Taxi volant Rolls-Royce – Une sortie prévue dès 2020

par | 24 Jul 2018 | Tech

La voiture volante, rêve de l’homme depuis de nombreuses décennies, n’a jamais été aussi proche de faire partie de notre quotidien. Après vous avoir présenté le Flyer de Kitty Hawk, c’est maintenant le taxi volant Rolls-Royce qui fait parler de lui. Son nom de code : EVTOL.

Rolls-Royce rejoint les constructeurs visionnaires

Les scénaristes de films de science-fiction ne sont pas des devins… et pourtant ils ont prédit l’avenir : nous allons bientôt pouvoir nous déplacer en ville en volant sur de gros drones.

En effet, le taxi volant Rolls-Royce, profitant d’une motorisation hybride, ne devrait pas tarder à nous faire honneur. Et si vous pensiez que vous ne verriez jamais cela de votre vivant, vous avez tout faux.

Aujourd’hui, de plus en plus d’ingénieurs de grandes entreprises travaillent sur le concept des voitures volantes. Le taxi volant Rolls-Royce en est un au stade plutôt avancé.

Il est cependant vrai que de nombreux acteurs du marché des transports considèrent cette perspective d’un mauvais œil. Toutefois, cela n’empêche nullement les grandes enseignes telles qu’Uber ou Airbus de poursuivre le développement de ce concept innovant. La prestigieuse entreprise britannique a d’ailleurs décidé de rejoindre cette flopée de constructeurs visionnaires, en dévoilant le concept d'EVTOL lors du salon aéronautique de Farnborough.

Sortie prévue du taxi volant Rolls-Royce en 2020

Une fois terminé le taxi volant Rolls-Royce EVTOL sera en mesure de transporter jusqu’à cinq passagers. Sa vitesse maximale pourra atteindre jusqu’à 400 km/h et son autonomie sera d’environ 800 km.

Il ne s’agira pas d’un véhicule totalement électrique étant donné qu’il sera doté de turbines à essence pour le bon fonctionnement des six hélices installées sur ses ailes repliables. Sa fonction hybride sera donc notamment utilisée durant les phases de décollage. La mise à disposition au grand public du taxi volant Rolls-Royce est prévue pour 2020.

L’EVTOL ne sera destiné qu’à de courts trajets et pourra servir de taxi aérien entre un aéroport et une destination en centre-ville, mais également pour une solution de transport personnel. Il n’est certainement nul besoin de préciser qu’à sa sortie, seuls les ultras riches pourront se l’offrir. Toutefois, les frais en tant que taxi-ville pourront être abordables.

A noter que Aston Martin a lui aussi son taxi volant en phase bien avancée.

Photo: Courtesy Rolls-Royce