Vélo électrique et mal de dos : bonne ou mauvaise idée ?

Selon les spécialistes de la santé, même lorsqu'on a mal au dos, il est important de continuer à bouger et de faire du sport afin d'éviter d'aggraver la douleur et de vous avachir. Toutefois, vous devrez choisir votre sport avec le plus grand soin. En ce sens, certains se demandent si le vélo électrique est la solution idéale pour lutter contre le mal de dos. Vous êtes aussi dans la même situation ? Découvrez dans cet article les raisons qui font du vélo électrique l'une des meilleures pour soulager les maux de dos.

L'importance de l'activité physique pour lutter contre le mal de dos

Les kinésithérapeutes recommandent la pratique d'activités sportives modérées de façon régulière pour ceux qui souffrent de maux de dos. L'objectif est de consolider les fessiers, les muscles dorsaux ainsi que les abdominaux. Le tout, en assurant une parfaite protection aux disques invertébraux pour préserver votre colonne vertébrale. Le fait de bouger permet à vos ligaments de retrouver leur flexibilité et d'éviter les lombalgies courantes et leur aggravation. Cela vous aidera à prévenir et traiter le mal de dos.

Dans cette optique, acheter un vélo électrique performant et l'utiliser environ 30 minutes par jour est amplement suffisant pour garantir à votre dos une meilleure mobilité. En plus de limiter les troubles lombaires, cela ne risque pas d'aggraver vos douleurs s'il est utilisé convenablement. Le vélo à assistance électrique n'entraîne pas de tension brutale, et encore moins de dissymétrie. Le pédalage vous donne la possibilité de rouler sans pour autant fatiguer vos muscles et le dos. Cependant, pour ne pas aggraver les problèmes dorsaux, il faut à tout prix éviter les mouvements brusques.

La pratique d'une activité physique est essentielle afin de vous reconditionner à l'effort de manière progressive. Elle vous aide par la même occasion à lutter contre différentes maladies chroniques. En effet, en faisant du vélo électrique, vous prévenez les problèmes cardiovasculaires et l'obésité. Le sport optimise aussi votre capacité respiratoire.

vélo électrique douleurs dos

Plus de liberté avec le vélo électrique

Le vélo électrique vous procure un sentiment de liberté. À la différence du modèle classique, il garantit plus de confort, car imposant moins de pression sur le bas du dos. Bien qu'il arrive de ressentir une gêne, la douleur est tout de même acceptable.

Une grande stabilité

Il est conseillé de choisir un modèle de vélo à assistance électrique doté d'un amortisseur au niveau de la roue arrière. Ce dernier permet de limiter les effets des secousses sur le dos, contrairement à une suspension vers l'avant.

Notez que les vélos électriques ont été conçus afin d'amortir les inégalités de terrain ainsi que les chocs. Par conséquent, vous profitez d'un confort de roulage optimal, d'une meilleure traction et d'une stabilité considérable. Grâce au vélo électrique, vous pourrez alors faire du sport sans pour autant aggraver vos maux de dos.

Un moyen de lutter contre la sédentarité

Non seulement le vélo électrique donne la possibilité de pratiquer du sport, mais il permet aussi aux non-sportifs de se remettre en forme. En réalité, qu'il s'agisse d'une reprise d'activité après une longue période d'immobilisation ou d'un retour de blessure, il assure une reprise progressive et en douceur.

Enfin, vous êtes libre de définir le niveau d'assistance du moteur selon les niveaux mis à votre disposition. Dès lors, vous êtes maître de l'effort à fournir que vous pourrez modérer en fonction de votre envie de vous dépenser et de votre forme physique.

Lutter contre le mal de dos avec un vélo électrique : nos conseils

Afin d'éviter l'apparition de vos douleurs lombaires pendant l'utilisation du vélo, nous vous conseillons d'adopter une meilleure position. Étant donné que l'ensemble des muscles du corps sont sollicités par cette activité physique, il serait préférable de paramétrer le vélo selon votre taille. L'objectif est de trouver la posture optimale pour vos bras, vos épaules et vos jambes.

Ajustez la selle

Notez que l'inclinaison de la selle de 15° vers l'avant est un excellent moyen de combattre les douleurs lombaires. En effet, cette position permet un redressement naturel de votre dos. Ainsi, cela vous évitera une hyperextension entre la colonne vertébrale et votre pelvis.

Ajustez votre selle sur la hauteur selon votre taille. Il est aussi envisageable de régler la hauteur ainsi que la longueur de la potence. Avant de débuter un parcours de plusieurs kilomètres, prenez le soin de faire des essais pour garantir un confort irréprochable à votre dos.

