Comment obtenir des informations financières sur une entreprise ?

Dans une démarche de transparence vis-à-vis des actionnaires, des salariés, des fournisseurs, de la population, mais aussi des propres autorités, la loi oblige la majorité des entreprises françaises à communiquer régulièrement – une fois par an, ou bien à chaque changement de statut – leurs informations économiques et financières. Ces données, publiques, sont alors consultables par tous, dans la limite des clauses de confidentialité en vigueur dans certains domaines ultra-concurrentiels et/ou stratégiques. Il faut également savoir que, depuis la loi Macron de 2014, certaines PME de moins de 50 salariés en sont exemptées, sous certaines conditions.

Les objectifs sont aussi divers que variés : comprendre l'état de la trésorerie d'une entreprise, s'assurer de sa solvabilité, vérifier qu'elle ne fasse pas l'objet d'une procédure collective, évaluer sa capacité de remboursement, ou encore réaliser une veille concurrentielle.

En tant que futur salarié, investisseur, ou même fournisseur, s'assurer de la bonne santé de l'entreprise en question peut s'avérer extrêmement judicieux avant de s'engager dans une relation contractuelle avec celle-ci. Alors, comment et où obtenir des informations financières sur une entreprise française ? Voici quelques pistes pour vous aider.

Consulter les sites internet spécialisés

S'agissant d'une information publique, les documents administratifs, économiques et financiers transmis par les entreprises sont, à ce titre, facilement disponibles sur Internet. Beaucoup de sites se sont en effet fait une spécialité de compiler l'ensemble de ces données pour en faciliter l'accès au grand public.

Certains d'entre eux proposent même des éléments d'analyse particulièrement concrets pour faciliter la tâche des lecteurs. Parmi les sites web les plus connus, on trouve par exemple societe.com, manageo.fr, bilans.net, ou encore infobilan.com. Les prix varient d'un prestataire à l'autre en fonction de la qualité (et du nombre) de données proposées, du niveau de détail, et/ou du degré d'analyse.

Vous pourrez néanmoins y retrouver les informations suivantes :

  • numéro de SIRET
  • numéro de TVA intracommunautaire
  • identité des dirigeants
  • date de création et/ou de liquidation
  • dénomination sociale
  • adresse du siège
  • effectif
  • brevets et marques déposées
  • bilans annuels
  • comptes de résultats
  • extrait des statuts

Vous pourrez obtenir les informations financières de toutes les entreprises, quel que soit son statut, même celles d'une micro-entreprise. Pour autant, vous n'aurez pas d'information comme les chiffres d'affaire ou le compte bancaire des auto-entrepreneurs.

Se renseigner auprès du tribunal du commerce

Les entreprises françaises ont pour obligation de transmettre, une fois par an, leurs documents de synthèse – à savoir, le bilan et le compte de résultat – au greffe du tribunal de commerce dont elles dépendent. Si l'on souhaite obtenir des informations financières sur une entreprise en particulier, il convient donc de se rapprocher du greffe du tribunal de commerce compétent. L'ensemble des données (hors informations stratégiques et confidentielles dont pourrait se servir un concurrent direct) est donc accessible sur le site Infogreffe.fr.

Vous pourrez donc consulter, de manière totalement gratuite, le chiffre d'affaires annuel, le compte de résultat, ainsi que le bilan et certaines annexes. Si vous souhaitez aller plus loin dans votre recherche, sachez que d'autres services, comme l'accès aux rapports de gestion, au rapport général du commissaire aux comptes, aux comptes-rendus d'assemblées générales, à la situation d'endettement et/ou à l'existence d'une procédure collective en cours, vous seront également proposés. Ces documents sont en revanche payants.

Se rapprocher de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Si vous souhaitez obtenir les informations financières d'une entreprise cotée en bourse, il vous est également possible de consulter l'AMF. Créée dans le cadre de la loi de sécurité financière de 2003, cette autorité publique indépendante est responsable de la régulation des marchés et de la protection des épargnants et investisseurs.

À ce titre, elle a donc à la fois un pouvoir d'enquête et de contrôle sur les opérations financières réalisées, mais aussi une mission d'information et de transparence vis-à-vis des particuliers et/ou professionnels qui la sollicitent. Son site internet recueille de nombreux documents économiques et financiers (chiffre d'affaires, rapport annuel, ….) concernant les entreprises cotées.

Consulter directement le site web de l'entreprise

Dans la grande majorité des cas, les sites officiels des entreprises regorgent également d'informations économiques et financières faisant état de leur parfaite solvabilité. Dès lors, n'hésitez pas à éplucher la page web de l'entreprise qui vous intéresse. Vous pourrez certainement y dégoter des documents utiles pour vos recherches, comme le chiffre d'affaires trimestriel, les différents rapports d'activité annuels, les comptes-rendus d'Assemblée Générale, certains communiqués de presse, ….

Par ailleurs, et si votre démarche s'inscrit dans un but autre que de la veille concurrentielle auprès d'un rival direct, rien ne vous empêche de vous mettre directement en contact avec la société en question pour obtenir les informations financières que vous désirez. Bien entendu, l'entreprise n'est pas toujours tenue de vous livrer ces données. Toutefois, si vous êtes un fournisseur et/ou un investisseur désireux de vous engager dans une relation plus étroite, il est parfaitement possible que les dirigeants vous transmettent ces informations.

Si vous êtes vous-même employé dans cette société, vous pourriez éventuellement consulter la situation financière depuis le propre système d'information interne. Veillez toutefois à bien respecter la clause de confidentialité que vous avez probablement signée à votre arrivée dans l'entreprise. Vous pourriez avoir de graves problèmes en cas de fuites.

S'octroyer les services d'une entreprise externe

Si vos tentatives de contact direct avec l'entreprise en question n'ont pas abouti, ou si vous ne souhaitez pas informer la société en question de votre intérêt, vous pourriez éventuellement, en tant que professionnel, solliciter les services d'une agence de renseignements commerciaux.

Celle-ci se chargera de mener sa propre enquête et de vous livrer ses conclusions quant à la solvabilité de l'entreprise qui vous intéresse, ainsi que les risques financiers liés à d'éventuelles défaillances de sa part.

Comme vous avez pu le lire dans cet article, il existe plusieurs solutions pour obtenir l'état des finances d'une entreprise. Si les informations gratuites peuvent être limitées et que vous devez en savoir plus, plusieurs options payantes s'offriront à vous.

Partager cet article :

Laisser un commentaire