Afin de venir en aide au peuple japonnais, la communauté CFSL a lancé un projet pour récolter des fonds. Le "Projet Tsunami - Des images pour le Japon" a donc vu le jour.

Le concept consiste dans un premier temps à recueillir des créations artistiques qui seront par la suite vendues aux enchères.

Le 11 Mars 2011, le Japon était touché par le séisme le plus important de son histoire. Nous avons tous été témoins presque en direct de la catastrophe, et nous sommes tous touchés par ce drame d’une ampleur historique, dont les conséquences restent encore floues aujourd’hui. Si les chiffres sont indéfinis, nous savons tous que les personnes qui vivent cette situation ont besoin d’aide maintenant. La communauté CFSL s’engage donc, et soutient les victimes du séisme par l’action de ses membres, qu’ils soient illustrateurs, ou scénariste

Sur le site tsunami.cfsl.net on peut découvrir de nombreuses œuvres qui sont pré-retenues pour la vente aux enchères.

Si vous avez l'âme d'un artiste, vous pouvez donc envoyer votre illustration à tsunami@cfsl.net et cela avant le 10 avril.

Je vous invite à lire l'ensemble des informations sur la page "Comment participer?" du site.

Par la suite, 50 des créations publiées sur le blog seront vendues aux enchères le 30 Avril 2011 à 18 h à la Galerie Arludik, puis une autre sélection sera vendue en ligne par la suite.

Le 8 septembre, un artbook reprenant toutes ses illustrations sera à son tour en vente.

Pour le moment, vous pouvez découvrir un grand nombre de dessins sur le blog dont les quelques exemples ci-dessous.

Nicolas Dumoulin – http://nikolaktu.over-blog.com

Olivier Ferra – http://dolma.over-blog.com/

Hicham habchi “pyroow” – http://pyroow.deviantart.com/

Alison Morel

JP Kalonji - www.kalonjiart.com


Pour votre information, sachez que les dons effectués pour aider le Japon sont beaucoup moins importants que ceux qui avaient été faits par exemple pour Haïti car on a tous en tête que le Japon est un pays riche.

Mais aujourd'hui, suite à cette terrible catastrophe, le montant des dégats est impossible à chiffrer et beaucoup de japonnais sont dans des conditions de vie déplorables.

Je vous invite à regarder les photos de la catastrophe pour vous en rendre compte.

N'hésitez donc pas à donner un coup de main à cette très bonne initiative en partageant cet article sur Facebook et/ou Twitter ou, si vous possédez un site internet, en publiant vous aussi un article.

A LIRE EGALEMENT