Comment fonctionne la Bourse ?

La bourse n’est pas un investissement naturel chez les Français. Ceux-ci se dirigent plus naturellement vers l’immobilier. Pourquoi ?

Le fonctionnement de la bourse fait peur. La bourse avec ses risques de krach, de faillites de sociétés ou de complexités terminologiques ne permettent pas à de nombreux français de se projeter. Nous n’avons pas, dans le pays de Molière, une culture boursière. La bourse ne serait pas aussi simple à comprendre que l’immobilier ?

Son fonctionnement est pourtant simple mais un petit retour en arrière s’impose.

Depuis quand les marchés boursiers existent ?

En Europe, les premières bourses sont nées aux 16e et 17e siècles avec des villes comme Anvers, Amsterdam et Londres qui étaient des villes portuaires importantes. Les échanges commerciaux étaient nombreux et ces villes prospéraient. On s’échangeait des obligations (titres de dette) à cette époque.

Fin 18e siècle, les marchés boursiers ont fait leurs premiers pas en Amérique. La première bourse des valeurs connue est la Philadelphia Stock Exchange. La bourse de New York (Wall Street actuel) ou New York Stock Exchange (NYSE) a été fondée en 1792.

Comment fonctionnait la bourse avant l’existence de l’informatique ?

Avant la naissance de l’informatique, les investisseurs se rendaient directement à la bourse pour s’échanger les titres à la criée. Les ordres d’achat ou de vente étaient inscrits à la main sur des tableaux. Le fonctionnement de la bourse se déroulait ainsi.

La bourse de Paris a commencé à s’informatiser à partir de 1986. Avant cette année charnière, tous les investisseurs se rencontraient physiquement au palais BRONGNIART qui symbolise la bourse et le CAC40 en France.

Mais c’est quoi la bourse ?

Avant de vous demandez comment investir en bourse, il es important de bien comprendre de quoi il s’agit exactement.

La bourse, c’est tout simplement un marché avec des acheteurs et des vendeurs. La loi de l’offre (les vendeurs) et de la demande (les acheteurs) définit le prix d’une action.

Une action représente une partie du capital de la société.

Quand un vendeur vend son action à 100€, il doit y avoir une demande au même prix. Si c’est le cas, l’offre et la demande se rejoignent, c’est-à-dire que le vendeur fait une cession de son titre à l’acquéreur. L’intermédiaire sera un courtier en bourse dont les tarifs seront à analyser. Une chose est sure, il ne faut jamais passer par sa banque pour effectuer une transaction boursière car les tarifs sont beaucoup plus élevés qu’un courtier en ligne. C’est du vécu !

Lorsque la demande est supérieure à l’offre, le prix de l’action va naturellement monter. Au contraire, si l’offre est supérieure à la demande, le cours de bourse baisse.

Comment savoir l’évolution du prix d’une action ?

Si tout le monde le savait, tout le monde serait riche !

Chacun a son idée, ses théories, ses stratégies mais personne n’est Nostradamus et chaque investisseur perd et gagne. On ne peut pas gagner tout le temps ! N’est pas Warren BUFFETT qui veut ! (Et encore, lui aussi a ses échecs) … L’important est de vendre plus cher que le prix d’achat.

Oui, chacun a ses analyses et théories.

De l’analyse fondamentale à l’analyse graphique en passant par ceux qui attendent un krach ou non en terminant sur ceux qui privilégient les valeurs de croissance aux valeurs de rendement, chaque investisseur a sa propre vérité.

Mais quel est l’intérêt d’une société d’émettre des actions ?

Émettre des actions sur le marché est un moyen pour une entreprise de se financer. Pour lever des fonds, une société peut procéder de 3 manières différentes :

  • Emprunter de l’argent à une banque comme un particulier.
  • Emprunter de l’argent directement aux investisseurs sur les marchés boursiers. Il s’agit d’émission d’obligations.
  • Vendre aux investisseurs des parts de son capital. Il s’agit d’émission d’actions.

C’est quoi la capitalisation Boursière ?

La capitalisation boursière est la valeur suivant le prix du marché de l'ensemble des titres d'une entreprise.

La capitalisation boursière se calcule par le nombre d’actions mises en circulation multiplié le prix unitaire de la valeur.

Par exemple : Une société cumule 10 000 actions en circulation, dont le prix de l’une d’entre elles est de 15 €. Sa capitalisation boursière sera alors de 10 000 x 15 € = 150 000 €.

A quoi sert une capitalisation boursière ?

Les sociétés sont classées suivant leur capitalisation boursière. Les plus grosses capitalisations boursières en France sont classées dans l’indice CAC40 que tout le monde connait.

Actuellement, la plus grosse capitalisation boursière est LVMH, la société de luxe. Sa capitalisation est actuellement de 270 milliards d’euros ! Le second est L’Oréal avec 170 milliards puis Total complète le podium avec 108 milliards.

Fonctionnement de la bourse

Deux acteurs principaux composent la bourse de Paris afin d’assurer son bon fonctionnement.

  • Euronext

Cette société est le garde-fou concernant la cotation des valeurs ; Elle peut intervenir pour suspendre la cotation en cas d'irrégularités ou d'événements opaques. Aussi, son autre mission est d'assurer le calcul et la cotation de l’indice CAC40 notamment et d'assurer la promotion de la place parisienne en France et à l'étranger.

  • L'Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Créée en 2003, l’AMF est un organisme public indépendant qui veille :

  • Au bon fonctionnement du marché des instruments financiers (futures, options, warrant, SWAP, etc)
  • À la sécurisation de l'épargne investie dans les instruments financiers.
  • À une transparence des informations nécessaires aux investisseurs.

