6 questions que vous vous posez sur les coupe-faim

Les "coupe-faim" souffrent d'une mauvaise réputation en raison de nombreuses idées reçues bien ancrées. Pourtant, utilisés à bon escient, ils permettent à un individu d'atteindre et maintenir une perte de poids significative. On peut ajouter à cela le fait qu'ils permettent de satisfaire ses fringales sans prendre de poids.

La plupart de ces produits s'apparentent même aujourd'hui à des compléments alimentaires, que l'on utilise effectivement en complément d'une alimentation saine, d'une hygiène de vie optimale ainsi que d'une activité physique régulière. Aussi connu sous le nom de "anorexigène", un coup faim, comme l'indique son nom, est un groupe de supplément ayant pour objectif premier la régulation de l'appétit et donc de provoquer une satiété alimentaire, souvent associée à un effet amincissant ou amaigrissant.

Quoi qu'il en soit, à travers cet article, nous allons répondre à 6 questions que l'on pourrait se poser sur les coupe-faim, afin de vous faire part des informations essentielles que vous devez absolument savoir sur ces produits.

Que contiennent les produits coupe-faim ?

Si la phényléthylamine, un dérivé d'amphétamines (des substances rigoureusement réglementées et apparentées aux stupéfiants), constituait auparavant la base des produits coupe-faim, la phentermine principalement, cela n'est désormais plus le cas puisque la France a, depuis 1999, proscrit leur commercialisation du fait de leurs innombrables effets indésirables.

Actuellement, ces anorexigènes ou régulateurs d'appétits comme le brûleur de graisse PhenQ, relèvent davantage du domaine des compléments alimentaires, et n'appartiennent plus à la famille des amphétamines, contrairement aux idées reçues selon lesquelles les coupe-faim doivent toujours leur efficacité à la phentermine. Dans ce cas, ils ne présentent aucun danger pour l'organisme.

La grande majorité de leurs principes actifs sont dorénavant tirés de végétaux divers. C'est ce qui explique pourquoi les régulateurs d'appétits sur le marché, qu'ils soient disponibles en ligne, dans les enseignes d'aliments naturels ou dans les pharmacies, mettent en avant le terme "naturel". Parmi les principaux composants d'un produit coupe-faim, on cite principalement :

  • La caféine qui est naturellement présente dans les feuilles et graines de café, noix de cola, cacao et thé vert, un stimulant réputé pour ses effets diurétiques, coupe-faim et brûle-graisse
  • Le konjac, une plante coupe-faim venant tout droit d'Asie
  • Le picolinate de chrome, un composé naturel aidant à mieux contrôle l'appétit
  • Les extraits de figuier de barbarie ou Nopal permettant la régulation du taux de sucre dans le sang, l'atténuation de l'absorption de lipides…
  • Le Capsimax, un puissant brûle-graisse permettant bien sûr de brûler un grand nombre de graisses
  • Les extraits de feuilles de Yerba Maté favorisant la suppression de calories
  • Etc.

Les questions que vous vous posez sur les coupe-faim

Comment fonctionnent les produits coupe-faim ?

Grâce à ces mélanges d'ingrédients ainsi que d'actifs méticuleusement sélectionnés, un produit coupe-faim a la capacité d'inhiber instantanément et durablement la frénésie de grignoter et de provoquer de facto une sensation de satiété. Son principe de fonctionnement s'avère relativement simple. Compte tenu de ses fibres qui sont aussi complexes que volumineuses, mais également certains de ces composants qui ont la capacité de gonfler au contact de l'eau, et donc d'absorber massivement l'eau, il crée une sorte de gonflant dans l'estomac, ce qui a pour conséquence de créer un effet rassasiant limitant en seulement quelques minutes l'envie de nourriture.

C'est bien sûr cette envie qui se trouve à l'origine des petits grignotages, ou des sentiments de frustration dont souffrent les personnes qui parviennent à s'en priver. Notons que le mécanisme de rassasiement se base sur des sensations informant directement le cerveau que l'estomac est plein. Par ailleurs, un régulateur d'appétit agit sur le long terme du fait que d'une part, il dispose d'un index glycémique bas, ce qui veut dire que son assimilation par l'organisme est lente. D'autre part, la sensation de satiété qu'il procure n'est en aucun cas un phénomène à court terme, puisqu'elle ne s'opère qu'à distance des repas.

