Lorsque j'ai écrit cet article pour fêter comme il se doit l'éternel poisson d'Avril (voir source en bas de l'article), je m'étais basé sur des faits et des déclarations réels afin de rendre un maximum crédible cette news.

Aujourd'hui, il semble que le rachat du PSG soit une réalité, il devrait intervenir dès la fin de saison.

Le montant avoisinerait les 50 millions d'euros. Le repreneur, le Qatar Investment Authority détenu par le Cheikh Tarim Bin Hamad Al-Thani, émir du Qatar depuis 1995, pourrait investir près de 150 millions sur 3 ans, de quoi renforcer fortement le PSG.

Je vous invite tout de même à lire les lignes ci-dessous.

Depuis un moment on entendait parler de fonds qataris pour racheter le PSG.

Longtemps cette idée a été bannie par les dirigeants du Paris-Saint-Germain et par la ville de Paris, Bertrand Delanoë le premier.

Interrogé dimanche dernier lors du tournoi de futsal à Bercy, M. Bazin a déclaré « Nous avons annoncé que nous venions 6 à 7 ans (…) Il y a des gens qui s’intéressent au club, c’est sérieux. Je ne veux pas me tromper de partenaire. Nous n’avons pas encore choisi ».

La nouvelle est tombée aujourd'hui, Abou Dhabi Group, dirigé par Suleiman Al-Fahim et dont la fortune est estimée à 815 milliards de dollars, a conclu un accord de rachat du PSG.

Le montant n'a pas été révélé, mais ce rachat pourrait engendrer plusieurs changements majeurs.

Tout d'abord, à l'instar de Manchester City, les futurs nouveaux propriétaires souhaiteraient dès le prochain mercato faire un gros efforts de recrutement. On parle d'une enveloppe entre 200 et 250 millions d'euros.

De plus, il y aurait une certaine passerelle entre les deux clubs, et certains joueurs en manque de temps de jeu chez les citizens pourraient prendre le chemin de la capitale française. On parle notamment d'Aleksandar Kolarov, de Patrick Vieira et de Shaun Wright-Phillips.

Autre changement important, la modernisation du Parc des Princes a été évoquée. Ce dossier qui est à l'actualité notamment dans le cadre de la Coupe d'Europe 2016 pourrait être simplifié. En effet les investisseurs, voulant faire du club parisien un grand d'Europe, souhaite développer fortement la partie marchandising et aggrandir le stade. L'idée que le Paris-Saint-Germain joue au Stade de France a même été évoquée.

Avec cette arrivée à la tête du club, si le PSG parvenait à se qualifier pour la Champion's League, on peut envisager que le PSG ait une grosse équipe la saison prochaine. Et pour une grande équipe, il faut également un grand entraîneur. Si le nom de Capello a été soufflé, celui de Wenger est revenu plusieurs fois, les futurs dirigeants étant prêts à faire une offre déraisonnable pour s'attacher les services du coach d'Arsenal.

Paris aura t-elle enfin une équipe digne d'une grande capitale européenne?