Nutritionniste et diététicien : les différences

Le nutritionniste et le diététicien sont deux spécialistes de la nutrition que l'on confond souvent. Ils s'occupent de l'alimentation des personnes qu'ils suivent ou aident à perdre du poids et/ou à manger plus sainement. Ces deux professionnels n'ont toutefois pas suivi les mêmes formations et sont différents sur plusieurs points. Chacun a par exemple une fonction bien différente de celle de l'autre. Vous souhaitez vous former dans un métier de la nutrition ? Découvrez l'essentiel à savoir sur les métiers de nutritionniste et de diététicien, notamment les différences notoires entre les deux.

Métier de nutritionniste : présentation

Le nutritionniste est un coach en nutrition ou conseiller en alimentation. Également appelé coach alimentaire ou coach nutritionniste, ce professionnel aide les personnes qui souhaitent prendre de la masse musculaire, perdre du poids ou opter pour une alimentation saine à atteindre leur objectif. Il accompagne également les personnes sujettes à des troubles du comportement alimentaire ou à certaines intolérances.

Suivez une formation pour devenir coach en nutrition

Pour exercer en tant que nutritionniste ou coach en nutrition, il faut suivre une formation certifiée. Vous serez ainsi en mesure de proposer des prestations de qualité aux personnes désireuses d'améliorer leur alimentation. Cette formation vous permettra de maîtriser toutes les spécificités de la nutrition et d'acquérir les compétences nécessaires pour exercer ce métier. Vous allez par exemple apprendre les notions de base de l'alimentation et surtout de l'équilibre alimentaire. Un cursus en nutritionniste vous servira à :

  • identifier les différents groupes d'aliments,
  • connaître les valeurs nutritionnelles de la plupart des aliments,
  • connaître les avantages et les limites de chaque groupe d'aliment,
  • analyser les besoins nutritionnels d'une personne à partir de son profil ou de son indice de masse corporelle,
  • connaître les particularités de chaque régime,
  • savoir gérer une consultation en nutrition, etc.

Des modules de cours spécifiques sont parfois proposés sur l'alimentation des sportifs et les troubles alimentaires. D'autres se concentrent sur les régimes spécifiques tels que le régime sans gluten et le véganisme. Avec cette formation, il est possible de s'établir en auto-entreprise en tant que coach nutritionniste ou d'être salarié. Vous pouvez la suivre sur l'une des plateformes d'e-learning qui proposent ce type de cursus 100 % en ligne pour faciliter la tâche aux personnes désireuses de s'orienter vers ce métier. Elles sont généralement accessibles avec un ordinateur, un téléphone Android ou un appareil sous un système iOS, 24 h/24 et 7 j/7.

Vous pouvez donc suivre vos cours en ligne depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone n'importe où et quand vous voulez. Un réseau social est généralement disponible pour permettre aux apprenants et enseignants d'échanger en temps réel en plus du suivi personnalisé dont bénéficient tous les inscrits. Si vous êtes titulaire du baccalauréat, il existe même des cursus de nutritionniste en ligne éligibles à un financement à partir du Compte Personnel de Formation (CPF). Avec un solde de points suffisant dans votre CPF, vous pouvez donc financer jusqu'à 100 % de votre formation de nutritionniste ou coach en nutrition.

formation auto-entreprise coach nutritionniste

Les qualités requises pour devenir nutritionniste

Pour être nutritionniste ou coach en nutrition, vous devez avoir certaines qualités et développer au cours d'une formation des savoir-être et savoir-vivre. Vous devez par exemple avoir une grande capacité d'écoute et être de nature patiente. Ces qualités sont indispensables pour pouvoir cerner la situation des personnes à coacher et répondre convenablement à leurs besoins. La patience va notamment vous permettre de suivre les cas qui peinent à voir des résultats satisfaisants tels qu'une prise de masse musculaire ou une perte de poids.

En tant que nutritionniste, il faut également avoir la capacité de mettre les personnes à l'aise. Bon nombre de personnes cherchent à consulter un coach en nutrition parce qu'ils souffrent d'un problème de manque de confiance en soi et de mal-être. Tout en restant professionnel, vous devez alors être accueillant, trouver les bons mots et la façon de discuter avec votre interlocuteur pour qu'il se sente entre de bonne main. Le mettre à l'aise va vous permettre de recevoir toutes les informations dont vous aurez besoin pour lui offrir un suivi adéquat.

D'autres qualités nécessaires pour devenir un bon nutritionniste sont l'empathie et la bienveillance. Vous devez en effet pouvoir vous mettre intuitivement à la place de la personne qui a besoin de votre aide pour comprendre sa situation et lui apporter les meilleures solutions. Toutes vos prises de contact ou conversations lors des séances de coaching doivent par ailleurs s'inscrire dans une démarche de bienveillance. Outre ces qualités, il faut avoir une grande capacité d'adaptation. Vous devez en effet pouvoir gérer la situation de plusieurs personnes dans une même période. Cette capacité va vous permettre d'adapter vos connaissances en nutrition et vos compétences à chaque cas.

Les missions du nutritionniste

Le rôle principal d'un nutritionniste est d'accompagner les personnes qui désirent changer leur alimentation pour perdre du poids, corriger certains troubles du comportement alimentaire, éviter les crises d'intolérance, etc. Pour cela, ses missions vis-à-vis de ces personnes sont :

  • aider à mieux comprendre les aliments et leurs influences sur leur corps,
  • apprendre comment déchiffrer les étiquettes des aliments afin de faire les courses de façon judicieuse,
  • indiquer les portions et les rations pour une alimentation plus saine et équilibrée,
  • apprendre à organiser les repas journaliers,
  • guider les personnes pour l'adoption de bonnes habitudes nutritives,
  • apprendre à coordonner les habitudes alimentaires et les activités physiques ou sportives,
  • soutenir en cas de régime alimentaire spécifique.

