Et non vous ne rêvez pas ! Je vais bien vous présenter ici la série Dallas, mais attention, pas la version sortie en 1978 sur CBS, mais bien la version 2012.

Comme les choses sont bien faites (sûrement à coup de gros chèques), dans ce Dallas 2012, on retrouvera bien les deux frères ennemis , Bobby et J.R Ewing accompagnés de leurs fils respectifs Christopher et John Ross, bien décidés eux aussi à se faire la guerre.

Synopsis

Au ranch de Southfork, les Ewing se déchirent sur fond de trahisons, secrets et autres drames. John Ross et Christopher, les fils respectifs de J.R. et Bobby, reprennent les affaires familiales, poursuivant par la même occasion les querelles de leurs pères. (Allociné)

Casting et personnages

Comme je vous l'ai annoncé en préambule, on retrouve dans cette version 2012 les deux personnages qui ont fait le succès de la série d’origine : Patrick Duffy dans le rôle de Bobby Ewing et Larry Hagman dans celui de J.R. Ewing.

Les deux ont pris un sacré coup de vieux, surtout JR, mais ne vous fiez pas aux apparences, il reste le même requin qu'à l'époque.

Et comme les chiens ne font pas des chats, son fils John Ross semble de la même trempe. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Il est interprété par Josh Henderson que l'on a pu voir dans Desperate Housewives.

Le fils de Bobby, Christopher, a tout du parfait garçon. Il est interprété par Jesse Metcalfe que l'on a pu également voir dans Desperate Housewives. Il s'apprête à épouser Rebecca Sutter en présence de son amour d'enfance Elena Ramos qui file aujourd'hui le parfait amour avec... John Ross.

On retrouvera également dans cette série l'ex femme de JR, Sue Ellen et la femme de Bobby, Ann Ewing.

Mon avis

Pour le moment, seulement deux épisodes ont diffusés sur la chaîne TNT. Il est difficile de se faire une idée sur la qualité de cette série.

Personnellement, je n'ai pas été forcément convaincu. Bien évidemment, le fait de s'appeler Dallas risque d'amener plus d'un à la regarder.

Quoi qu'il en soit, l'esprit de la série semble être conservé, même si, là encore c'est un jugement personnel, je trouve qu'ils ont exagéré au niveau des trahisons. C'est simple, tout le monde manigance contre tout le monde. On s'y perdrait presque.

Espérons que les prochains épisodes donnent un peu plus de profondeur à la série.

Trailer VO