Performance énergétique : zoom sur les aides

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique peut vous aider à alléger votre facture d'électricité. C'est en effet un moyen efficace de réduire la consommation en énergie de votre demeure tout en optimisant votre confort intérieur. Cependant, la réalisation d'un projet d'une telle envergure nécessite souvent un budget conséquent. C'est pour cela que l'État a mis en place des aides financières afin d'encourager les propriétaires à lancer ces démarches.

Les avantages d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique

En France, la plupart des habitats ont été construits avant 1974. En cette période, l'État n'avait pas encore établi de réglementation thermique. Cela explique pourquoi bon nombre de ces logements consomment beaucoup d'énergie, notamment pour le chauffage. À ce titre, réaliser des travaux de rénovation énergétique apporte de nombreux avantages aussi bien économiques qu'environnementaux.

Améliorer votre confort

Dans un ancien logement, les déperditions thermiques peuvent provenir de divers endroits : la toiture, les combles, les murs, les planchers bas (cela comprend la cave et le garage), les ouvertures, etc. De ce fait, une maison qui n'a pas une bonne isolation provoquera forcément une sensation d'inconfort, et ce, peu importe la saison.

Lorsque votre demeure est bien isolée, celle-ci conserve mieux la chaleur en hiver et les infiltrations d'air froid seront moindres. À l'inverse, en été, votre logement conserve mieux la fraîcheur.

Économiser de l'énergie

Lorsque votre maison est bien isolée, les pertes de chaleur fortement réduites, ce qui permet ainsi de diminuer vos besoins de chauffage et par la même occasion votre facture énergétique. En effet, le chauffage représente généralement les 2/3 de la facture d'énergie. Vous pouvez utiliser les différentes aides aux économies d'énergie pour financer les travaux d'isolation de votre demeure. De plus, un logement bien isolé requiert moins de travaux d'entretien. Qui plus est, en associant l'isolation à une ventilation efficace, cela réduira considérablement les risques de condensation dans votre maison et donc l'apparition de moisissure.

performance énergétique - les aides

Mieux valoriser son bien immobilier

Un logement qui présente d'excellentes performances énergétiques sera mieux classé sur l'étiquette énergie du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cela augmentera la valeur de votre bien immobilier en cas de mise en location ou de vente.

Réduire son empreinte carbone

Lorsqu'un logement consomme de l'énergie, il génère des émissions de gaz à effet de serre (GED) qui ont un impact négatif sur l'environnement. Les travaux de rénovation vous permettront de limiter la consommation énergétique de votre demeure. Cela contribuera ainsi à améliorer votre empreinte carbone et par la même occasion l'impact environnemental de votre maison.

Travaux de rénovation énergétique : quelles sont les aides disponibles ?

Comme souligné plus haut, les dépenses liées aux travaux de rénovation énergétique sont souvent importantes. Dans l'objectif d'encourager les particuliers à entreprendre cette démarche, des aides financières ont été mises en place par le gouvernement. Nous allons vous en présenter quelques-unes.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est une nouvelle aide de l'État mise en place le 1er janvier 2020. Destinée à remplacer le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique), cette prime est versée par l'Anah sous conditions de ressources. Au départ, elle était accessible uniquement aux propriétaires occupants les plus modestes.

Mais depuis le 1er janvier 2021, tous les ménages peuvent désormais en bénéficier sans condition de revenus. Elle est également accessible à tous les propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété.

La prime énergie

La prime énergie est une aide apportée par les fournisseurs d'énergie (EDF, Engie, Total…) pour encourager les consommateurs à effectuer une rénovation énergétique. Elle s'inscrit dans le cadre des Certificats d'Économie d'Énergie et peut être cumulée avec MaPrimeRénov'.

Après les travaux, une somme d'argent vous est versée par chèque pour rembourser une partie des dépenses effectuées. Le montant de la prime dépend de plusieurs facteurs tels que : le type de travaux effectués, le lieu de résidence, la superficie du logement, etc.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, résidant dans une habitation principale ou secondaire, vous pouvez bénéficier de cette aide. Par contre, les travaux doivent là encore être réalisés par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

L'aide « Habiter mieux sérénité » de l'Anah

Dans le cadre de son programme « Habiter mieux sérénité », l'Agence Nationale de l'Habitat (l'Anah) vous accorde une subvention pour vous aider à réaliser les travaux de rénovation de votre logement.

Selon votre niveau de revenus, il vous sera versé un montant maximum de 1 600 à 2 000 euros. Ce programme est éligible aux propriétaires occupants ou bailleurs sous conditions de revenus. Il s'adresse aussi aux syndicats de copropriété qui sont en difficulté. Quelques critères doivent être respectés pour accéder à cette aide :

  • Le logement doit faire office de résidence principale ;
  • L'habitat doit dater d'au moins 15 ans ;
  • La maison doit se trouver dans un département qui a signé un contrat local d'engagement contre la précarité énergétique (CLE).

aides rénovation énergétique

Réduction d'impôt Denormandie

Lorsque vous achetez un logement à rénover dans certains quartiers, ce dispositif vous permet d'obtenir une réduction d'impôt sur le revenu. Mais, pour accéder à cette aide, les travaux réalisés par le propriétaire bailleur doivent représenter au moins 25 % du prix d'achat du bien immobilier. En outre, ce dernier doit être situé dans l'une des 222 villes qui bénéficient du programme Action cœur de ville.

L'éco-prêt à taux zéro

L'avantage avec cette aide financière, c'est qu'elle vous permettra de financer la rénovation énergétique de votre maison sans faire d'avance de trésorerie ni payer d'intérêts. Encore appelé « Eco-PTZ », ce prêt à taux d'intérêt nul est accessible jusqu'en 2021. Pour ce qui est du montant du prêt, il peut aller de 7 000 à 30 000 euros selon le type travaux.

En outre, ce prêt est éligible aux propriétaires occupants et bailleurs ainsi qu'aux personnes en copropriété. Cependant, pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions :

  • Le logement doit être déclaré comme résidence principale ;
  • L'habitat doit être une maison ou un appartement ;
  • La construction du logement doit avoir été achevée avant le 1er janvier 1990.

La TVA à taux réduit

Lors de la rénovation énergétique de votre demeure, un taux de TVA réduit à 5,5 % peut être appliqué sur certains travaux (au lieu de 20 % pour le taux normal). Toutefois, la maison ou l'appartement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Il peut s'agir d'un logement occupé à titre de résidence principale comme secondaire. Les personnes éligibles à ce dispositif sont :

  • Les propriétaires occupants et bailleurs ;
  • Les syndicats de copropriétaires ;
  • Les occupants ou locataires à titre gratuit ;
  • Les sociétés civiles immobilières.

Les aides d'Action Logement

Depuis 2019, les personnes physiques ont la possibilité de recevoir des subventions auprès de l'association Action Logement pour financer la rénovation énergétique de leur logement. Celles-ci sont aussi accompagnées d'un prêt à 1 %.

Toutefois, pour bénéficier de ce dispositif, le logement doit être déclaré comme résidence principale. De plus, l'appartement ou la maison doit se trouver dans l'une des communes qui bénéficient du programme Action cœur de ville.

Laisser un commentaire