L’impression 3D au service de la santé

par | 28 Sep 2018 | Tech

Depuis quelques années l'impression 3D représente une vraie révolution. Appliquée à certains secteurs, elle représente un outil plein de promesses, notamment dans la santé dans laquelle elle a déjà réalisé quelques prouesses.

Qu'est-ce que l'impression 3D

L'impression 3D est une technique qui permet de concevoir un produit en résine, polyamide ou ABS à partir d'un modèle numérique conçu le plus souvent à partir de logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur).

Il est possible de construire de nombreuses choses de formes géométriques variées, de simples objets en plastique à des pièces mécaniques très élaborées. Le choix des logiciels de CAO sera alors très important, notamment pour la conception de produits modernes impliquant un coté électronique et un autre mécanique. La collaboration CAO électronique/CAO mécanique sera primordiale.

Grâce à l'impression 3D, de grands projets ont vu le jour, c'est notamment vrai dans le secteur de la santé.

L'impression 3D et la santé

Depuis quelques années, cet outil a permis de grandes avancées dans la médecine et c'est loin d'être fini. Voici quelques exemples du potentiel de l'impression 3D.

Création d'un exosquelette

Grâce à l'impression 3D, la petite Emma, atteinte d'une arthrogrypose multiple congénitale (AMC), maladie qui l'empêchait de pouvoir bouger ses bras depuis sa naissance, a pu profiter d'une exosquelette appelé WREX.

Elle peut maintenant, grâce à celui-ci, bouger ses deux bras et enfin jouer comme toute petite fille de son âge.

Une nouvelle main

Le petit Maxence, qui souffre d'agénésie (malformation de naissance), est né sans main droite. En 2015, alors qu'il est âgé de 6 ans, il reçoit sa première prothèse imprimée en 3D.

Celle-ci ne coûte que 50 euros et a même été entièrement personnalisée par le petit français.

 

De la peau

Une entreprise française, Poietis, s'est lancée le défi de créer du tissu humain à l'aide de l'impression 3D. Et c'est chose faite depuis le début de l'année 2018, puisqu'elle commercialise la toute première peau totale humaine fabriqué par bio-impression assistée par laser, appelée Poieskin.

Elle est destinée à 2 usage : la greffe de peau mais aussi pour tester les produits cosmétiques.

Un visage

Après un accident de moto grave dans lequel il a subi de nombreuses fractures du nez, des pommettes ou encore de la mâchoire, Stephen Powers a pu profiter d'une reconstruction faciale grâce à l'impression 3D.

Plusieurs éléments de son visage ont été imprimés en titane, en respectant la morphologie de son visage.

Des implants 3D pour les os

Une équipe de scientifique travaille sur la création d'implants en 3D pour traiter les tumeurs et cancers des os.

Les implants 3D seront insérés dans les os des patients traités, en lieu et place de la masse tumorale enlevée par les chirurgiens. Ainsi, dans une seule et même opération, il sera possible d'enlever le cancer et de réparer l'os.

Un œil bionique

Dernièrement, Michael McAlpine, chercheur de l'université du Minnesota qui avait déjà créé une oreille bionique, a conçu un prototype d’œil bionique.

Celui-ci est équipé de photodiodes qui doivent stimuler le nerf optique des personnes non-voyantes. La lumière captée est convertie en électricité.

Si pour le moment, l’œil n'est pas fonctionnel, il pourrait très prochainement redonner la vue aux non-voyants.

Comme vous avez pu le voir à travers ces quelques exemples, l'impression 3D est une vraie révolution dans le secteur médical. Il y a fort à penser que nous sommes loin d'avoir tout vu et que dans quelques années beaucoup de maladie ou problèmes médicaux pourront être soignés par l'intermédiaire de l'impression 3D.

A LIRE EGALEMENT