Les smartphones interdits dès la rentrée dans les écoles et collèges

par | 7 Août 2018 | News

Enfin diront certains parents et enseignants. Pour la rentrée prochaine, les élèves devront laisser les smartphones, les tablettes et autres objets connectés chez eux. En classe comme dans la cour de récréation, ces derniers seront désormais interdits.

C'était, pour rappel, une promesse de campagne faite par Emmanuel Macron. Et il a donc tenu parole, car cette nouvelle règle sera appliquée au sein des écoles maternelles, primaires, collèges, mais également les lycées.

Cette mesure est initialement faite pour renforcer l'éducation des élèves et permet d'éviter que ces derniers passent plus de temps qu'il n'en faut devant l'écran.

Les smartphones interdits pour la rentrée prochaine

La rentrée scolaire 2018 risque d'être mouvementée. Et pour cause, tous les établissements scolaires seront dans l'obligation d'appliquer la nouvelle loi, qui a été définitivement adoptée par le Parlement lundi 30 juillet 2018.

Dans cette dernière, il est stipulé que les smartphones seront désormais interdits pour les écoles maternelles, primaires et collèges.

Cette décision fait suite à une promesse de campagne faite par Emmanuel Macron. Ce dernier a d'ailleurs tenu à saluer les parlementaires pour le vote définitif de cette nouvelle loi. Si cette mesure a pour but d'améliorer l'enseignement, les détails qui permettront de l'adopter restent encore assez flous.

Le cas des lycées

Si dans cette nouvelle loi les écoles maternelles, primaires et collèges sont dans l'obligation de s'y soumettre, qu'en est-il des étudiants du lycée ? À partir de ce texte de loi, il est facile de comprendre que l'interdiction peut également s'appliquer aux lycéens. Néanmoins, chaque établissement sera libre d'empêcher les adolescents à se servir de leur terminal mobile ou non.

Il est nécessaire de préciser que la nouvelle législation ne met pas en valeur les différentes manières qui permettront de faire respecter cette interdiction. Les établissements devront donc trouver un moyen pour faire respecter ce nouveau point du règlement intérieur. Pour le moment, l'une des alternatives les plus appréciées est la confiscation des smartphones interdits et autres appareils incriminés.

Des exceptions à la règle

Toujours dans cette nouvelle loi, les élus ont prévu tout de même certaines exceptions. Par ailleurs, les smartphones interdits ne le seront pas si l'usage est pédagogique.

Afin de donner un maximum de liberté aux dirigeants de chaque école, il sera possible de déterminer tous les points relatifs à cette nouvelle disposition dans le règlement intérieur. Certains établissements peuvent, par exemple, être indulgents sur l'usage de smartphones et tablettes dans des endroits spécifiques comme la cour de récréation ou encore la cantine. Cette exception est également applicable pour tous les élèves devant avoir recours à des équipements précis à cause d'un handicap ou d'une maladie.