Tout savoir sur la liberté financière

par 2/08/2019Finance

La notion de liberté financière peut être très subjective. Si pour certains, elle signifie avoir assez de revenus pour être à l'abri du besoin, pour d'autres, elle consiste justement à ne pas dépendre de ces revenus pour se sentir libre. En réalité, la liberté financière est le fait de pouvoir se sentir libre indépendamment d'un salaire mensuel, et sans avoir à sacrifier à l'éternel rituel du boulot-métro-dodo.

Cette liberté-là peut paraître inaccessible, voire même utopique à notre époque où l'argent domine tout, et pourtant elle peut se gagner ! Pour ce faire, vous devez avant tout être déterminé, puis faire en sorte de ne plus dépendre d'un salaire mensuel en vous cherchant d'autres sources de revenus. Vous devez également changer radicalement les habitudes qui engendrent cette dépendance.

Comprendre la liberté financière

Être libre financièrement signifie avant toute chose vivre. Vivre suppose que vous ne soyez plus pris dans l'engrenage infernal du travailleur, uniquement dans le but de gagner de l'argent. En effet, c'est dans ce piège que vous entraîne le salaire mensuel, puisque vous dépendez entièrement de cette paie pour pouvoir manger, acheter les produits qui vous sont indispensables, payer vos factures, vous déplacer pour aller au travail… Au bout du compte, vous entrez dans un cercle vicieux où il n'y a pas de place pour vivre réellement vos envies. La liberté financière ne doit donc pas être abordée comme le fait de percevoir un gros salaire tous les mois, si ce travail ne vous passionne pas et ne vous permet pas de profiter de la vie comme vous l'entendez.

La liberté financière doit être perçue comme le fait de ne plus dépendre d'un salaire mensuel pour vivre. Être libre financièrement signifie que vous arrivez à subvenir à vos besoins par vos propres moyens, et que le salaire mensuel si vous le percevez, n'est qu'un bonus. Vous n'êtes plus obligé de vous tuer à la tâche pour gagner l'argent nécessaire pour vivre, et par la même occasion vous ne subissez plus la pression constante d'un travail que vous n'aimez pas.

Au final, la liberté financière peut être résumée comme la liberté de faire ce qui vous plaît et de faire de vos passions votre source de revenus pour ne plus dépendre d'un salaire mensuel. N'importe qui peut devenir libre financièrement, mais cela implique une certaine rigueur.

Liberté financière de A à Z

Les clés pour devenir libre financièrement

La liberté financière ne doit pas être abordée comme une fin en soi, à moins que la société ne bannisse l'utilisation de l'argent. Vous devez plutôt la considérer comme un mode de vie où le besoin compulsif de dépenser et de gagner toujours plus est totalement banni. Pour ce faire, vous devez faire preuve de détermination et appliquer les méthodes suivantes.

Gérez au mieux votre budget mensuel

Pour être libre financièrement, commencez par gérer rigoureusement votre budget mensuel. Pour ce faire, vous devez définir vos besoins prioritaires, ceux secondaires, puis déterminer les dépenses inutiles afin de les bannir une bonne fois pour toutes. Achetez les denrées alimentaires qui suffiront à toute la famille, et évitez à tout prix le gaspillage ! Autant que faire se peut, optez pour le fait maison, car cela limitera considérablement vos dépenses. Vous trouverez par exemple de nombreuses recettes pour la fabrication de produits ménagers faits-maison sur internet. Ceux-ci vous reviendront jusqu'à 5 fois moins cher que des produits vendus en magasin.

Pour limiter vos dépenses, pensez également à acheter d'occasion ou en gros afin de profiter de prix réduits, achetez des articles en promotion, et économisez chaque centime restant.

Si l'idée d'acheter des articles en solde vous rebute, dites-vous que c'est uniquement temporaire et que dès que vous aurez atteint une certaine somme vous pourrez démarrer un projet qui vous apportera une source supplémentaire de revenus.

Évitez de vous endetter

Le mot d'ordre de la liberté financière est de ne dépendre de personne pour arriver à combler vos besoins. Dans cette optique, la contraction de dettes devra donc être impérativement évitée. Si vous avez des dettes, payez-les dès que vous en avez l'occasion quitte à vous serrer un peu la ceinture, et évitez d'en contracter de nouvelles entretemps.

En outre, le budget mensuel que vous fixez doit pouvoir être couvert par l'argent que vous avez en main, et non dépendre de votre salaire du mois prochain. Cela vous évitera d'emprunter en pensant pouvoir payer dès que vous aurez votre prochaine paie.

Si vous êtes dans l'obligation d'acheter à crédit, n'utilisez votre carte qu'en cas d'extrême nécessité.

Trouvez d'autres sources de revenus

Le meilleur moyen de se libérer du joug du salaire mensuel est de se trouver une autre source de revenus. De plus en plus de personnes qui aspirent à plus de liberté financière considèrent d'ailleurs le salaire mensuel comme un bonus, et préfèrent consacrer plus de leur temps à une activité personnelle. Si vous estimez que vos économies ne sont pas encore suffisantes, vous pouvez opter pour des compléments de revenus en proposant des prestations à hauteur de vos compétences par exemple.

Vous trouverez sur internet de nombreuses plateformes qui rémunèrent pour différentes prestations de rédaction de fiches produits, de transcription, de création en art graphique.... Il existe également des sites de mises en relation entre particuliers qui proposent des services utiles au quotidien : Pet Sitter, dame de compagnie pour les personnes âgées, cours particuliers, baby-sitting… Il vous suffit de trouver une prestation dans laquelle vous êtes compétent et n'hésitez pas à en faire une activité lucrative. C'est également de cette manière que vous pouvez commencer à entreprendre vos propres projets afin d'atteindre l'indépendance professionnelle et financière.

Comment être libre financièrement

Faites des économies

L'autonomie financière ne s'acquiert qu'à force d'économies. Dès que vous touchez votre salaire, pensez à retirer une somme, aussi infime soit-elle, et conservez-la sur un compte bloqué pour que vous ne soyez pas tenté de la dépenser inutilement.

En économisant au moins 10 % de votre salaire tous les mois, vous pourrez constituer un capital au bout d'une ou 2 années. De plus, cette somme pourra également vous être très utile en cas d'imprévus.

A lire :   Comment l'immobilier à Miami s'adapte au climat ?