Comment faire un crédit rapide sans banque ?

Réaliser quelques projets, comme l'achat d'une nouvelle voiture ou le financement de travaux, requiert, en général, de passer par un crédit. Dans le cas où vous auriez besoin d'emprunter pour financer votre achat ou que vous souhaiteriez conserver votre épargne, solliciter un crédit, pour le rembourser par la suite, est la solution la plus adéquate.

Toutefois, le durcissement des conditions pour octroyer un crédit auprès des banques pousse de multiples emprunteurs à opter pour les solutions de financement alternatives. Le crédit sans passer par une banque est, dans ce cas, une réponse rapide et simple permettant de réaliser de multiples projets !

Quelques notions sur le crédit rapide sans banque

Si vous ne souhaitez pas passer par une banque pour l'octroi d'un crédit, il existe plusieurs alternatives à cela, telles que :

  • le prêt entre proches ou en famille représente une solution rapide pour l'obtention d'un crédit, pareil pour le prêt entre particuliers, via des plateformes ;
  • le crowdfunding ou le financement participatif qui s’adresse aux porteurs de projets ;
  • le microcrédit professionnel ou personnel s'adressant tout particulièrement aux individus ayant été exclus du crédit bancaire traditionnel.

Ces différentes formes de prêts sans passer par une banque sont régies d'une manière semblable aux prêts classiques, via des justificatifs, avec une étude de la situation du demandeur.

Le crédit sans banque de particulier à particulier, à la fois rapide et souple, gagne de plus en plus de terrain. Quant aux plateformes de financement participatif, celles-ci sont accessibles, mais ne sont pas si sécurisées et encadrées que ça.

Dans le cas où vous seriez un emprunteur, des pièces justificatives devront être transmises, de la même manière que pour l'obtention d'un prêt bancaire classique, à savoir :

  • les derniers bulletins de salaire (pour justifier vos revenus) ;
  • un justificatif d’identité ;
  • vos derniers relevés de compte ;
  • un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • le justificatif de domicile.

Le microcrédit, l'alternative au crédit sans banque !

Le microcrédit représente une solution s'adressant aux profils les plus délicats, étant, en général, exclus des prêts accordés par le biais des établissements bancaires classiques.

Ces derniers sont soit fichés bancaires ou ne disposent pas de revenus suffisants (contrats précaires, sans emploi) ou stables afin d'obtenir un emprunt par le biais du système bancaire classique.

Ce type de crédit sera généralement lié à l’achat de services ou de biens permettant l'amélioration de la situation de l’emprunteur. Effectivement, il est tout à fait possible d'avoir recours à ce type de crédit, sans passer par une banque, dans le cas où vous passez par une situation financière délicate.

Le projet que vous souhaitez financer doit permettre un petit achat urgent ou bien une réinsertion sociale par exemple. Les sommes empruntées doivent être relativement faibles et adaptées à vos revenus. Le crédit sera, en général, compris entre 300 et 5 000 €. On peut distinguer :

  • le microcrédit personnel favorisant l’insertion sociale ou professionnelle ;
  • ainsi que le microcrédit professionnel.

Ce type de financement peut donc servir à combler une mise de départ pour l'achat ou la création d’une entreprise spécifique. Repreneur ou créateur d’entreprise, dans le cas où vous auriez besoin d’une petite enveloppe pour commencer votre projet, il vous sera, en effet, possible d'avoir recours à un microcrédit professionnel.

Cela est particulièrement adapté aux profils d'entrepreneurs ainsi qu'aux projets simples à mettre en œuvre. La somme empruntée dans ce cadre peut atteindre les 10 000 eux, sous quelques conditions, telles que :

  • l’entreprise, qu'elle soit en cours de création ou bien pour une reprise, doit avoir plus de cinq ans d'existence ;
  • le garant que vous avez doit couvrir le microcrédit à hauteur de 50 %.

Prêt entre particuliers

Une autre forme de crédit sans banque, le prêt entre particuliers !

Il est possible de se prêter de l'argent, directement en famille ou entre amis. C'est un type de prêt qui est assez courant et en général, plus simple et rassurant que le crédit bancaire. Le prêt entre particuliers est d'ailleurs encadré par un cadre légal. Ce dernier doit, en effet, faire l’objet d’une déclaration à l’administration fiscale d'un montant d'une valeur de plus 5 000 €, contre 760 € auparavant.

Il y a également un formulaire que vous devrez joindre à la déclaration annuelle de revenus, qui vous permettra alors de déclarer l’emprunt. Les intérêts que vous devez percevoir doivent aussi être déclarés sur la déclaration d'impôts par le prêteur.

Le prêt entre particuliers représente un type de crédit sans banque qui se développe aussi au-delà des sommes prêtées dans la famille. En effet, il est tout à fait possible d’emprunter entre personnes qui ne se connaissent pas, sans lien, ni amical ni familial entre eux, et ce, sur des plateformes spécialisées.

Partager cet article :

Laisser un commentaire