Sur les marchés financiers, on retrouve d’autres acteurs. Ces protagonistes peuvent être des individus, des entreprises mais aussi des robots. Les principaux protagonistes sur les marchés financiers sont bien entendu les sociétés cotées en bourse lesquelles émettent les actions. Ensuite, nous pouvons citer les institutions financières qui sont les établissements bancaires, assurances ou fonds d’investissement et les traders.

Quels sont les indices boursiers ?

En France, le CAC40 est l’indice boursier le plus connu. Il est composé des 40 capitalisations boursières les plus importantes de la Bourse de Paris. Précédemment, il a été cité LVMH, L’Oréal ou Total mais vous retrouverez d’autres grands mastodontes ou Blue chips (leaders européens ou mondiaux dans leurs secteurs) comme BNP, Michelin, AXA qui sont les plus connus.

Il a été reconnu 10 secteurs d’activité (valable sur le CAC40 comme sur tous les indices mondiaux) :

  • Les biens de consommation courante (Cela concerne la consommation de base de tous les jours) : Vous retrouverez DANONE par exemple dans ce secteur.
  • Les biens de consommation cyclique (Cela concerne une consommation cyclique, une consommation de plaisir). Vous retrouverez LVMH dans ce secteur avec le marché du luxe.
  • La technologie(ce secteur a le vent en poupe mais il avait créé en 2000/2001 un krach boursier). Vous retrouverez DASSAULT SYSTEMES dans le secteur technologique.
  • L’énergie. TOTAL est le fer de lance du CAC40 sur ce secteur avec notamment le pétrole.
  • Le secteur financier (Il a été à l’origine du krach boursier de 2007/2008 avec la crise des subprimes). BNP et AXA sont des leaders sur le marché bancaire et d’assurance.
  • L’industrie. Vous connaissez forcément AIRBUS.
  • L’immobilier (En bourse, les valeurs liés à l’immobilier sont appelés des « foncières »). UNIBAIL RODAMCO est le titre le plus connu. Il a énormément souffert du krach de début 2020 avec le confinement.
  • Les télécoms. ORANGE est une valeur bien connue de français.
  • Les services aux collectivités. VEOLIA représente ce secteur avec son domaine phare qui est la gestion de l’eau.
  • La santé. SANOFI AVENTIS en est l’un des leaders.

Bien entendu, vous avez des sous-secteurs d’activité. Concernant la dernière catégorie qui est la santé, vous pouvez la décomposer, par exemple, en 3 sous-secteurs :

  • L’Industrie pharmaceutique
  • Biotechnologies
  • Matériel médical

Une des stratégies boursières est d’acheter ou de vendre selon une rotation sectorielle bien précise. Mais ce sujet fera l’objet d’un article prochainement…

Il est à noter que le CAC40 est calculé hors dividendes contrairement à d’autres indices comme le DAX (indice de référence allemand). Il est d’une erreur manifeste de comparer le CAC40 avec ces autres indices. Beaucoup font cette erreur.

Vous devez prendre comme référence le CAC40 GR (Gross Return). Cet indice est avec les dividendes réinvestis. Vous verrez ainsi que le graphique du CAC40 et celui du CAC40 GR n’ont pas le même attrait. Le CAC40 fait peur alors que le Gross Return donne envie d’investir.

Dans le monde et aux Etats-Unis, vous connaissez forcément ces indices phares que sont :

  • Le DOW JONES
  • Le SP500
  • Le NASDAQ

Le SP500 est désormais l’indice de référence aux Etats-Unis car il représente 500 sociétés alors que le DOW JONES n’en représente que 30. Attention cependant car le SP500 est désormais très fortement représenté par les valeurs technologiques. Leur poids indiciel est désormais de près de 30% !

Pour le CAC40, le poids indiciel est de près de 40% mais il concerne …. Les biens de consommation cyclique !

Chaque indice mondial est donc différent. Avant d’investir, vous devez donc être prudent et bien analyser les compositions de chacun. Grace aux ETF, investissement populaire très en vogue, il est justement possible d’investir sur tous ces indices. Pour information, les ETF sont des fonds de placement avec comme objectif de répliquer au plus juste les performances d'un indice.

Comment acheter des actions en bourse ?

Pour acheter des actions en bourse, c’est très simple :

  • Vous devez ouvrir un compte comme un CTO ou un PEA. Le Plan Epargne Actions est à privilégier car sa fiscalité est plus douce. Malheureusement, vous ne pouvez pas mettre toutes les actions que vous souhaitez dans un PEA. Déjà, le plafond est de 150 000 euros mais surtout vous ne pouvez pas mettre toutes les actions européennes ou françaises. Les foncières ne peuvent pas, par exemple, être intégrées dans un PEA.
  • Pour acheter des actions ou les vendre, vous devez passer par un courtier en bourse. Cet intermédiaire se charge de mettre en relation acheteur et vendeur afin que la transaction puisse se faire.

Le mot de la fin sur le fonctionnement de la Bourse

Comme nous avons pu le voir, le fonctionnement de la bourse n’est pas bien compliqué à comprendre. Il est même très simple et facile de créer un compte et d’acheter des actions. Le plus complexe est de savoir bien choisir ses actions. Mais il est important de connaitre ce qui suit. Depuis 1900, Le Dow Jones, qui est le plus vieil indice boursier au monde, a eu un rendement moyen de l'ordre de 7% jusqu’à aujourd’hui. Voilà comment conclure cet article positivement et qui vous donnera envie de vous intéresser encore plus au marché des actions.

Laisser un commentaire