Les loups-garous de Thiercelieux – Présentation complète du jeu

Un jour, s’il vous arrive de dormir à Thiercelieux, faites attention ! Ne dormez que d’un œil, car la nuit, des loups-garous sortent des maisons pour dévorer les habitants. Pouvoirs de voyance, coups de fusil, pierre d’onyx ou potions mortelles, tous les coups sont permis pour éliminer la menace. Telle est la trame épique et passionnante du jeu Les loups-garous de Thiercelieux, le meilleur jeu de société au monde.

Il y a plus de 4 millions d’exemplaires vendus, pour une firme modeste rachetée par Asmodée. Ce jeu pour adultes installe une ambiance agréable, pleine de soupçons et de trahisons. Après tout, qui sait, s’il y a un loup juste près de vous…

Les loups-garous de Thiercelieux, un jeu de société différent des autres

Paru en 2001, ce jeu est né de l’esprit fertile de Philippe des Pallières et Hervé Marly, deux Français passionnés d’aventures. Ensemble, ils ont réussi à faire une adaptation du jeu Mafia, créé en 1986 en Union soviétique par Dimitri Davidoff. C’est une adaptation qui s’inspire des légendes des loups-garous, ces créatures si terrifiantes.

Lyrique et intrigant, le nom de Thiercelieux est celui d’un hameau situé dans l’est de la Seine-et-Marne. Depuis sa sortie, le jeu de société connait un succès mondial, plébiscité par des milliers de personnes aimant les distractions ludiques et trépidantes. Car, des frissons, ce jeu va vous en donner !

Au cœur de l’horreur, le mystère s’agrandit à Thiercelieux

Tout commence à Thiercelieux, un petit village charmant qui abrite de belles forêts et des rivières chantantes. Ses habitants, de paisibles villageois, mènent une vie heureuse et tranquille en vaquant à leurs occupations. À première vue, c’est un lieu idyllique, ou presque…

Depuis des années, les villageois ont perdu toute joie de vivre. Chaque nuit, des loups de Thiercelieux, créatures malfaisantes, envahissent le hameau, dévorant un à un les paysans. Une tragédie qui se répète toutes les nuits, plongeant ces hommes et femmes dans l’appréhension et la peur totale !

Pas de doute, des loups-garous se cachent parmi les villageois. Et pour éviter que la communauté ne soit décimée, les habitants vont démasquer un à un ces monstres. Le but du jeu de rôle est alors de dévoiler la face cachée de chaque participant. Un principe simple, mais assez redoutable.

Des personnages intéressants pour une ambiance plus épique

Règles du jeu des loups-garous de thiercelieux

Informés des enjeux, les joueurs vont se mettre dans la peau des villageois, grâce à des cartes à jouer. Chacune de ces cartes correspond à un personnage et, éventuellement, un pouvoir particulier que le joueur exploite à volonté. Le casse-tête le plus amusant est sur le point de commencer.

En début de partie, une carte est remise à chaque joueur, par une personne ne prenant pas part au jeu. C’est le meneur. Plus tard, les joueurs pourront découvrir leur identité cachée, en observant leur carte. L’ensemble est divisé en deux groupes : les loups-garous et les villageois.

Réunis autour d’une table, les deux groupes ont des objectifs différents. Les loups-garous de Thiercelieux tenteront le tout pour le tout pour ne pas se faire démasquer et continuer d’exterminer les villageois chaque nuit. Ils peuvent même se concerter pour choisir leur victime.

Du côté des villageois, le but est d’identifier les membres de la meute pour les éliminer l’un après l’autre. N’allez pas croire qu’ils sont des gens ordinaires. Parmi eux se trouvent des personnages spéciaux comme :

  • La voyante : à chaque tour de jeu, elle peut demander à découvrir secrètement l’identité d’un des joueurs. Le meneur de jeu lui montrera alors la carte du joueur qu’elle a choisi ;
  • La sorcière : elle produit des "philtres" pour la guérison et pour l’empoisonnement. Chaque potion ne sera utilisée qu’une fois. De ce fait, elle peut soit ressusciter une personne tuée par les loups, soit tuer une autre personne par la même occasion ;
  • Le chasseur : personnage atypique, il ne joue aucun rôle de son vivant. Mais lorsqu’il meurt, tué par les loups, la sorcière ou les villageois, il peut désigner une personne qui mourra également. Elle sera tuée d’une balle de son fusil ;
  • Le voleur : ce personnage est un usurpateur. À l’entame de la partie, il peut changer de carte pour devenir villageois ou loup-garou. Dans certaines versions, il a la capacité d’intervertir ses cartes avec celles des autres joueurs ;
  • La petite fille : on peut la considérer comme l’espionne du groupe. Durant la nuit, elle peut entrouvrir les yeux en toute discrétion pour épier les monstres. Son avis durant une partie n’est pas dénué d’intérêt.

De nouveaux personnages peuvent être ajoutés, selon les versions du jeu. De plus, les participants peuvent choisir de personnaliser certains pouvoirs attribués aux personnages, pour agrémenter les règles du jeu.

