GR20 – Comment bien se préparer pour ce défi en Corse ?

par 17/05/2020Sport

Chaque année, plus de 20 000 personnes tentent de relever le défi sportif du GR20. Que vous soyez un sportif amateur ou averti, vous aurez besoin de vous entraîner et de bien préparer ce parcours à la fois sauvage et mythique au moins plusieurs mois à l’avance.

En effet, la plus grande difficulté de ce parcours de randonnée réside dans le fait qu’il faut enchaîner plusieurs jours d’efforts consécutifs. Alors, si vous voulez réussir ce défi haut la main, nous vous conseillons d’accorder une grande importance à la préparation physique, logistique et psychologique de ce parcours qui est sans aucun doute, l’un des plus difficiles d’Europe.

Le GR20, c’est quoi ?

GR signifie Grande Randonnée. Et pour cause, le GR20 est un énorme sentier de randonnée qui arpente la Corse sur 180 kilomètres, de Calenzana au nord jusqu’à Conca au sud.

Le GR20, c’est 16 étapes et plus de 10 000 mètres de dénivelé positif. En plus d’être long et difficile à traverser, le parcours se trouve en pleine nature, sans refuge et sans point de ravitaillement, sauf un à mi-chemin.

Si le GR20 est considéré comme l’un des défis sportifs les plus difficiles à réaliser, c’est surtout pour sa durée. En comptant les pauses quotidiennes, il vous faudra 14 jours pour boucler l’ensemble du parcours.

Pour toutes ces raisons, il est nécessaire d’avoir une excellente condition physique, d’être bien équipé et de se préparer psychologiquement à être dans la montagne pendant plusieurs jours, sans confort ni technologie.

Pour plus d'infos, visitez ce site.

Comment bien se préparer pour le GR20 ?

Sur le plan physique

Le GR20 est une épreuve technique et difficile mais pas impossible pour autant ! Si vous vous préparez physiquement de façon régulière, il n’y a aucune raison que vous n’en soyez pas capable. Cependant, être un bon marcheur ne suffit pas.

Pour réussir cette fameuse randonnée, il faut être endurant, savoir grimper et descendre, tout en portant une charge conséquente sur le dos pendant plusieurs jours. Pour vous entraîner, vous pouvez commencer par faire une randonnée par semaine entre 10 et 20 kilomètres. Puis, augmentez progressivement la durée avec des randonnées sur 3, 4 jours et ainsi de suite.

Pensez à travailler vos appuis car vos chevilles seront très sollicitées par les terrains instables du GR20. Ajoutez également un sac assez lourd lors de vos entraînements pour renforcer votre dos.

Sur le plan logistique

La préparation logistique est toute aussi importante que la préparation physique. Autrement dit, si vous partez sans vous organiser, vous risquez de rencontrer de grandes difficultés pour venir à bout de ce parcours.

Tout d’abord, vous devez vous organiser au niveau du transport, c’est-à-dire trouver un moyen d’accéder au point de départ et de rentrer une fois à l’arrivée.

Ensuite, il faut prévoir votre itinéraire et planifier chaque étape avec précision. Choisir la bonne période de l’année est également indispensable. Le mieux, c’est de faire cette randonnée au mois de juin ou au mois de septembre. Évitez les mois de juillet et d’août où les températures sont très élevées en Corse, surtout dans les terres.

Enfin, faites une liste du matériel dont vous avez besoin pour être sûr de ne rien oublier : couteau suisse, gourde, appareil photo, bâton de marche, téléphone en cas d’urgence, carte, lampe torche, vêtements chauds pour le soir, chaussures adaptées…

Si vous n'avez pas tout ce matériel et que cela peut représenter une somme assez élevée, n'hésitez pas à demander à des amis de vous prêter du matériel. Vous pouvez aussi vous tourner vers un site de déstockage vêtements et équipement outdoor pour trouver du matériel de qualité au meilleur prix.

Bref, soyez certain de partir dans les meilleures conditions possibles.

Signalétique blanche et rouge du GR20

 

Sur le plan psychologique

Si vous avez prévu de faire le GR20 seul, vous devrez vous préparer psychologiquement à la solitude dans la montagne pendant plusieurs jours. Pas de connexion internet, pas de télévision, juste vous et la nature.

N’ayez crainte, passer du temps seul pendant quelques jours est un excellent moyen de se ressourcer et d’apprendre à surmonter certaines peurs. Une chose est sûre, vous sortirez de cette épreuve encore plus fort mentalement que physiquement si vous réussissez le défi seul.

Néanmoins, rien ne vous oblige à faire cette grande randonnée seul. Vous pouvez tout à fait la faire en groupe, à condition de bien connaître vos camarades. Comme dans tous défis sportifs, vous devez partir en connaissant les forces et les faiblesses de chacun pour aller au bout de ce parcours ensemble.

Vous l’aurez compris, la clef du succès pour relever le défi du GR20, c’est la préparation physique, logistique et psychologique. C’est un parcours difficile, mais accessible à tous ceux qui ont le temps et la détermination de s’entraîner correctement pendant plusieurs mois. Et si vous y parvenez, vous pourrez être fier de vous car c’est une épreuve intense qui restera à tout jamais gravée dans votre mémoire !

 

A lire :   Comment évacuer le stress après une journée de travail ?