Le 23 et 24 mai se tenait, au parc des expositions de Versailles,  la 3ème édition du salon Geekopolis. Véritable lieu de rencontre pour de nombreux fans, le salon était l'occasion de découvrir plusieurs facettes de la culture geek. Retour sur les points importants du salon.

Pour sa troisième année, le salon mettait à l'honneur les super-vilains. Némésis du super-héros, les super-vilains sont souvent aussi charismatiques que les héros. Geekopolis 2015 portait donc en triomphe les génies du mal. L'occasion était trop belle pour les fans qui se sont rendus au parc des expositions de Versailles vêtus de leur plus beau costume de méchant.

Divisé en 5 secteurs : Little Tokyo, Avalon, Métropolis, Teklab et Nautilus, le salon Geekopolis regroupait aussi bien des professionnels que des amateurs dans un melting-pot assez exaltant. Pour tous adulateurs d'un fandom, la magie opère de suite et on est, en un instant, immergé dans un espace mystique dont le charme nous enivre et nous empêche de quitter les lieux. A déambuler dans les allées du salon, on distingue clairement 5 grandes familles de geek :

Little Tokyo - Dans tous salons parlant de la culture geek, on retrouve un espace dédié au Japon et aux mangas. L'espace Little Tokyo permettait donc aux visiteurs de découvrir les nouveautés manga directement venus du pays du soleil levant ainsi que les stands proposant les incontournables goodies. Bien plus petit que pour les salons Japan Expo ou Paris Manga, ce quartier de Geekopolis semble perde un peu plus d'espace chaque année. Les principales enseignes étaient néanmoins présentes.

LITTLE

Avalon - C'est l'occasion pour les petits enseignes et les amateurs de se faire connaitre. Le Quartier Avalon regroupait principalement des stands proposant des créations artistiques et littéraires. De nombreux rédacteurs, écrivains, illustrateurs, webdesigners, mangakas et dessinateurs présentent leurs travaux afin de promouvoir leurs styles et leurs noms. Les incontournables gamers se retouvaient également dans ce quartier pour l'espace réservé aux jeux de rôles et de dés.

 

NAUTILUSAVALON 2

Métropolis - Dans la même veine que le quartier Nautilus, la partie Métropolis regroupait de nombreux amateurs proposant leurs travaux. Plus axés sur le domaine vidéo, plusieurs stands présentaient des webs-séries (véritable vivier vidéo ludique du web à l'heure actuelle). On retrouvait également quelques stands proposant des activités ludiques comme la fabrication d'une web série, le tournage de vidéos sur fond vert ou encore l'équipe de Prizoners qui propose des Escape-Rooms dans Paris.

METROPOLIS

Teklab - Pour tous les passionnés High-tech, ce quartier regroupait plusieurs enseignes de robotiques et de haute technologies. On pouvait ainsi essayer l'avenir du jeux vidéo aux travers des casques VR, admirer les appareils à hologramme ou voir en action les nouvelles imprimantes 3D. De nombreux modèles de robots et de drones étaient aussi présents à l'essai. Un espace bien évidemment dédié aux jeux vidéo venait conclure l'espace des nouvelles technologies.

teklab3TEKLAB1

TEKLAB

Nautilus - Le dernier et non le moindre quartier du salon Geekopolis était dédié à la culture SteamPunk. Courant Geek prenant son origine dans les œuvres littéraires rétro-futuriste du milieu du 19ème siècle, ce fandom semble être en forte expansion comme l'a démontré la forte affluence sur ce quartier du salon. Expositions, Stands de vêtements, accessoires, créations littéraires et artistiques donnaient aux visiteurs assez de dépaysement pour se retrouver plonger dans un univers parallèle.

AVALON

NAUTILUS 2

Également programmé sur ces 2 jours, des conférences, vidéos, dédicaces, interviews et ateliers promettaient aux visiteurs d'élargir leurs connaissances et compétences en matière de geek-attitude.

Un salon que je vous recommande fortement rien que pour se sentir dépaysé et s'ouvrir à la culture geek.

A LIRE EGALEMENT