Quelles sont les piscines hors sol qui résistent à l’hivernage ?

Après un été à profiter des baignades et du soleil, il est temps de passer à l'hivernage de la piscine. Il s'agit de la protéger contre les agressions extérieures durant la saison froide. Qu'il s'agisse d'un bassin ou d'une piscine hors-sol, l'eau qui gèle peut faire éclater les canalisations et entraver le fonctionnement du circuit de filtration. Faisons le point sur les piscines hors-sol qui résistent à l'hivernage.

Les piscines en bois

Vous disposez d'une belle piscine hors-sol en bois ? Notez qu'il est important qu'elle soit protégée du gel. En l'absence d'hivernage, la glace risque d'endommager le système de filtration, les tuyaux ainsi que les pompes. Dans le cas d'une piscine en bois, vous avez le choix entre un hivernage passif ou un hivernage actif. Il faut alors se tourner vers les sites spécialisés comme https://www.piscineco.fr/500-piscine-hors-sol, qui proposent des bâches d'hivernage, des volets manuels pour piscine hors-sol

L'hivernage de la piscine hors-sol s'impose dans les régions où la température est inférieure à 15 °C. N'oubliez pas de renforcer la structure en y appliquant de la lasure ou une huile de protection adaptée. Les objets connectés pour entretenir la piscine en bois sont aussi très pratiques. Attention, il ne faut jamais vider entièrement la piscine hors-sol en bois durant une trop longue période.

hivernage piscine hors sol

Les piscines tubulaires

À l'instar des piscines en bois, le processus d'hivernage des piscines tubulaires débute dès que la température de l'eau passe en dessous des 15 °C. Le but étant de préserver les circuits et d'empêcher la prolifération d'algues en tous genres. Ainsi, l'hivernage d'une tubulaire se déroule en plusieurs étapes. Commencez par nettoyer le bassin en veillant à brosser la ligne d'eau, les parois ainsi que les escaliers. Profitez-en pour vider les skimmers.

S'ensuit le nettoyage du système de filtration qui doit rester à l'arrêt durant tout l'hiver. Cette mise en sommeil implique un nettoyage minutieux et un détartrage complet. Procédez ensuite à la désinfection de l'eau du bassin, de l'ajustement du pH et de la mise en place d'un traitement-choc. Le processus de filtration continue dans les 24 à 48 h qui suivent le traitement-choc.

Une fois que c'est fait, préparez le bassin dans le but de protéger l'ensemble de la structure, les canalisations ainsi que les différents équipements contre le gel. Pour ce faire, baissez le niveau de l'eau, stoppez la filtration puis vidangez la pompe, les tuyaux ainsi que le filtre. Il s'avère tout aussi essentiel d'isoler la piscine en utilisant des bouchons pour les buses. Fermez les vannes d'arrêt avant de retirer la filtration ainsi que le skimmer. Vous aurez aussi besoin d'accessoires antigel tels que les flotteurs d'hivernage. Dans un même temps, vérifiez l'étanchéité des skimmers, des prises balai et des buses de refoulement.

Les piscines en acier

Pour l'essentiel, l'hivernage d'une piscine en acier est quasiment similaire au procédé d'hivernage d'une piscine en bois ou tubulaire. Dans tous les cas, évitez d'hiverner votre piscine trop tôt ou trop tard. Nettoyez tous les saletés avant d'enclencher le processus et n'utilisez jamais une bâche à bulles en guise de couverture d'hivernage. D'ailleurs, évitez de casser la glace en cas de gel.

Partager cet article :

Laisser un commentaire