Être écolo même au jardin !

Afin de préserver notre belle planète, nous avons tous adopté à la maison des gestes quotidiens auxquels nous sommes à présent habitués. Nous n'oublions pas d'éteindre la lumière dès que l'on quitte une pièce, nous ne laissons pas couler l'eau lorsque nous nous brossons les dents et faisons la vaisselle. Mais comment procéder au jardin ? Pouvons-nous là aussi économiser les ressources et éviter le gaspillage ? Des solutions efficaces existent. Elles sont à la portée de tous.

Bien entretenir son matériel de jardinage, louer les outils les moins utilisés

Utiliser du matériel loué plutôt que de l'utiliser une fois par an, nettoyer correctement ses outils pour qu'ils durent plus longtemps... On fait le point sur les gestes écologiques concernant l'outillage pour le jardin.

Réparer son outillage pour une durée de vie plus longue

Votre tondeuse ne fonctionne plus et vous songez à en acheter une nouvelle ? Avant toute dépense, prenez le temps de voir ce qui ne fonctionne pas. Réparer soi-même sa tondeuse est à la portée de tous. Pas besoin d'être un as du bricolage pour réaliser cette opération. D'ailleurs, il est devenu très facile de se procurer des pièces détachées sur internet et de les monter soi-même grâce aux nombreux tutoriels. Cela vous évite une grosse dépense et vous avez la fierté d'avoir réparé votre outillage vous-même. Cerise sur le gâteau : vous contribuez à la préservation de la planète en évitant de jeter un vieil outil pour l'achat d'un neuf.

Pour qu'il dure le plus longtemps possible, entretenez votre matériel régulièrement. Pour votre tondeuse par exemple, n'oubliez pas d'affûter la lame dès que vous remarquez que la tonte devient plus difficile. Quand l'herbe se déchiquète ou s'arrache au passage de la tondeuse, l'heure est venue de procéder à un affûtage. Par contre, il vous faudra changer la lame si celle-ci est trop émoussée. Vous pourrez alors commander une lame de tondeuse sur internet très facilement. Il vous suffit de connaître la marque et le modèle de votre machine. De nombreux tutoriels disponibles sur internet vous aideront à apprendre comment remplacer la lame de votre tondeuse. Vous vous sentirez peut-être mal à l'aise au début mais vous serez fier d'y être arrivé. La fois suivante, vous réaliserez la même opération sans aucune difficulté.

outillage jardin écologique

Privilégier l'occasion et la location de son outillage de jardin

Quand il est vraiment impossible de réparer votre outillage, privilégiez l'achat de matériel d'occasion. Vous trouverez des outils en très bon état. Offrez-leur une seconde vie. Vous réaliserez ainsi de belles économies tout en faisant un geste pour la planète.

Pour effectuer des travaux peu fréquents, comme la taille de votre haie ou le broyage des végétaux, optez pour la location du matériel. De nombreux services de location d'outillage ont vu le jour ces dernières années, y compris entre particuliers. Cette solution est très avantageuse pour les travaux peu fréquents. Cela évite l'achat d'un matériel flambant neuf qu'il faudra entretenir et stocker alors qu'il ne sera utilisé que 2 à 3 fois dans l'année. Choisir la location pour ce type d'outil offre une excellente alternative contre la surconsommation et le gaspillage.

Un jardin écologique : le recyclage et la récupération avant tout

Pour un jardin écologique, n'hésitez pas à récupérer et recycler au maximum ce que vous avez à portée de main. Vous pouvez par exemple utiliser les déchets de tonte et le broyat de vos végétaux comme paillis pour votre potager et vos massifs. Cela maintiendra l'humidité du sol et empêchera la pousse des mauvaises herbes. Plus tard, en se décomposant, ce paillis fournira un excellent engrais à vos plantes.

De même, ne jetez pas vos branches. Gardez-les pour réaliser des tuteurs et des bordures de potager. Si vous avez la chance de posséder un noisetier, un pommier ou encore un châtaignier, gardez les branches lorsque vous taillez vos arbres et faites-en de magnifiques bordures en plessis. Vous pouvez aussi vous servir de ces branches comme tuteur pour vos tomates, haricots et aubergines. Les branches de bambou sont idéales pour cela.

Aussi, vous pouvez réduire le volume de vos déchets en récupérant vos épluchures de fruits et légumes pour les composter au jardin. Vous produirez ainsi vous-même un excellent engrais, bien meilleur que ceux du commerce.

L'eau : une ressource à préserver

Pour être écolo au jardin, récupérez l'eau de pluie et économisez cette denrée précieuse.

Récupérer l'eau de pluie

L'eau est l'une des principales ressources utilisées au jardin. Elle est indispensable pour maintenir en vie plantes et légumes. Afin d'économiser l'eau de ville, installez des récupérateurs d'eau de pluie. Cette eau ne contient pas de chlore et se révèle bien meilleure pour la santé des végétaux. Arrosés de cette eau stockée à température ambiante, les végétaux ne subissent pas de choc thermique.

Jardin écolo

Économiser l'eau

Un autre excellent moyen pour économiser l'eau est de faire en sorte d'arroser les plantes directement au pied grâce au système des oyas ou ollas. Cette méthode d'irrigation ancestrale consiste à enterrer au pied des végétaux des récipients en terre cuite et de les remplir d'eau. Grâce à la porosité de la terre cuite, l'eau se diffuse petit à petit dans la terre procurant ainsi un arrosage ciblé et particulièrement efficace pour les végétaux. Il suffit au jardinier de vérifier régulièrement ses oyas et de les remplir d'eau uniquement quand elles sont vides (soit environ 1 fois par semaine pour une oya de grande contenance).

Ce système d'irrigation permet d'économiser de 50 % à 70 % d'eau. Les plantes puisent uniquement la quantité d'eau nécessaire et ne subissent pas de stress hydrique. Vous pouvez vous procurer des oyas dans le commerce ou en fabriquer vous-même à l'aide de pots en terre cuite et de bouchons en liège. Pour cela, rien de plus simple :

  • bouchez le trou d'évacuation à l'aide d'un bouchon de même diamètre ;
  • enterrez le pot en le laissant dépasser de quelques centimètres ;
  • remplir d'eau ;
  • couvrir d'une soucoupe en terre cuite retournée ou d'une vieille assiette.

Et voilà, l'arrosage se fait tout seul, il ne vous reste plus qu'à surveiller le niveau de l'eau tous les 3 à 4 jours et remplir si nécessaire.

Laisser un commentaire