissent d'autres poissons. Cette famille regroupe plusieurs espèces telles que le brochet, le black-bass, la perche, le sandre et le silure. On retrouve les carnassiers dans les fleuves, lacs, étangs et rivières. Vous devez trouver la canne à pêche adaptée, dont les dimensions et la puissance conviennent à la pêche au carnassier pour parvenir à les attraper. Une telle canne peut servir, quelle que soit la technique utilisée pour pêcher ce genre de poissons. De cet équipement, va dépendre la facilité avec laquelle l'animal sera capturé. Il vous faudra alors le choisir avec soin en considérant :

  • la longueur de la canne,
  • la puissance de la canne,
  • l'action de la canne,
  • la méthode de pêche.

Ces facteurs sont à étudier minutieusement pour être sûr de faire le bon choix.

La longueur de la canne

Pour pêcher au leurre depuis la berge, il est recommandé de choisir une canne longue de 3 m au minimum. Si vous envisagez de vous installer sur un bateau pour une pêche au posé, privilégiez une canne de 2 m ou plus.

canne à pêche carnassier

L'action de la canne

L'action idéale pour la pêche au carnassier est celle qui fléchit la pointe du blank lorsque la canne attrape le poisson. Les carnassiers disposent en général d'un corps en moyenne plus grand que celui des autres poissons. Une canne avec une action de pointe constitue donc l'un des meilleurs choix pour vous permettre de bien gérer le poids des poissons une fois qu'ils auront mordu à l'hameçon.

La puissance de la canne

La puissance de la canne dépend de l'espèce à pêcher. Pour pêcher du sandre de petite taille par exemple, il vous faut une puissance comprise en 5 et 30 g. Si vous convoitez de grosses captures, misez sur une canne de grande puissance (jusqu'à 200 g).

La méthode de pêche

Pour capturer des carnassiers, vous pouvez pêcher au vif, au lancer ou à la verticale. Dans le premier cas, vous aurez besoin d'une longue canne (entre 3,30 et 5 m, avec une puissance comprise entre 50 et 150 g). Pour pêcher au lancer, vous aurez besoin d'un modèle plus petit, soit de 1,80 à 3,80 m. Pour lancer plus loin, vous augmentez légèrement la longueur au-delà de 4 m, et optez pour une puissance comprise entre 20 et 80 g.

A lire : Tout savoir sur le permis de chasse

La canne spinning : pour quoi faire ?

Une canne spinning est utilisée pour pêcher le carnassier au leurre. Elle sert principalement pour le déploiement de la technique de la pêche au lancer. Ce modèle de canne est très répandu sur le marché en raison des atouts singuliers qui la caractérisent. On reconnaît cet équipement à son moulinet et ses anneaux orientés vers le bas. Il se débraye grâce à l'ouverture de la barre du pick-up, qui permet la libération de la bobine de fer au moment du lancer. Cette canne est conseillée aux débutants, car elle est facile à manier. Elle donne la possibilité de pêcher tous les types de carnassiers, ce qui en fait un accessoire très polyvalent. En se servant de la canne spinning, même les amateurs n'ayant pas une maîtrise absolue des petits secrets de la pêche au carnassier peuvent rentrer avec de belles prises.

Si vous souhaitez pêcher des espèces de carnassiers au lancer avec des leurres, n'hésitez pas à choisir cette canne, en vous appuyant notamment sur les critères présentés ci-dessus. Gardez toutefois à l'esprit que l'utilisation de cet accessoire exige un certain niveau d'effort, car il ne fonctionne qu'avec des leurres de grande taille. Il devient néanmoins rapidement une extension du pêcheur, une fois qu'il est pris en main et manipulé sur deux ou trois sorties de pêche.

type de canne à pêche

Quelle canne pour la pêche à la mouche ?

Malgré son ancienneté, la technique de la pêche à la mouche reste très appréciée. Elle se pratique avec un accessoire très spécifique qui a ses propres codes. Pour la pêche à la mouche, la longueur de la canne se mesure par exemple en pieds et non en mètres. Les lignes sont nommées « soies » et le type de leurre utilisé est différent (streamer, nymphe ou mouche sèche avec une fonction et une taille différentes selon les usages). Pour pêcher convenablement à la mouche, il vous faut une canne dont la taille correspond au type de leurre utilisé. Il existe des tailles standard recommandées pour les débutants. Elles changent cependant selon qu'il est question d'une pêche :

  • à la mouche noyée (9 pieds),
  • à la mouche sèche (8,6 pieds à 9 pieds),
  • à la nymphe (8 à 9 pieds),
  • au streamer (9 à 9,6 pieds).

En matière de pêche à la mouche, il n'existe pas de bonne ou de mauvaise action. Les pêcheurs y vont au feeling. L'essentiel est de choisir l'action adéquate en fonction de la technique de pêche, du spot de pêche (torrent, mer, réservoir), de l'espèce convoitée, etc. Sur le plan de la puissance, les cannes à faible puissance sont recommandées aux pêcheurs qui lancent à courte distance. Celles avec des puissances intermédiaires sont plus polyvalentes et adaptées à plusieurs techniques et niveaux de pêche. Pour finir, les cannes avec des puissances élevées sont le plus souvent l'apanage des pêcheurs expérimentés.

Le baitcasting : comment pêcher ?

Le baitcasting ou casting est un type de pêche au leurre qui utilise un moulinet à tambour tournant. Les anneaux de la canne et le moulinet sont orientés vers le haut. La canne de baitcasting est recommandée pour les pêches fortes, qui impliquent des leurres volumineux avec plus de tirant d'eau. Pour pêcher avec ce modèle de canne, il faut dans un premier temps régler le moulinet, puis monter la ligne. Vous devez ensuite vous exercer sur les lancers. Il y en a trois, à savoir le coup droit, le pitching et le lancer par-dessus. Dans le premier cas, il faut débrayer la bobine et fouetter la canne de l'arrière vers l'avant. Le leurre aura tendance à aller vers la gauche si vous êtes droitier. Pour viser juste (devant vous), vous allez devoir pivoter sur la droite. Pour lancer par-dessus la tête, libérez le fil quand la canne se trouve environ à 12 h.

Enfin, pour pratiquer le pitching, il vous faut tenir le leurre dans la main, tendre le fil et relever le bras qui tient la canne de manière ample, puis accélérer progressivement le mouvement. Idéalement, pour qu'il entre silencieusement dans l'eau, le leurre doit avoir une trajectoire horizontale au ras de l'eau. Lorsque l'impact devient imminent, vous devez abaisser le scion et freiner tout doucement. Pour réussir le casting, le pêcheur ne doit pas lancer sa ligne contre le vent, il doit veiller à accrocher des leurres pas trop légers, effectuer des mouvements amples et coulés, et faire de son pouce son allié. En baitcasting, la prise en main de la canne se fait d'une main et le pouce freine la bobine en toutes circonstances.

Partager cet article :

Laisser un commentaire