IoT – Comment fonctionne l’internet des objets ?

La notion d’internet des objets devient très populaire avec le développement de la technologie et du réseau mondial. Ce terme est de plus en plus utilisé, cité, décrit. L’internet des objets rassemble aujourd’hui non pas des millions, mais bien des milliards d’objets.  IoT constitue un puissant outil pour le partage et la récupération de l’information.

Et encore, malgré l’immense utilité dont il fait preuve, nous n’avons encore rien vu de ce qu'il peut nous offrir. Il est en effet estimé qu’un seul pourcent du potentiel de l’internet des objets est exploité aujourd’hui. Mais savez-vous ce que désigne réellement ce terme ? Et comment fonctionne la technologie de l’IoT ? C’est à toutes ces questions que nous vous proposons de découvrir les réponses dans l’article présent.

Qu’est-ce que l’internet des objets ?

Commençons par définir la notion d’internet des objets. Certains n’ont en peut-être pas encore entendu parler, d’autres n’ont pas une idée claire de quoi il s’agit.

En réalité, l’IoT désigne tout simplement des machines interconnectées à travers le réseau internet. Il peut s’agir des “smart connected devices”, c’est-à-dire des smartphones ou encore des tablettes, mais aussi de plein d’autres objets intelligents. Les caméras de surveillance, les détecteurs de présence, les montres connectées ou encore l’éclairage intelligent sont autant d’autres exemples.

Ainsi, l’IoT désigne tout objet connecté à internet permettant le partage, la modification ou la création d’information avec l’humain ou un autre appareil.

Les principaux domaines de l’IoT

Pour comprendre le fonctionnement de l’IoT, il est intéressant de scinder les différents domaines sur lesquels il travaille. Ces derniers sont au nombre de trois, que l’on peut désigner sous les noms suivants : Things, Insights et Actions. Découvrons sans plus tarder à quoi ces termes renvoient.

Les “Things”

Les “Things” sont les acteurs physiques de l’IoT. Ce sont eux qui sont équipés de capteurs qui permettent de recueillir l’information.

Si l’internet des objets pouvait être assimilé à un corps humain, les “Things” en seraient les yeux, les oreilles, le nez ou encore la langue.

Les “Insights”

Le terme “Insights” fait référence à la partie de l’internet des objets qui se charge de recevoir et d’analyser les données transmises par les capteurs. Il s’agit donc, en quelque sorte, du cerveau de l’opération.

C’est ici que se font les calculs et que sont interprétées les informations. Supposez qu’un objet, un “Thing” se charge de capter les mouvements des passants dans un environnement donné. A partir du recueil d’informations, on pourra déduire de la densité du trafic durant la journée.

Les “Actions”

Ce terme désigne le fait d’agir au niveau de l’IoT en fonction des informations fournies par les capteurs et analysées par l’“Insights”. Par exemple, si un système d’analyse d’éclairage trouve qu’il fait trop sombre, il est possible d’émettre des instructions aux objets connectés de sorte à augmenter la luminosité.

Ces trois parties sont donc caractéristiques de la méthode de fonctionnement de l’IoT. Une autre approche consiste à diviser l’IoT en 4 branches différentes, selon le concept “Service Oriented Architecture”. Ces quatre points sont les suivants :

  • Le Sensing : il désigne la partie hardware, à savoir les équipements équipés de capteurs. C’est l’équivalent des Things.
  • Le Service : il concerne tous les éléments d’analyse et le traitement des informations. C’est également à travers lui que les instructions et actions sont communiquées aux équipements physiques. Ce concept englobe donc l’Insight et les Actions.
  • L’interface : il s’agit des terminaux permettant à l’humain de consulter les informations et d’agir s’il le souhaite.
  • Le networking : ce sont les technologies utilisées pour relier les parties entre elles. Il peut s’agir de câblage, de WiFi, de Bluetooth et autres protocoles.

L'IoT dans l'agriculture

Pourquoi utiliser l’IoT ?

A partir de l’explication de son fonctionnement fournie plus haut, l’utilité de l’internet des objets devrait être claire. Cette technologie nous permet d’avoir une meilleure connaissance d’un environnement donné, et d’en extirper un maximum d’informations de manière automatisée.  Par ailleurs, l’IoT permet également d’agir sur un environnement donné à partir des informations recueillies. Cela peut se faire manuellement, mais le plus souvent, l’action est également automatisée, grâce au développement de l’intelligence artificielle.

L’IoT était d’abord utilisé dans le monde professionnel. Dans le milieu de l’industrie et dans les entreprises, cette technologie s’est vite avérée extrêmement efficace. On parvenait à recueillir une quantité astronomique d’informations sur les systèmes, et ce sans avoir à bouger le petit doigt. Ceci à permis aux entreprises d’automatiser une quantité de processus, auparavant nécessitant de l’intervention manuelle. Les coûts de main-d'œuvre ont ainsi été réduits, et les performances augmentées.

Concrètement, les avantages que procure la technologie de l’internet des objets dans le monde de l’entreprise sont les suivants :

  • Disposer d’une vision en temps réel sur les processus de production et les systèmes de l’entreprise.
  • La réduction du coût de la main d'œuvre et l’optimisation du temps.
  • La facilitation de la prise de décision.
  • L’augmentation de la précision dans le recueil de l’information.

De grands acteurs se sont lancés dans ce domaine. On peut notamment citer Orange avec IoT Journey et ses 750 experts dans l'internet des objets qui accompagnent les entreprises au quotidien. Les solutions iot avec les objets connecté Orange s'appliquent à de nombreux domaines tels que la smart city, l'agriculture, la santé ou encore l'industrie. Le but est à chaque fois le même, optimiser la consommation des ressources et faciliter le travail des différents acteurs.

L’IoT dans le monde des particuliers

Après avoir fait ses preuves dans le monde professionnel, l’IoT commence depuis quelques années à s’immiscer dans le monde des particuliers. C’est notamment le cas de la domotique. Les maisons intelligentes ne constituent plus un imaginaire futuriste, elles se popularisent de plus en plus. Climatisation automatisée, régulation de la luminosité, systèmes de sécurité intelligents, etc.

Plus la technologie avance, et plus les données susceptibles d’être recueillies et sur lesquelles il est possible d’intervenir sont nombreuses.

L’IoT dans le secteur médical

L’internet des objets se distingue également dans le milieu de la santé. Les capteurs de tension et de rythme cardiaque sont devenus très précis. Ils permettent ainsi d’agir de manière quasi instantanée en cas de problème.

De même, les données permettent aujourd’hui de mieux prévoir les risques qu'encourt le patient.

La ville intelligente

La technologie de l’IoT a permis de maximiser les performances dans la gestion de la ville. Avec une capacité accrue à recueillir des informations, on peut par exemple mieux gérer le trafic routier. Les algorithmes permettent de traiter au mieux les feux de façon à fluidifier la circulation. De même, l’éclairage peut s’adapter plus facilement à la luminosité ambiante.

La sécurité informatique est très importante dans ce type de secteur. Des hackers malveillants pourraient exploiter des failles si les systèmes connectés de la ville présentent des failles de cybersécurité. Les conséquences pourraient être désastreuses.

Il est d'ailleurs à noter que l'internet des objets est réglementé par l'Union Européenne, notamment pour la gestion des données collectées non personnelles. De nouvelles règles ont d'ailleurs été présenté au mois de février à la Commission Européenne pour cadrer leur exploitation.

Partager cet article :

Laisser un commentaire