L’isolation sous enduit : avantages, principes et matériaux

La mise en place d’un système d’isolation se révèle indispensable dans le domaine de la construction. Une technique permettant de vivre confortablement dans une maison et comporte des travaux ardus. Isoler une maison que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur s’avère également possible pour les murs des bâtiments déjà construits et cela, quel que soit le type des murs. Cependant, grâce à ses multiples avantages, l’isolation thermique par l’extérieur ou ITE se montre la plus pratiquée par rapport à l’isolation par l’intérieur.

Vous découvrirez dans cet article les avantages d’une isolation thermique par l’extérieur sous enduit, ses principes, ainsi que les matériaux indispensables pour la réalisation de ces travaux de création.

Les différents types d’enduit pour une isolation thermique

En termes d’isolation thermique par l’extérieur ou ITE, l’utilisation d’un enduit prend une grande importance. Une nécessité permettant d’améliorer efficacement l’isolement de l’intérieur d’un logement et qui favorise la réalisation de certaines économies d’argent. En outre, un enduit sert à revêtir un isolant thermique fixé sur les murs.

  • L’enduit hydraulique : un type d’enduit composé de matériau tel que du ciment et de chaux qui offre une large palette de finition.
  • L’enduit organique : un enduit constitué de matériau de résine synthétique et se confirme parfait pour obtenir une surface lisse et homogène en ITE.

Le choix entre ces enduits varie en fonction des matériaux que composent les murs du logement et l’isolant à installer. Cependant, l’enduit organique se procure à un prix moins cher que celui de l’enduit hydraulique.

La pose d’enduit sur les murs pour l’isolation thermique

L’enduit se présente comme un deuxième fixateur d’un isolant thermique et aussi un revêtement de la façade d’un logement.

Isoler sous enduit les murs extérieurs d’une maison comporte plusieurs travaux.  Les enduits doivent être appliqués après l’installation de l’isolant sur les murs. Autrement dit, une fois les isolants fixés sur les murs à l’aide des chevilles de fixation, un enduit s’applique comme support de l’installation d’une grille de fibres de verre.

Ensuite, il faut apposer un autre enduit dit de finition sur l’armature. C’est ainsi que s’installe un enduit afin d’atténuer efficacement les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur de la maison.

À cet égard, le principe de l’isolation thermique sous enduit consiste à réduire la perte thermique de l’intérieur d’un logement ainsi qu’à améliorer l’apparence de sa façade sans oublier l’insonorisation. Isoler sous enduit le mur d’une maison requiert un permis de construire.

 isolation d'une maison sous enduit

Les isolants adéquats pour isoler une maison sous enduit

Dans les travaux de construction ou de rénovation, le choix des matériaux doit être pris au sérieux. C’est également valable pour une isolation thermique par l’extérieur sous enduit.

Toutefois, les ingénieurs chargés de l’opération prendront en charge la sélection des matériaux et parmi ces derniers figure l’isolant. Parfois, le professionnel expose les choix d’isolant possibles pour le mur de votre maison.

Choisissez toujours celui qui va le mieux pour votre bâtisse. En tout cas, il existe trois types d’isolant très efficaces pour isoler les murs sous enduit dont :

  • L’isolant minéral ;
  • L’isolant naturel ;
  • L’isolant synthétique.

 

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux incluent la laine de roche, laine de verre, les argiles expansées, les vermiculites, les perlites et les verres cellulaires. Ces isolants présentent une capacité étonnante contre le feu. Ils favorisent rarement l’incendie, même sous le feu ardent d’une cheminée tous les jours, sauf intentionnellement.

Les isolants naturels

Les isolants naturels sont très écologiques et présentent un choix large. Ils comportent le liège, la fibre de lin, la fibre de coco, la fibre de bois, le chanvre, la laine de mouton, les plumes de canard, etc. La plupart de ces isolants naturels ne supportent pas la chaleur et peuvent provoquer un incendie en cas de mauvais emplacement.

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques se montrent pratiques et efficaces pour une isolation thermique et phonique sous enduit des murs. Ce sont le polystyrène expansé, le polyuréthane, le polystyrène extrudé et la mousse phénolique. Ces isolants sont couteux par rapport aux autres isolants.

Ce sont les isolants les plus utilisés pour isoler thermiquement sous enduit les murs. Le choix entre eux dépend des caractéristiques du mur de votre logement et de votre budget. En tout cas, ils se révèlent tous efficaces pour une isolation thermique et phonique.

« Faites le bon choix, choisissez une ITE sous enduit »

Les avantages de l’isolation thermique sous enduit

Les travaux d’ITE sous enduit sont peu dérangeants. Vous pouvez donc rester dans votre maison tout au long de l’intervention. Les grands nombres de ponts thermiques seront éliminés et les effets de condensations limités avec ce type d’isolation. Vous perpétuerez également dans un environnement confortable, quelle que soit la saison.

De plus, grâce à des murs parfaitement isolés, la propagation des bruits sera limitée. Aussi, une ITE sous conduit ne diminue pas l’espace intérieur de votre maison et vous n’aurez pas à réfectionner souvent l’apparence de votre logement. Ce sont quelques-uns des principaux avantages de l’ITE sous enduit.

Pour toutes ces raisons, isoler une maison dont le mur est en bois ou en brique ou autres se révèle bénéfique en choisissant cette technique. Il suffit de bien choisir les matériaux pour isoler sous enduit une maison afin de profiter de tous ses avantages.

Notez que la durée des travaux d'isolation par l'extérieur est en moyenne de 3 semaines.

Partager cet article :

Laisser un commentaire