Code de la route : comment ne pas échouer ?

L'examen du Code de la route est un passage obligé pour obtenir son permis de conduire. Il est difficile de franchir cette étape sans un minimum de préparation. Le taux de réussite à cet examen considéré comme complexe a considérablement chuté entre 2018 et 2020. Pour éviter l'échec, vous devez essayer de comprendre les différentes thématiques du Code de la route au fur et à mesure de la formation à la conduite. Ensuite, nous vous recommandons de réviser efficacement pour maîtriser toutes les notions avant le jour de l'examen.

Le Code de la route : première étape vers le permis

Avant de passer son permis de conduire, il faut obligatoirement suivre une formation au Code de la route. Cette dernière est composée de cours théoriques sur les règles de conduite et de sécurité sur la route. À la fin de la formation, le candidat s'apprête à passer un examen durant lequel il doit répondre à 40 questions à choix multiples. Ces questions sont préalablement tirées de manière aléatoire parmi 1000 questions se trouvant sur la banque officielle. Nous vous encourageons donc à vous entraîner pour le Code de la route en reproduisant les conditions d'examen. Pour ce faire, vous avez besoin de connaitre les thèmes autour desquels les questions sont posées.

Ensuite, posez-vous des questions en fonction des cours théoriques que vous avez reçus et qui sont au programme de l'année. Donnez-vous environ 17 secondes pour répondre à chaque question. Il faut savoir que le Code de la route est axé sur plusieurs thématiques de situations concrètes. Il y a un certain nombre de questions par thématique. Généralement, on a :

  • 6 questions sur les règles de priorité et 6 autres sur la signalisation verticale et horizontale,
  • 5 questions sur le croisement et le dépassement, et 5 autres sur des sujets divers,
  • 4 questions sur l'arrêt et le stationnement,
  • 3 questions sur les règles de circulation et 3 autres sur la visibilité et l'éclairage,
  • 2 questions par thème pour 4 autres thématiques.

Ces dernières sont : l'éco-mobilité et l'éco-conduite, tunnels et passages à niveau, usagers vulnérables et partage de la route, et prise de conscience des risques. Les candidats doivent avoir trouvé les bonnes réponses pour au moins 35 questions avant d'être admis. Les résultats sont généralement disponibles quelques jours après l'examen.

De plus, pour passer le Code de la route, il faut être inscrit en auto-école ou dans une association agréée. L'examen se déroule sur des ordinateurs dans un centre spécialisé et il a une durée déterminée.

réussir l'examen du code de la route

Révisez efficacement le Code

Pour réussir l'épreuve du Code de la route, la révision est cruciale. Établissez un plan de révision efficace pour ne pas être submergé. Pour vous motiver, pensez à vous fixer une date avant laquelle vous devez maîtriser toutes les thématiques du Code de la route. Évitez le stress en révisant fréquemment, et non juste quelques jours avant l'épreuve. Prenez le temps d'identifier les thématiques que vous avez le plus de mal à maîtriser et à mémoriser. Accordez plus de temps pour la révision de ces dernières.

Organisez vos révisions en rédigeant des fiches qui résument vos cours. Créez un questionnaire en fonction des thèmes abordés durant la formation. Essayez de répondre aux questions sur une feuille. Cela vous permettra d'écrire ou de réécrire à la main ce que vous avez appris, ce qui facilite la mémorisation. Si vous faites des fautes, notez-les pour retravailler les points concernés.

Si vous rencontrez des difficultés durant vos révisions, il est judicieux de demander de l'aide à votre moniteur à l'auto-école. De plus, il est important de se montrer patient. Il faut prendre tout son temps pour comprendre et mémoriser les cours théoriques sur la conduite.

L'entraînement finit par payer

À force de vous entraîner, vous finirez par maîtriser les diverses thématiques du Code de la route. L'entraînement passe par la répétition des simulations de passage du Code de la route. Il existe aujourd'hui des sites qui proposent des simulations en ligne pour cet examen. Vous pourrez effectuer ces dernières depuis chez vous, autant de fois que vous le souhaitez. Il est également possible de renforcer vos connaissances théoriques avec les vidéos d'entraînement et les livres ludiques disponibles en ligne sur le Code de la route.

Vous pouvez aussi vous entraîner en participant aux examens blancs du Code de la route. Cela vous permettra d'évaluer vos connaissances dans des conditions réelles. Participer aux examens blancs aide les candidats à s'habituer à l'idée qu'ils vont bientôt passer cet examen. Ceci a pour effet de réduire le stress le moment venu.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous entraîner en débutant l'apprentissage de la conduite. En effet, les cours de conduite vous mettent en situation réelle et font revenir en mémoire les cours sur le Code. Après avoir plusieurs fois tenu le volant, vous serez plus confiant le jour de l'épreuve. Vous aurez moins de difficultés à visualiser les situations dont les 40 questions parleront.

examen code de la route

Préparez-vous à l'épreuve du Code

Avant tout, abordons le volet de la préparation psychologique qui est très importante. Beaucoup d'échecs à l'examen du Code de la route ont été, en partie, provoqués par le stress et la démotivation. Alors, pour ne pas échouer, vous devez calmer votre anxiété avec des exercices de respiration par exemple. Toutefois, ne cherchez pas à être trop détendu, au risque de perdre en concentration.

Par ailleurs, vous devez vous préparer sur le plan administratif en réunissant, avant le jour de l'épreuve, toutes les pièces justificatives à fournir. Au nombre de ces dernières, il y a votre pièce d'identité, un justificatif de domicile de moins de 6 mois et une photo d'identité appropriée.

Notez qu'il faut avoir au moins 16 ans avant de passer le Code de la route pour le permis de conduire A1 ou B1. En ce qui concerne le permis B ou A2, il faut avoir au moins 17 ans. De plus, le passage de cet examen a un coût : 30 €. S'il s'agit de la première fois, il est possible de passer l'examen gratuitement si l'on est éligible au SNU (Service National Universel).

Partager cet article :

Laisser un commentaire