Dans certains cas, les missions du nutritionniste ont quelque peu trait à la psychologie. Dans une approche psychologique, il doit par exemple aider des clients à re-avoir une image plus positive d'eux-mêmes ou regagner de la confiance en eux.

différences nutritionniste diététicien

Devenez diététicien pour donner des conseils nutritionnels

Le diététicien est un expert de la nourriture et de l'alimentation qui œuvre dans le secteur paramédical. Il prend en charge toute personne atteinte de troubles de l'alimentation ou du métabolisme. C'est un professionnel de la santé à part entière reconnu par les articles 7 et 8 de l'ordonnance n° 2005-1040 du 26 août 2005, ordonnance ratifiée par la loi n° 2007-127 du 30 janvier 2007. L'exercice de ce métier est donc très réglementé.

En devenant diététicien, vous serez titulaire d'un numéro ADELI attribué par la Haute Autorité de Santé. Ce statut vous permet de travailler dans les centres hospitaliers, les établissements de soins, les cliniques, les EPHAD ou dans des groupes scolaires comme les cantines scolaires. Vous pouvez également ouvrir un cabinet privé pour exercer en tant que diététicien indépendant.

Quel est le rôle du diététicien ?

Le rôle du diététicien est de prévenir les maladies et tous les inconvénients liés à une mauvaise alimentation chez les personnes qui le consultent. Il les aide également à prévenir les surcharges pondérales. Pour cela, il veille rigoureusement à l'équilibre nutritionnel de ses patients. Il peut aussi élaborer des programmes alimentaires comportant des menus équilibrés adaptés à l'état de santé et le mode de vie de chaque personne suivie. Ces programmes ou plans se basent généralement sur une estimation calorique journalière.

Si le mal est déjà manifeste, le diététicien donne des conseils nutritionnels aux patients. Il définit avec ceux-ci le comportement alimentaire à adopter face à leurs problèmes. Il propose dans ce cas des menus équilibrés et variés en fonction du mal à endiguer. La mission du diététicien est à la fois préventive et curative. Pour jouer son rôle, ce professionnel de la santé s'appuie sur des textes tels que le Programme National Nutrition Santé (PNNS) et les résultats d'un bilan diététique personnalisé.

Il calcule grâce à ces données obtenues les doses alimentaires appropriées à chaque patient et organise des régimes classiques ou spécifiques. Ces régimes peuvent être élaborés pour permettre au patient de maigrir, de grossir ou d'éviter les réactions allergiques du corps face à certains aliments. Dans les cuisines collectives comme les cantines scolaires ou les cuisines de maisons de retraite, cet expert assure l'évaluation et le contrôle de la qualité des plats servis au groupe.

Quelles études pour devenir diététicien ?

Pour devenir diététicien, vous devez être au moins titulaire d'un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) spécialisé dans le diététique ou d'un Diplôme Universitaire Technique (DUT) spécialité « Biologie appliquée, option diététique ». Il faut donc faire des études de 2 ans minimum après un bac scientifique ou un bac technique. Au cours de ces études, vous allez apprendre :

  • la biologie,
  • la connaissance des aliments,
  • les techniques culinaires,
  • les régimes alimentaires adaptés à toutes les pathologies,
  • la physiologie,
  • la microbiologie-bactériologie,
  • les sciences humaines,
  • la physiopathologie.

Il est possible après le BTS ou le DUT de suivre des formations complémentaires pour conduire des entretiens ou séances de motivation, accompagner des sportifs de haut niveau, faire de l'éducation thérapeutique ou vous perfectionner dans le traitement de certaines pathologies avec l'alimentation. Vous pouvez également continuer les études en licence professionnelle.

Quelles différences entre un diététicien et un nutritionniste ?

La première différence entre ces deux métiers est que l'exercice de l'un nécessite de longues études alors que l'on peut commencer l'autre après une courte formation. Il existe en effet des formations en nutritionniste ou coach en nutrition de 6 à 12 mois alors qu'il faut nécessairement faire au moins 2 ans d'études supérieures avant d'exercer en tant que diététicien. En optant pour un cursus de nutritionniste, vous n'aurez donc pas à faire des études de médecine avant d'exercer.

Si vous vous inscrivez sur une plateforme d'e-learning, vous pouvez apprendre à votre rythme. Il vous suffit d'avoir votre ordinateur ou votre smartphone connecté pour acquérir des compétences sur le métier de coach en nutrition, même en étant sous contrat dans une entreprise. Le nutritionniste ne s'arrête pas seulement à l'orientation du patient vers un changement durable de comportement alimentaire. Tout comme le diététicien, il donne aux patients des conseils ainsi que tous les outils émotionnels et mentaux dont ils ont besoin pour améliorer leur santé avec une alimentation adéquate.

Le coach en nutrition ne s'arrête toutefois pas là. Il peut encourager les clients dans tous les domaines de leur vie pour qu'ils accèdent à leur plein épanouissement. En revanche, seul le nutritionniste est habilité à faire des prescriptions. Il est en effet formé sur les pathologies contrairement au nutritionniste. Le coach en nutrition ne peut pas non plus travailler en collaboration avec des professionnels de santé comme les médecins traditionnels.

Partager cet article :

Laisser un commentaire