4 astuces pour motoriser un volet roulant

Un volet roulant électrique est encore plus confortable et sécurisant qu’un modèle manuel. Si vous voulez améliorer votre logement, c’est une bonne modernisation à envisager ! Et bonne nouvelle : vous pouvez tout simplement motoriser un volet roulant, à condition qu’il soit en excellent état. Suivez alors ces astuces.

1. Choisissez le moteur adéquat

Tout d’abord, il est primordial de sélectionner le bon moteur tubulaire. En parcourant le catalogue d’une boutique spécialisée, vous constaterez qu’il en existe une grande variété. Il faut alors tenir compte de divers critères pour choisir le modèle adéquat.

Considérez donc :

  • Le diamètre (en mm) et la longueur du moteur tubulaire, qui doit entrer dans le tube enrouleur du tablier. Même si la longueur est souvent ajustable, il faut acheter un modèle dans la bonne fourchette.
  • La puissance, qui dépend du poids du volet – lui-même impacté par le matériau et les dimensions du tablier.
  • Le mode de contrôle, à savoir filaire ou radio. Dans le premier cas, vous actionnerez le volet avec une commande murale ; dans le second, vous utiliserez une télécommande.

2. Adaptez votre installation électrique

En soi, agrémenter un volet roulant manuel d’un moteur tubulaire est assez simple. La principale difficulté concerne surtout les travaux électriques. En effet, qui dit volet motorisé dit alimentation électrique. Pour que le moteur puisse fonctionner, vous devez le raccorder à l’électricité.

Dès lors, il faut tirer des fils depuis votre installation actuelle jusqu’au tube enrouleur. De plus, si vous optez pour une commande murale, vous devez également l’alimenter avec d’autres fils. Comme pour tous travaux électriques, le danger est réel. Prenez donc toutes les précautions requises – et si vous avez le moindre doute, mieux vaut contacter un professionnel du domaine.

3. Préparez votre intervention

Quand vient le moment de motoriser votre volet, il est important de bien vous préparer. Même si vous êtes plutôt bricoleur, nous vous conseillons de travailler à deux. Cela facilitera les manipulations, surtout si le volet est particulièrement lourd et/ou volumineux.

Prenez soin de bien dégager l’espace de travail, pour pouvoir manipuler vos équipements facilement. Veillez aussi à protéger le sol et les éventuels meubles à proximité. Bien qu’assez peu salissante, cette intervention peut malgré tout provoquer pas mal de poussière.

Enfin, préparez tout le matériel nécessaire, à savoir tournevis, crayon, mètre et visseuse. Un plan de travail est également recommandé.

4. Installez le moteur tubulaire

Concernant la pose du moteur, cette vidéo vous montre comment procéder. Fermez complètement le volet, ouvrez le coffre et dévissez les fixations du tablier. Une fois l’axe rotateur libre, décalez ses embouts et sortez-le du coffre.

Ajustez la longueur du moteur tubulaire à celle de l’axe, puis glissez-le à l’intérieur et vissez-le pour le maintenir en place. Reliez l’alimentation électrique au moteur, et fixez à nouveau le tout dans le coffre. Le cas échéant, connectez aussi le moteur à la commande murale.

Réglez les fins de courses en haut et en bas, puis refermez le coffre.

Nous terminerons cet article avec une dernière idée : vous pourrez contrôler à distance plusieurs volets électriques, si vous programmez votre installation dans ce but. À vous de jouer !

Laisser un commentaire