4 façons de trouver des offres immobilières pour un premier achat

Les offres immobilières fleurissent sur internet. Comment faire le tri parmi celles-ci ? Pour les primo-accédants, le choix n'est pas toujours simple. Si vous débutez cette année vos recherches, vous n'êtes pas les seuls. Selon un sondage publié par BVA en mars 2022, les intentions d'achat d'un premier bien n'ont jamais été aussi élevées. Voici 4 façons de trouver des annonces.

1. Les offres immobilières sur les portails

Si vous vous lancez pour la première fois dans la recherche d'un bien immobilier, vous pouvez y passer des heures sans vous en rendre compte. En effet, sur internet, les offres immobilières sont nombreuses. La manière la plus simple d'en trouver est sûrement de consulter des portails immobiliers, comme RealAdvisor, qui regroupent les annonces issues de plusieurs sources. Ce genre de plateforme permet grâce à un moteur de recherche de filtrer les résultats.

Ainsi, il vous sera demandé de sélectionner par exemple le type de :

  • logement (appartement, maison)
  • budget minimum et maximum
  • localité
  • surface (mètre carré habitable, nombre de pièces...)

Des critères plus précis pourront être indiqués. Un jardin ou un logement adapté aux enfants sont des besoins qui peuvent être précisés dès le début de votre recherche. Sur ces plateformes peuvent se côtoyer des offres émises par des professionnels et des particuliers.

2. Les offres immobilières sur les sites dédiés aux annonces entre particuliers

Si vous ne souhaitez pas faire appel à un professionnel, alors vous pouvez vous diriger vers les sites dédiés aux annonces entre particuliers. Ici aussi, vous aurez la possibilité d'effectuer une recherche selon vos critères.

Vous ferez l'économie d'un intermédiaire, comme un agent immobilier. Toutefois, vous n'aurez pas de conseils avisés. Pour un premier achat, cela peut en dérouter plus d'un. Il vous reviendra alors notamment de :

  • prendre rendez-vous pour la visite et l'éventuelle contre-visite
  • visiter les lieux avec le propriétaire
  • demander tous les documents nécessaires (les diagnostics obligatoires, le titre de propriété, la taxe foncière...)
  • formaliser votre accord (par la rédaction d'un avant-contrat par exemple)
  • veiller aux délais obligatoires

Pour l'avant-contrat, vous aurez le choix entre un compromis ou une promesse de vente. Dans le cadre de sa rédaction, il est toutefois conseillé de recourir à un professionnel. Il faut aussi bien connaître la différence entre les deux, car ils n'engagent pas les parties de la même manière. Un rendez-vous chez le notaire devra par ailleurs être pris pour conclure la transaction.

3. Les offres immobilières sur les réseaux sociaux

Une troisième façon de chercher une maison ou un appartement est de consulter les réseaux sociaux. Ici, particuliers comme professionnels postent des publications annonçant la vente d'un bien. Des informations générales légendent le plus souvent une galerie de photos. Pour davantage de renseignements, il revient à l'intéressé d'écrire un message à l'auteur du post.

Trouver une offre immobilière sur Facebook ou sur Instagram est la garantie de son actualité. Vous saurez rapidement si l'annonce date de plusieurs heures ou plusieurs jours. Sachant que les ventes immobilières peuvent parfois aller très vite, cela représente un indice important.

4. Les offres immobilières des agences physiques

Si rechercher des annonces sur internet n'est pas votre tasse de thé, vous pouvez vous tourner vers des agences physiques. L'agent immobilier possède un véritable recueil d'offres à présenter. L'une d'entre elles vous intéresse ? Il vous renseigne et organise pour vous une visite. Vous avez encore des questions ? Il les regroupe et revient vers vous avec les réponses.

Pour les primo-accédants, passer par un agent immobilier est souvent rassurant. Cela peut représenter également un certain budget. En effet, une commission sur la vente sous forme de pourcentage peut être à la charge de l'acquéreur. Pour connaître le prix total d'un bien, il conviendra de bien comprendre la différence entre un prix dit net vendeur et un prix FAI.

Le prix net vendeur correspond à la somme que percevra le vendeur sur son compte en échange de la vente de son bien. Le prix FAI signifie que la somme indiquée comprend également les frais d'agence. FAI sont les initiales de Frais d'agence inclus.

Pour trouver les offres immobilières qui conviennent à vos attentes, plusieurs canaux sont possibles. Quoi qu'il en soit, il faudra prévoir des frais d'acquisition, aussi appelés frais de notaire, pour conclure la transaction.

Partager cet article :

Laisser un commentaire