Oubliez Autolib’, place à Free2Move un service d’autopartage

par 12/12/2018Lifestyle

Depuis quelques années, l'autopartage est en vogue auprès des consommateurs. Il a été instauré pour la première fois en France par la marque "Autolib’". Cependant, suite à un désaccord entre la mairie et le concepteur de véhicules, la prestation a été rompue. Désormais, un nouveau service va venir le remplacer. Il s’agit de Free2Move.

Autolib’ - Un service qui n’est plus fiable

Autolib’ a été le premier service d’autopartage en France. Dès sa création, il a séduit de nombreux consommateurs et est devenu un moyen de transport du quotidien pour de nombreux français.. En effet, il a été considéré comme étant une activité innovante, révolutionnaire et pratique. Pour rappel, le service d’autopartage permet aux utilisateurs de ne financer une voiture que pendant la durée de son besoin. Cela signifie qu’il utilise le véhicule, pour seulement un trajet. Le reste du temps, ce dernier est occupé par d’autres utilisateurs. Pour faire simple, Autolib’ fait donc une vente de service et non d’un bien.

Autolib’ a conquis les besoins des consommateurs français. Il s'agissait de la première flotte mondiale d’automobiles électriques partagées. Seulement, un désaccord a eu lieu entre la Mairie de Paris et le groupe Bolloré, le concepteur de la marque. Celui-ci était trop gourmand aux yeux des élus parisiens. Cette mésentente a causé la rupture du contrat et la fin du service. Depuis le mois de juillet dernier, Autolib’ n’était plus accessible au public.

Free2Move - Une nouvelle alternative à Autolib’

Le 29 novembre dernier, la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé l’arrivée d’un nouveau service d’autopartage sur le marché. Il s’agit de Free2Move, un service de la marque Peugeot-Citröen. Il est accessible dans la capitale parisienne depuis le 3 décembre dernier. À cet effet, 550 véhicules électriques Peugeot i0n et Citroën C-Zéro seront mis à la disposition des utilisateurs.

Free2Move a apporté d’énormes améliorations par rapport à Autolib’. La principale différence concerne la réservation de voitures. Pour Autolib’, elle se faisait par l’intermédiaire de bornes. Alors que pour Free2Move, la réservation s’opère via une application mobile. Free2Move est donc plus révolutionnaire.

Une autre différence réside dans son champ d’application. Free2Move est déjà disponible dans une dizaine de pays, tandis qu’Autolib’ était seulement un service accessible en France. L'application centralise plusieurs prestataires et permet aux utilisateurs de louer plusieurs types de véhicules.

Enfin, Free2move procure plus de praticité aux clients par rapport à Autolib’. Son fonctionnement est rapide, simple et efficace.

Le fonctionnement de Free2Move

Comme mentionnée précédemment, la réservation de Free2move se fait par l’intermédiaire d’une application dédiée. De ce fait, pour en bénéficier, il faut d’abord la télécharger sur son smartphone. L'application mobile est disponible à la fois sur Apple Store et Google Play.

Ensuite, l’application va afficher toutes les adresses des voitures, sur une carte, avec leur consommation de carburant et leur type de transmission. Il suffit de choisir le véhicule le plus proche.

Free2Move propose deux formules pour la location d'une voiture en autopartage. Si vous êtes un utilisateur fréquent, vous pouvez opter pour l'abonnement mensuel à 9,90 € et une facturation à la minute de 0,32 €. Si vous êtes un utilisateur occasionnel, à une facturation à la minute de 0,39 €.

Free2Move vous offre la possibilité de louer également des scooters, via la société COUP. Les 30 premières minutes sont facturées 4 €, puis vous payerez 1€ toutes les 10 minutes supplémentaires. Il est également possible de réserver un Vélib' via l'application.

Pour en savoir, rendez-vous sur le site officiel.

A lire :   Red Dead Redemption 2 - Tous les cheat codes du jeu