Utilisez des accessoires de guidon

Il vous faudra aussi choisir des accessoires de guidon qui contribueront à réduire la tension musculaire et la sensation de fatigue. Généralement, les cyclistes utilisent des équipements tels que le guidon de triathlon, le guidon multipositions et le prolongateur pour guidon.

Ce sont des accessoires efficaces pour redresser le dos et vous libérer des douleurs durant tout votre parcours. Ils facilitent aussi les changements de posture pour soulager les douleurs lombaires et offrir un meilleur confort.

douleurs lombaires vélo électrique

Les critères à considérer pour choisir un vélo électrique

Il y a plusieurs facteurs que vous devrez prendre en considération pour choisir un vélo électrique adapté à votre situation.

Le type de batterie

Il faut bien prendre le temps de comparer les types de batteries avant de choisir un VAE. Pour précision, l'autonomie d'une batterie varie en fonction de sa capacité exprimée en Watt-heure (Wh). N'hésitez pas à demander l'avis d'un professionnel pour trouver le bon modèle. Vous trouverez aussi sur le marché des vélos avec des batteries non amovibles. En comparant les produits des différentes marques, vous pourrez faire ressortir celui qui correspond le plus à vos attentes.

La place du moteur

Généralement, le moteur d'un vélo électrique classique se trouve au niveau de la roue arrière. Dans les modèles les plus récents, il est situé dans un pédalier pour offrir une assistance proportionnelle. Grâce à un capteur de force, vous pourrez pédaler sans faire beaucoup d'efforts.

Le mode d'assistance

Vous avez le choix entre l'assistance progressive et l'assistance tout ou rien. La première vous garantit une assistance modérée selon vos capacités tandis que la seconde vous permet de pédaler très facilement lors du démarrage.

Avant de choisir un VAE, réalisez de nombreux tests. Certaines enseignes proposent même des essais gratuits. Vous devez prendre le temps d'évaluer les niveaux d'assistance et le bruit du moteur. Le vélo devra aussi être adapté à votre taille. Essayez-le sur une côte raide pour mieux évaluer ses performances.

Les aides financières pour l'achat du vélo électrique

Le gouvernement a mis en place des aides financières pour faciliter l'acquisition de vélo électrique. Il s'agit du bonus vélo qui est versé sous conditions dans le cadre du financement de l'achat d'un VAE ou encore d'une remorque électrique pour vélo. Pour en bénéficier, il faudra respecter les conditions suivantes : être majeur, être domicilié en France et avoir un revenu fiscal de référence par part de l'année précédant l'acquisition du VAE de 13 489 euros ou moins.

Notez que vous pouvez uniquement recevoir cette aide si vous avez obtenu une aide d'une collectivité territoriale pour le même vélo. Cela signifie que les deux aides peuvent être cumulées. Concernant le vélo, il devra respecter les exigences suivantes :

  • être un matériel neuf,
  • disposer d'une batterie sans plomb,
  • posséder un moteur auxiliaire électrique avec une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt. De même, il faut que l'alimentation du moteur soit diminuée puis interrompue lorsque le vélo atteint une vitesse de 25 km/h.

De même, le vélo ne doit pas être vendu dans l'année qui suit son acquisition. Le montant de cette aide financière est le même que celui de l'aide octroyée par la collectivité territoriale pour l'achat de votre vélo électrique. Le plafond est de 200 euros.

aides financières achat vélo électrique

L'achat d'un VAE et la question de la mobilité verte

De nos jours, on parle de plus en plus de mobilité verte et le vélo électrique s'inscrit dans ce contexte. Il n'y a plus de doute que l'avenir des transports se trouve entre les mains de l'électricité. Il n'y a qu'à voir le nombre de trottinettes, de voitures et de vélos électriques pour en faire le constat.

Dotés de moteurs électriques, ces moyens de transport ont l'avantage de limiter la consommation en énergie fossile. Cela veut dire que l'utilisation de l'essence est réduite. Les modèles électriques, qui autrefois étaient destinés à un marché de niche ont tendance à se démocratiser. D'ailleurs, les fabricants semblent suivre ce rythme afin de s'adapter à la demande croissante des consommateurs.

Les municipalités encouragent le développement des véhicules moins énergivores à l'image du vélo électrique, particulièrement avec le vote de lois tel que le plan climat. Celui-ci a pour objectif de limiter la circulation de véhicules à moteur à essence ou diesel d'ici 2024 à Paris. Parallèlement, on assiste à l'aménagement de pistes cyclables et d'espaces dédiés afin de rendre la circulation plus fluide et de réduire l'émission de CO2 dans les villes de France.

En définitive, la pratique du vélo électrique se présente comme une excellente alternative sportive lorsqu'on a des maux de dos. Vous devrez tout de même choisir un équipement adapté et suivre les conseils fournis dans cet article pour gagner en confort et réduire vos douleurs.

Partager cet article :

Laisser un commentaire