Tout savoir sur l’ostéopathie

par 18/03/2020Santé

Vous souffrez d’une douleur et souhaitez savoir si l’ostéopathie peut être une bonne solution pour vous soulager. Nous vous invitons à lire ce qui suit afin de mieux comprendre ce qu’est cette pratique thérapeutique et ainsi savoir si cette dernière pourrait vous convenir.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Définition

On considère l'ostéopathie comme une méthode de soin alternative à la médecine traditionnelle. D’ailleurs ce n’est qu’en 2002 en France, que le titre d’ostéopathe a été reconnu. Pourtant, cette thérapeute est apparue au XIXe siècle aux États-Unis. Elle a été inventée et conceptualisée par Andrew Taylor Still en 1873.

Il s’agit en fait d’une pratique thérapeutique qui vise principalement la manipulation osseuse et musculaire afin d’obtenir le bien-être global du patient. En effet, ce bien-être global du corps humain se base sur celui de la masse osseuse et musculaire qui composent l’appareil locomoteur (qui nous permet de bouger), avec les tendons, les nerfs et les articulations.

Même si la pratique de l’ostéopathie se concentre principalement sur les os et les muscles, elle n’en demeure pas moins efficace sur l’ensemble du corps. Ainsi, la pratique permet d’agir sur un grand nombre de pathologies telles que les problèmes digestifs, hormonaux ou encore neurologiques ou vasculaires.

Le principe de cette pratique

Comme vous avez peut-être pu le constater, l’un des principes fondamentaux de l’ostéopathie est que le corps représente un tout. Tout l’organisme est composé de différents éléments liés les uns aux autres.

Puisque toutes les parties du corps (ligaments, organes, liquides, fascias, etc.) suivent le système musculosquelettique, toutes les fonctions corporelles suivent et interagissent avec cette même structure. De ce fait, si un dysfonctionnement apparaît à un endroit, la cause peut provenir d’un autre endroit du corps.

C’est pour cette raison qu’il est possible que l’ostéopathe décide d’actionner un endroit bien particulier du corps qui n’a pourtant visiblement pas de lien direct avec l’élément qui pose problème. Pourtant, cela s’avère généralement extrêmement efficace.

Par exemple, si vous souffrez de douleurs au niveau du dos, il est probable que votre ostéopathe vienne vous manipuler au niveau du diaphragme.

Afin d’agir sur les douleurs, l’ostéopathie nécessite d’user de différentes pratiques manuelles telles que des pressions, des torsions ou des élongations.

Le déroulement d’une séance d’ostéopathie

La première étape de toute séance d’ostéopathie est la phase de questionnement. Il s’agit de comprendre les raisons de la venue du patient. Il est en effet nécessaire d’avoir un maximum de précisions et de ressentis de la part du patient afin d’entamer la séance dans les bonnes conditions. Cela permet de mettre le doigt sur certaines causes qui pourraient engendrer le ou les problème(s) du patient et facilite ainsi le travail de la suite de la séance.

La deuxième phase d’une séance d’ostéopathie est l’étape de test. Il s’agit en fait de réaliser des palpations à divers endroits du corps afin de mettre en lumière des blocages et de faire des liens entre ces blocages et le problème du patient. Cela permet ensuite d’agir efficacement lors de la troisième étape de la consultation.

Cette troisième étape est la phase de manipulations. Ici, le travail consistera à réaliser des mouvements visant à résoudre le problème du patient. Ces manipulations sont principalement effectuées par le praticien, mais ce dernier demandera par moment au patient de participer. On entend souvent dire que les ostéopathes font “craquer”, cela n’est pas toujours indispensable et peut être adapté en fonction des patients.

 

Coût et prise en charge d'une séance d'ostéopathie

Une séance coûte en moyenne entre 40 et 80€. Le prix varie en fonction des praticiens et de la région dans laquelle vous vous trouvez. Une séance d'ostéopathie peut coûter plus cher en région parisienne que dans d’autres régions.

Les séances ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Cependant, certaines mutuelles prennent en chargent une partie des frais. Cela peut s’élever à un certain pourcentage du prix des séances. Pour d’autres mutuelles, vous aurez droit à deux ou trois séances entièrement remboursées dans l’année.

Si vous sentez que vous avez besoin de séances d’ostéopathie de manière régulières et préventives par exemple, il faut alors bien vous renseigner lors du choix de votre mutuelle. Cela vous permettra de faire des économies et de vous éviter des douleurs plus facilement.

A lire :   Croissance des enfants - Quels aliments pour les faire grandir ?