Et voilà encore une série prometteuse, mais dans un autre genre que celles présentées dernièrement, puisque "Raising Hope" se classe dans la catégorie comédie.

Créée par Greg Garcia, scénariste et réalisateur de la série "Earl", "Raising Hope" promet beaucoup par ses personnages Tous aussi décalés les uns que les autres. Certains passages sont tout simplement hilarants.

Cette série a débuté le 21 septembre aux USA sur la FOX.

Synopsis

A 23 ans, Jimmy Chance fonce droit dans le mur. Il n'a pas de but dans la vie, pas d'envie. Il nettoie des piscines pour gagner un peu d'argent et passe ses nuits à faire la fête. Il vit toujours chez ses parents. Tout va changer le jour où il a va coucher avec une femme envoyée en prison, ce qui l'oblige, le jour où elle accouche, à s'occuper lui-même du bébé. Sa famille va alors l'aider. Ou plutôt tenter de l'aider... (Allocine.fr)

Casting et personnages

Ce qui m'a plus dans ce premier épisode, ce sont les personnages. Ils sont tous plus décallés les uns que les autres.

Tout d'abord il y a Jimmy, jeune homme se cherchant. Il s'interroge sur son avenir quand lui tombe sur les bras ce bébé. Il est interprété par Lucas Neff.

Jimmy vit chez ses parents. Son père, Burt, a tout sauf l'image d'un père. Il est plutôt du genre puéril et cherchant à embêter son fils. Il est joué par Garret Dillahunt qui a fait des apparitions dans de nombreuses séries dont surtout "Deadwood" et "Les 4400".

Sa mère Virginia, interprétée par Marta Plimpton, a tout sauf le coté maternel. Elle pousse d'ailleurs son fils à abandonner son bébé.

Ce ne sont pas les seuls membres qui composent la famille, puisqu'elle héberge, Mike, le cousin de Jimmy, qui vit dans une tante... installée dans la buanderie.

Mais personnellement, le personnage qui m'a le plus fait rire dans ce tout premier épisode, c'est celui de la grand-mère qui n'a pas toute sa tête et qui prend Jimmy pour son défunt mari. Elle est jouée par Cloris Leachman qui avait déjà le rôle de la grand-mère dans Malcom.

Mon avis

Une fois de plus, les USA font la caricature d'une famille moyenne de son beau pays.

Beauf dans l'âme, cette famille est composée de personnalités bien différentes qui semblent créer un cocktail explosif.

Si on a vu à maintes reprises le scénario de la jeune fille qui se retrouve seule avec un enfant, on a maintenant le cas du jeune homme, mais dans un environnement un peu particulier.

Personnellement, j'ai vraiment bien rigolé dans ce pilote. Ce genre de série est à regarder sans attendre un scénario renversant, même si pour le coup, la mise en place du contexte de la série vous réserve des surprises.

A voir maintenant si la suite restera aussi fun.

Trailer