Les loups-garous de Thiercelieux : des règles dynamiques et passionnantes

Incarnant à la fois le rôle de spectateur et de narrateur, le meneur est celui qui installe une ambiance de jeu détendue et mystérieuse. Sa voix annonce les tours de jeu, ajoutant du piment et de l’imagination au thème. Ces tours sont rythmés par une période de jour et une période de nuit.

La période de nuit

Lorsque le meneur de jeu annonce que la nuit tombe, tous les joueurs ferment les yeux. Et comme l’obscurité est propice aux meurtres et fourberies en tout genre, les joueurs agissent comme bon leur semble. Les loups-garous se réveillent et se concertent par des gestes pour dévorer une victime.

Puis, les autres villageois avec leurs pouvoirs spéciaux peuvent utiliser leurs pouvoirs. La sorcière prépare des philtres magiques qu’elle utilise et la voyante dévoile l’identité des villageois avec son troisième œil. D’autres personnages comme Cupidon ou le Capitaine peuvent aussi intervenir.

Rien n’est plus important que le suspens ! Et pour le conserver, le meneur de jeu surveille et organise les joueurs pour éviter qu’ils trichent. Les tours de jeu sont bien harmonisés et le drame se poursuit pendant la nuit.

La période de jour

Une fois que tous les joueurs ont agi, le meneur de jeu annonce la levée du jour. Les différents évènements de la nuit sont passés au peigne fin. On découvre avec rires et étonnements les victimes. Et dans certains cas, les plans les plus élaborés se retournent contre l’instigateur.

Une méfiance s’installe entre les survivants. Tous les villageois tentent de dévoiler les loups-garous de Thiercelieux. Les demi-vérités se succèdent aux protestations d’innocence, aux discours, aux révélations et autres prises de position. Pour les monstres, c’est l’occasion de dissiper les soupçons en créant la zizanie !

Après ce débat houleux où chacun tente de sauver sa peau, les villageois désignent un suspect par des votes. Ce dernier est "exécuté" par les villageois. Puis, le meneur montre sa véritable identité, déclenchant soit la surprise générale soit la frustration selon le résultat.

Peu à peu, les joueurs sont éliminés et le puzzle prend forme. À la fin, si tous les loups sont démasqués et éliminés, les villageois gagnent. Par contre, si l’avant-dernier villageois est éliminé, les vampires gagnent. Et dans ce jeu coopératif, il ne faut pas y aller de main morte !

Gagner au jeu des loups-garous de Thiercelieux : quelques astuces utiles

Rien n’est plus frustrant que de se faire éliminer ou dévorer alors que la partie devenait particulièrement intéressante. Quitte à être saboteur ou méchant, il faut être vigilant et astucieux pour tenir. Laissez-nous vous ouvrir le grimoire des meilleures astuces pour le jeu des loups-garous de Thiercelieux.

Ne considérez pas les autres loups-garous comme vos alliés !

Qui a dit que les loups ne se dévoraient pas entre eux ? En tout cas, pas à Thiercelieux. Les membres de votre meute peuvent vous vendre pour sauver leur fourrure. C’est d’ailleurs une stratégie courante : le loup trahit un des siens pour passer pour l’innocent.

Éliminez systématiquement les loups qui défendent d’autres villageois ou qui sont protégés par ces derniers. Faites-en de même pour celui qui dénonce aussi bien humains et loups-garous pour rester dans la partie. Ce sont des jeux entre amis, certes, mais soyez un peu… égoïste.

Ne soyez pas absent

On pense à tort qu’en faisant profil bas durant une partie, on ne se fera pas éliminer. Grosse erreur ! L’idéal, sans trop s’afficher, est d’aider les villageois en simulant une participation. Lâchez quelques phrases anodines, comme pour les guider.

L’art de ce jeu coopératif réside dans votre capacité à tromper. Par exemple, si vous voyez deux personnes se disputer, mangez-en une la nuit même. Puis accusez l’autre le lendemain. Il affirmera si bien son innocence que les autres y verront le coupable parfait.

Défendez-vous de manière évasive

Savoir répliquer est un réflexe important, lorsqu’on vous accuse d’être un loup-garou de Thiercelieux. Pour sortir d’un tel labyrinthe, vous pouvez toujours vous faire passer pour Cupidon ou la petite fille. Ou jouez la carte du simple villageois sans défense.

Même si vous êtes stressés, ne donnez pas l’air d’être pris au dépourvu. Faites preuve d’assurance et parlez de manière naturelle. Autre détail : si vous prenez le rôle de quelqu’un d’autre pour excuse, tuez-le toujours en dernier. Cela vous fera une excellente couverture.

Mais avec le temps, l’étau se resserre au fur et à mesure que le nombre de joueurs se réduit. Être l’un des derniers loups-garous en lice peut être une malédiction si vous n’êtes pas assez astucieux. Alors, soyez agiles : dévorez les villageois pour vous débarrasser de leurs pouvoirs. Puis, à leur éveil, jouez de votre charme !

Vous savez maintenant tout sur le jeu des loups-garous de Thiercelieux tellement amusant à jouer entre amis. Nous vous recommandons de l'essayer sans plus attendre.

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager avec vos amis (et nous aider à nous faire connaître).

Partager cet article :

Laisser un commentaire