Le free-to-play, un modèle économique du jeu vidéo très rentable

par 21/03/2019Business

Longtemps les jeux vidéos devaient être achetés pour être utilisés. Nous étions dans l’ère du "pay-to-play". Grâce au développement des applications et des jeux vidéos téléchargeables, notamment sur nos smartphones, les utilisateurs ont vu naître un nouveau type de jeux basés sur le free-to-pay.

Économique pour l’utilisateur tout en étant rentable pour son créateur, en quoi consiste le modèle du jeu vidéo free-to-play ?

Qu’est-ce que le free-to-play ?

Ce qu’on pourrait traduire par "jouer gratuitement" est systématique assimilé aux jeux vidéo qui peut être utilisé sans payer. Le F2P, abréviation fréquente du free-to-play, présente plusieurs avantages pour l’utilisateur du jeu vidéo mais aussi son concepteur.

En effet, son téléchargement est entièrement gratuit et son utilisation dans sa version la plus basique aussi. Cependant, ce jeu vidéo en apparence gratuit propose aux joueurs une multitude de micro-paiements au sein d’une boutique virtuelle facilitant par exemple leur évolution dans le jeu.

À son début, ce modèle de jeu vidéo n’était pas considéré comme un moyen de développement viable d’une entreprise. Avec l’essor de ce type de jeux vidéos et une demande grandissante des utilisateurs pour ce type d’applications, le free-to-pay est devenu un véritable modèle entrepreneuriale à l’image des softwares traditionnels.

Au delà des options d’achat proposées aux utilisateurs, il existe d’autres fonctionnalités permettant d’accroître la rentabilité du jeu vidéo concerné.

Si ce modèle économique a longtemps été "réservé" aux jeux sur smartphones, il tend à se développer sur consoles de jeu (PS4, Xbox One ou Nintendo Switch) et sur PC.

Un modèle économique et rentable

La gratuité n’est pas l’inverse de la rentabilité, bien au contraire. Son accès est complètement gratuit pour l’utilisateur. Que ça soit sur un PC ou un smartphone, son prix d’achat et égal ou très proche de zéro.

Afin de générer des bénéfices, la publicité peut être un excellent moyen d’obtenir un revenu assuré en fonction du nombres d’utilisateurs. Lors du lancement du jeu ou à des moments clés de la partie, la publicité peut apparaître offrant à l’afficheur une visibilité et au propriétaire une rémunération à chaque visionnage.

De plus, plus le jeu sera populaire plus le montant déboursé par le publicitaire sera élevé. Cependant, opter pour la création d’une boutique virtuelle permettant aux utilisateurs d’acquérir des options liées au jeu vidéo et son avancement s’avère être extrêmement rentable.

En effet, on estime que prés d’un quart des joueurs a recours aux micro-paiements via la boutique virtuelle après le téléchargement d’un jeu vidéo free-to-play. Évolution plus rapide, "vies", accessoires pour les personnages, mode multi-joueurs +, les options sont variées et très rentables.

Marché en pleine croissance, le free-to-play connait son heure de gloire. Des jeux basiques au plus sophistiqués, le modèle free-to-play semble bien gagné du terrain dans l’industrie du jeu vidéo représentant bientôt 20% de parts de marché.

Fortnite, roi du free-to-play

Avec 2,4 milliards de dollars en 2018, Fortnite est de loin le roi de ce modèle économique. Gratuit sur tous les supports (consoles de jeu, PC ou smartphones), les bénéfices engendrés par l'éditeur, Epic Games, sont colossaux. Les joueurs n'hésitent pas à dépenser plusieurs dizaines d'euros pour se payer des skins (tenues personnalisées) notamment.

Mais Fortnite n'est pas le seul à profiter de ce business. Avec Pokemon Go sur smartphone, Nintendo a également fait une belle opération en 2018 avec 1,3 milliards de dollars. Ce succès ne devrait pas s'arrêter là et la firme japonaise devrait proposer très prochainement Mario Kart sur nos mobiles, toujours sur le modèle free-to-play.

Le jeu Candy Crush Saga, lancé en 2012, continue lui de surfer sur l'or. L'année dernière, ses revenus sont estimés à 1,1 milliards de dollars.

Avec autant de dollars à la clé, il y a donc de grande chance de voir fleurir de nouveaux jeux vidéos sur le modèle du free-to-play. La récente sortie du jeu Apex Legends sur consoles et PC confirme d'ailleurs cette tendance. Un avantage pour ceux qui ne veulent pas sortir la carte bleue.

A lire :   7 moyens de monétiser un site internet