Qu’est ce que le gluten ?

par 30/09/2019Santé

Il n'y a pas un jour sans que vous entendiez parler de gluten. Allergie, intolérance, sensibilité et bien d'autres termes y sont associés. Mais qu'est-ce que le gluten exactement ?

Brièvement, sachez qu'il appartient à la famille des protéines. Il se retrouve donc dans la composition de nombreux aliments, notamment les céréales.

Mais de quel groupe d'aliments fait-il partie ? Quels sont les risques causés par son intolérance ? Quels aliments ne contiennent pas de gluten ? Le tout dans cet article.

Une protéine principalement dans les céréales

En tant que protéine, le gluten se retrouve principalement dans les céréales comme le blé, l’avoine, le seigle, l’orge… Par voie de conséquence, il se retrouvera aussi dans les aliments préparés qui comprennent ces céréales dans leurs ingrédients. Il pourra alors s’agir de pâtes, de gâteaux, de pain, de biscuits…

C’est d’ailleurs le gluten qui intervient pour donner à ces préparations alimentaires leur texture moelleuse en plus d’assurer le rôle de liant afin d’apporter l’homogénéité et l’aération nécessaire à certaines recettes.

Le gluten se retrouve essentiellement dans l’albumen, c’est-à-dire l’amande formant le grain de céréale.

L’intolérance au gluten, un mal courant

Le gluten est une protéine que certains individus ne tolèrent pas. Cette intolérance peut apparaitre à n’importe quelle période de la vie et peut se manifester différemment d’une personne à l’autre.

Ainsi, l’allergie au gluten peut concerner un individu à l’âge de 20 ans comme elle peut arriver à 50 ans. De même, elle peut entrainer des réactions immédiates telles que des rougeurs, de l’asthme, l’apparition de boutons comme elle peut impliquer des symptômes plus retardés tels que des ballonnements, de l’indigestion, du surpoids, de la dépression

En tout état de cause, l’intolérance au gluten dans sa manifestation la plus grave concerne les personnes atteintes de la maladie cœliaque et consistera pour leur organisme à attaquer de lui-même l’intestin grêle au point de provoquer des lésions au niveau de la muqueuse des intestins.

Il en résulte alors des entraves à la digestion et à l’absorption des nutriments essentiels à l’organisme. A terme, la personne intolérante souffrira alors de malnutrition chronique.

Selon une étude, 1 à 6% de la population serait concernée par ce problème de santé.

Les aliments sans gluten, la solution

Pour l’heure, il n’existe pas à proprement parler de traitement médical permettant de corriger l’intolérance au gluten. La solution consiste alors à éviter les aliments qui en contiennent.

A lire aussi : Par quoi remplacer le lait de vache ?

Pour ce faire, le mieux est de se tourner vers les recettes sans gluten et de préparer soi-même les aliments qui composent ses repas journaliers.

A défaut, il sera essentiel de faire la chasse aux aliments n'en contenant pas dans les rayons des supermarchés en regardant soigneusement leur étiquette.

Déjà, il est bien de savoir que les féculents tels que les pommes de terre, le riz, la patate douce, l’igname ou encore le maïs ou le sarrasin ne contiennent pas de gluten. Il en est de même des légumineuses telles que le soja, les pois chiches, les haricots  blancs et rouges… Les fruits et les légumes constituent aussi les alliés parfaits d’un régime sans gluten.

Par contre, il faudra faire attention aux laitages complexes tels que les fromages à tartiner, les crèmes… de même que les sauces, les veloutés et les viandes préparées de type viande hachée mélangée ou encore les saucisses. Ils peuvent en effet en contenir.

A lire :   Quels sont les bienfaits de la bière pour notre santé ?