Et si le streaming révolutionnait le foot ?

par | 7/05/2019 | Sport

Lors de la rencontre de Ligue des Champions entre Manchester United et le Paris SG, très attendue par les amateurs de football, un incident majeur a perturbé la soirée de Champions League. La page Facebook du club parisien a diffusé pendant plusieurs minutes le match en streaming. Un vrai problème pour le diffuseur RMC qui a pourtant payé cher pour obtenir l'exclusivité de la retransmission de l'événement sur le territoire français. Outre cet incident, le streaming ou le piratage est une vraie source d’inquiétude pour les chaines de télé.

Une explosion du prix de la facture

Ces dernières années, la diffusion des matchs de football est devenu un vrai business. La facture est toujours plus grosse pour les chaines de télévision.

Si Canal + a longtemps été le pionnier en la matière, les temps ont changé. BeIn Sports est arrivé en 2012 et depuis RMC s'est lancé dans l'aventure. La multiplication de ces acteurs a fait grimper le prix de la facture et désormais, en 2019, le prix des droits du championnat de France (Ligue 1) est estimé à plus d'un milliard d'euros. Un bond en avant de +500% par rapport au début des années 2000...

Avec des retombées financières toujours plus importantes pour les clubs français et européens, ces droits TV font tourner le milieu du football depuis plus d'une décennie. Cependant, le téléspectateur doit s'adapter et s'équiper. Donc payer.

En 2019, pour parvenir à voir l'ensemble des matchs de Ligue 1, il faut compter plus de 20 euros par mois. Si on ajoute la Ligue des Champions, la facture grimpe et on est proche des 60 euros mensuels voire plus encore. Un luxe pour un nombre d'amateurs de ballon rond...

Des dizaines de matchs en quelques clics 

Dans un tel contexte, le streaming et le piratage ont pris le train en marche. En quelques clics, certains sites permettent de voir le même match gratuitement depuis n'importe quel ordinateur. Seule différence la langue du commentaire.

Pire, des solutions existent pour pirater en toute simplicité les chaines TV via l'IPTV. Disponibles sur le net, ces solutions sont très prisées et offrent une qualité d’image parfaite, un choix illimité en l’échange de quelques dizaine d'euros par an. Parfait pour l'amateur de foot mais catastrophique pour les diffuseurs... A noter que ces solutions vous permettent de voir toutes les chaînes de sport, mais aussi films et séries.

Si l'incident du Manchester United-Paris SG a fait grand bruit, il met en lumière le vrai problème de la diffusion des matchs de football en 2019. Tout le monde veut faire baisser la facture (chaines et téléspectateurs) sauf les acteurs du foot. Ce qui ne signifiera pas pour autant l'inversement de la fameuse spéculation autour de ces droits TV car le système semble verrouillé.

L'immobilisme des présidents de clubs de football à ce sujet est problématique car ces derniers sont au centre de la relation entre le club de foot et la diffusion des matchs de ce même club de foot. 

Et maintenant ?

Les instances décisionnaires comme l'UEFA et la FIFA ont décidé de se pencher sur le problème pour trouver une solution au streaming et au piratage. Cela représente une perte financière majeure pour les diffuseurs qui payent plusieurs centaines de millions d'euros, l'exclusivité d'une retransmission sportive.

Si le risque immédiat de cette crise peut entrainer une baisse radicale du montant déboursé par les diffuseurs lors des prochains appels d'offres, le football entier en ferait les frais. Avec des droits TV moins élevés, la fameuse bulle dans laquelle se trouve le football n'a jamais été aussi proche d'exploser.

A défaut de le bonifier, le streaming va peut-être révolutionner le football.