Startup : qu’est-ce qu’une licorne ?

par 8/08/2019Business

Si vous intéressez au monde des entreprises et plus particulièrement des startups, vous avez déjà entendu parlé de "Licorne". Mais qu'est-ce qu'une licorne exactement ?

Pour tout le monde, la licorne est un animal magique et fabuleux. On en entend parler comme un animal ayant un corps de cheval et qui porte sur le front une corne unique, longue et en hélice. C’est un animal qui symbolise la puissance, la pureté et bien évidemment la féminité.

Toutefois, il est bienvenu de demander pourquoi certaines entreprises portent ce nom ou pourquoi certaines startups se font appeler du nom de cet animal. Cet article vous donne plus de lumière sur le sujet.

Que signifie Licorne dans le monde des startups

Cette nouvelle façon de désigner une catégorie d’entreprise fut inventée par une femme du nom d’Aileen Lee en 2013. Elle a démontré que les entreprises qu’on qualifiait déjà de "pépites" ne sont pas nombreuses à pouvoir être valorisées au-delà d’un milliard de dollars. Celles qui ont donc cette valorisation sont appelées "Licorne".

La Startup est cette entreprise qui travaille généralement dans les domaines du web et dont la valorisation augmente plus vite.

Il s’agit ici de ces entreprises qui dédient leur existence à l’innovation digitale. La licorne donne en anglais Unicorne. C’est un mot qui les caractérise bien, car être valorisé à plus d’un milliard de dollars, c’est être réellement puissant.

Outre sa croissance rapide, son domaine d’intervention, ses investisseurs spéculent sur elle. Ceci, indépendamment des profits qu’elle est à même de générer.

Ces startups fascinent le public comme une vraie licorne. C’est pour cela que ces entreprises ont réellement du succès. Ceux qui investissent dedans ont simplement foi au potentiel de la communauté d’utilisateurs.

La licorne d'aujourd'hui

Les startups licornes ne sont pas rares comme ce légendaire animal. Aujourd’hui, elles sont plus nombreuses et dépassent la barre des 300. Elles sont plus présentes aux USA et se retrouvent principalement dans la Silicon Valley, leur domaine de prédilection.

Les startups chinoises et américaines reconnues comme "licorne" sont plus nombreuses. L’Europe n’a pas encore complètement sorti sa tête de l’eau. Aux USA, elles ont pour spécificité de booster une nouvelle bulle, autre qu’une bulle boursière.

En effet, les investisseurs spéculent beaucoup sur ces startups. Cela leur permet d’avoir une valeur importante en un rien de temps sans considérer les profits qu’elles font.

Les startups comme Twitter ou Snapchat n’ont rien à envier à leurs ascendants de la bulle internet. Si ces entreprises atteignent rapidement le sommet, c’est parce qu’elles ont plusieurs mécanismes pour attirer les investisseurs, tel que la licorne peut facilement vous fasciner.

Elles ont à leurs dispositions des indicateurs financiers non conventionnels qui les valorisent beaucoup plus que si elles étaient en Bourse.

Dès lors, les investisseurs se tournent vers eux et ne mettent plus leur placement en bourse. La valorisation obtenue in fine, les fait bénéficier d’un cercle vertueux où leurs affaires marcheront toujours.

Les licornes françaises

Comme mentionné plus haut, la licorne française est plutôt rare. Aujourd'hui il en existe 4.

La plus ancienne est OVH. Cette société valorisée plus d'un milliard de dollars dès 2015 est spécialisée dans le Big Data et l'hébergement internet.

On trouve également Deezer, la plateforme de streaming musicale, BlaBlaCar, le spécialiste du covoiturage, et enfin dernièrement Doctolib, le service en ligne de prise et de gestion de rendez-vous médicaux.

Bien entendu, du coté des États-Unis, le nombre de licornes est bien plus élevé avec plus de 160 entreprises.

A lire :   Nous sommes tous chef de projet, mais tout le monde ne sait pas gérer un projet