Il fallait se lever tôt ce matin pour pouvoir obtenir "le précieux" HP TouchPad proposé à 99€ à Surcouf.

En effet vers 8h15 (le magasin ouvre ses portes à 10h), près de 150 personnes attendaient devant le Surcouf de Daumesnil.

Un responsable du magasin en constatant la queue qui ne cessait de s’agrandir est venu à notre rencontre .

Son message a été très clair: "Uniquement 70 HP TouchPad sont disponibles et  il ne sert à rien d'attendre pour les derniers arrivés."

Une personne de la foule en entendant cela l'interpelle: "Pourquoi faire une telle annonce sur le net pour si peu de stock?" La réponse fut étonnante: "Moi le TouchPad, j'aurais préféré ne pas le vendre".

Dans la queue, les personnes arrivées les plus tôt patientaient depuis 2-3h du matin.

PS: Petit retour par un chanceux qui a eu sa tablette à Surcouf Hausman où là aussi il y avait 70 HP TouchPad

Bon résumé du Surcouf Hausmann vu que j'y étais jusqu'à 10h40

Arrivé à 5h15 pétante, pas mal de monde étalé à terre étalé sur des cartons ou assis sur des chaises, mais je suis confiant on est pas 80.
Visiblement bien organisé entre eux et ayant noué des liens fraternels dans la quête de la Touchpad, on me demande d'inscrire mon nom sur une feuille afin d'éviter tout litige. Me voilà inscrit entre la 60ème et 70ème place, je m'étonne de ce nombre puisque j'ai compté 48 personnes.
On me répond que certains ronflent dans leurs bagnole (ce qui est vrai) et que d'autres on purement disparu (j'y reviendrai).
Les 1ers 2 femmes (une jeune et une autre probablement sa mère) campent depuis 18 h la veille !
Le 70 ème nom est inscrit à 5h30, le 80 ème 10 minutes plus tard. Le tour est joué et on se sent déjà très fort. Un brave père de famille propose de faire une photocopie de la liste chez lui à 5 minutes d'ici, il inspire confiance et semble donner tous les gages de qualité, il laisse même son fils en otage, mais ce ne sera pas suffisant... Il n'aura pas cette liste plus précieuse que les manuscrits de la mer morte.
Pour gérer la horde sauvage qui va arriver avec l'ouverture du métro on installe une queue à 6h, un adjudant fait l'appel nom par nom et on se met en place.
Progressivement la file s'allonge et les noms s'inscrivent (jusqu'à 120 noms), les 2 feuilles A4 contenant les 80 1ers noms inscrit sont soigneusement planquées par les G.O. qui craignent qu'on les brûle ou les vol.
L'humeur est badine, certains dorment quand d'autres y vont de leurs histoires sur la Touchpad, on revient sur nos échecs et on vomie notre bile sur RDC qui en prend pour son grade.
Vers 6h30, une authentique caricature de lascar se pointe passablement éméché et sous substance joyeuse. Tout y est, de la démarche chaloupée se terminant par la classique extension en pointe à faire pâlir une danseuse du Bochoï, au discours fleurie offrant une idée du vocabulaire famélique de l'individu : "Sur la vie d'ma mère ! J'vous nique tous !" et autres "Je suis du 93 ! Aulnay sous bois ! Villepintes !".
Une bonne âme (j'y reviendrai aussi) se dévoue pour établir une communication avec le pauvre hère qui menace malgré son mètre 60.
A 7h30, une voiture se gare, 3 kékés en sortent et prennent placent dans la file, l'un d'entre eux avait bien inscrit son nom sur la liste la veille au soir, il était simplement parti ronfler chez lui et était revenu comme une fleur avec ses potes.
Il s'est fait dégager manu militari.
8h40, un responsable de Surcouf arrivé tôt sur les lieux accepte de prendre la liste.
Victoire !
On se congratule et applaudi frénétiquement comme si un pilote de 747 venait de nous poser avec succès sur une piste d'aéroport.
A 9h et quelques le couperet tombe, 70 tablettes disponible. Le choc est rude pour certains, mais personne ne déserte et la file continue de s'allonger, elle changera de forme dans la dernière heure pour se transformer en pack de All Black agglutiné devant les portes.
Malgré les efforts du personnel de Surcouf appelant à la raison et donnant des os à ronger (un hypothétique réassort de Touchpad)  rien n'y fera. Ce sera le bordel complet jusqu'à 10 h.
Certains contestant la légitimité de la liste, d'autres clamant qu'ils sont là pour acheter une autre tablette et qu'il faut les laisser rentrer par une autre porte, etc...
A 10 h , les 1ers entrent, l’identité est soigneusement vérifiée, l'inquiétude règne quand même, notamment pour la fourchette 50-70 ou à l'appel de chaque nom des usurpateurs se font connaître. Mais ça se passe pas trop mal.
J'entre à mon tour dans les derniers, mon identité est vérifiée 2 fois, puis je suis royalement escorté par un des vendeurs, fort nombreux, en caisse, je paye et il m’emmène au retrait, ensuite direction la sortie par le SAV ou un vigile surveille la rue et d'éventuels chenapans prêt à bondir.
La voie est libre, je quitte les lieux rassuré et convaincu qu'il faudrait 2 Teddy Riner pour me prendre cette satané tablette qui me rend improductif au travail depuis plus de 15 jours.

Edit : J'ai oublié le comique qui tentait de calmer le lascar, en faite c'était un lascar lui aussi !
Il a crânement tenté sa chance en prenant place dans les 20 premiers, il a été reçu avec tous les honneurs qui lui sont dû (menaces) et à fini par déguerpir piteusement.

Source

A LIRE EGALEMENT