Il faut donc dire qu'en limitant notre faim pour ainsi laisser place à la sensation de satiété, un produit coupe-faim permet une meilleure gestion des fringales tout en contribuant à apaiser la frustration engendrée par la privation (en évitant les coups de fatigue et les baisses de moral). En d'autres termes, il peut rendre les régimes minceur moins contraignants.

S'avalant généralement avant chaque repas pour un effet de satiété quasi-instantané, il a également la capacité d'atténuer de manière significative l'absorption de calories, c'est-à-dire de supprimer les apports caloriques des aliments. Ce qui veut dire qu'il permet à une personne de limiter drastiquement les apports caloriques quotidiens. Voilà pourquoi un tel complément alimentaire s'avère particulièrement utile dans le cadre d'un programme minceur.

Quand utiliser un coupe-faim ?

Permettant à un individu de satisfaire à chaque fois sa faim tout en freinant ses envies de grignoter entre les repas, les produits coupe-faim sont surtout préconisés lorsque l'on a tendance à manger de manière excessive durant chaque repas, ou tout simplement quand on a des difficultés à contrôler son poids, c'est-à-dire à éviter de prendre des kilos superflus, et à maîtriser ses fringales.

On peut également en tirer le meilleur parti pour perdre du poids, mais en l'occurrence, les coupe-faim doivent être couplés à un régime alimentaire optimisé et à une pratique régulière d'une activité sportive. Si la plupart des produits coupe-faim se consomment avant les repas, certains peuvent être pris à chaque fois que l'on a envie de grignoter, ou encore après le repas. Le mieux est de toujours se référer à la notice, et bien sûr d'éviter de dépasser la posologie.

Les régulateurs d'appétit sont-ils dangereux pour la santé ?

Comme nous vous l'avons précisé en haut, les coupe-faim sont des produits naturels exempts de phényléthylamine, à la différence de ceux d'antan qui sont désormais interdits sur tout le territoire français. Ainsi, ces produits ne présentent aucun danger pour la santé. Mais bien que cela soit le cas, ils ne doivent représenter qu'une aide ponctuelle s'accompagnant bien évidemment d'un régime équilibré à base d'une alimentation aussi saine que variée.

Soulignons qu'à long terme, les produits coupe-faim sont susceptibles de provoquer un déséquilibre alimentaire, ou encore des problèmes digestifs. Avant d'entamer une cure de régulateurs d'appétit, il est fortement recommandé de toujours consulter son médecin traitant, ou de demander conseil auprès d'un médecin nutritionniste et autre spécialiste au risque de faire n'importe quoi.

comment couper la faim

Comment doit-on manger à côté pour apporter à son corps tout ce dont il a besoin ?

Parallèlement à la cure, il est "obligatoire" de maintenir une alimentation saine et équilibrée au quotidien puisque c'est le seul moyen d'apporter à son corps tout ce dont il a besoin : protéines, glucides, lipides, vitamines, minéraux…

Dans l'éventualité où l'on noterait une baisse significative d'énergie en période de cure, alors il ne faut pas hésiter à booster les vitamines et minéraux pour contrer ces périodes. Là encore, l'accompagnement d'un expert nutritionniste est vivement recommandé.

Comment choisir son régulateur d'appétit ?

Pour choisir son modérateur d'appétit, on doit avant tout prendre le temps de faire le point sur ses besoins. La raison est que certains produits coupe-faim peuvent agir de manière ponctuelle tandis d'autres sont formulés pour réguler l'appétit sur une durée plus ou moins longue. Dans tous les cas, les régulateurs d'appétit se déclinent sous différentes formes afin d'offrir à chacun un mode d'administration adapté à son quotidien : gélules, comprimés, boissons, sticks… Par ailleurs, les produits que l'on trouve sur le marché peuvent renfermer un ingrédient unique, ou bien concentrer les vertus de plusieurs principes actifs.

Et pour finir, le choix d'un modérateur d'appétit peut effectivement être une question de goût. Certains sont naturellement ou chimiquement parfumés et d'autres ont un goût neutre. Il convient alors d'orienter son choix vers le produit qui vous plaît vraiment, parce que si l'on apprécie moins celui que l'on avale, celui-ci aura beau être très efficace, on sera tout de même tenté d'avaler autre chose après.

Partager cet article :

Laisser un commentaire