Comment exploiter un diagnostic énergétique ?

Dans un monde de plus en plus soucieux de la protection de l'environnement, les sociétés doivent s'approprier les principes de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et les adapter en permanence à leur processus de production. Alors, comment améliorer sa démarche RSE ? Le diagnostic énergétique est donc l'un des éléments à prendre en compte. Voici comment l'exploiter.

Faites appel à un spécialiste pour réaliser un diagnostic énergétique

La première étape dans l'exploitation d'un diagnostic de performance énergétique (DPE) est de le commanditer. Il s'agit d'un document qui vous permet d'avoir une estimation précise (en euros et en kWh) de la consommation énergétique d'un bâtiment. Le DPE permet de classer le bâtiment selon deux étiquettes différentes. L'étiquette énergie permet d'évaluer la consommation énergétique du bâtiment sur une échelle de A à G. L'étiquette climat révèle sur une échelle de A à G, le niveau d'émission de gaz à effet de serre qu'entraîne la consommation énergétique de votre bâtiment.

Le DPE est réalisé par un service de diagnostic énergétique ou expert indépendant. Il faudra vous référer à une structure ou à un diagnostiqueur qui a reçu une accréditation auprès d'un organisme certificateur comme le COFRAC (comité français d'accréditation) et une certification à la norme NF EN ISO/CEI 17024. Au terme de son analyse, il doit vous fournir les renseignements suivants :

  • la description complète du bâtiment,
  • les équipements de chauffage,
  • la nature du chauffe-eau,
  • le système de ventilation,
  • la consommation d'énergie annuelle,
  • l'émission de gaz à effet de serre.

En se servant de toutes ces informations, le diagnostiqueur vous prodigue des conseils afin de réduire votre consommation et pour rendre les locaux de votre entreprise plus écologique.

diagnostic énergétique

Suivez les recommandations issues du DEP

Il ne suffit pas de réaliser un diagnostic de performance énergétique pour améliorer la RSE de votre entreprise. Il faudra ensuite suivre les conseils qui vous seront donnés par l'expert. Ceux-ci s'articulent généralement autour de trois axes principaux : la réduction de la consommation énergétique et d'eau, la réduction des produits toxiques et la construction d'une économie circulaire.

Réduction de la consommation énergétique

Pour rendre votre bâtiment plus économe en énergie et en eau, le diagnostiqueur peut vous proposer le remplacement du matériel de chauffage si celui-ci est vieillissant. Vous pourrez également réaliser des travaux d'isolation des bâtiments et vous orienter vers les énergies renouvelables pour l'approvisionnement énergétique de vos sites. Vous pourrez également opter pour l'édition d'un logiciel de suivi énergétique pour optimiser les économies d'énergie. Il vous permettra de suivre adéquatement les consommations multisites, multipérimètres et multifluides. Vous aurez également une connaissance plus exacte des données de facturation.

De plus, vous pourrez automatiser certaines tâches liées à la gestion énergétique de votre entreprise telles que l'importation des données de télérelève et le reporting. Enfin, les systèmes d'alerte de votre logiciel de suivi énergétique vous permettront d'être rapidement informé de tout dysfonctionnement (perte de données, dépassement de consommation, fuites de fluides…).

Réduction de la consommation en eau

Il peut vous être conseillé de modifier les processus de fabrication au sein de votre entreprise afin de réduire la consommation en eau. Vous pourrez également envisager un système de récupération des eaux usées ou de l'eau de pluie.

Réduction des produits toxiques et mise en place d'une économie circulaire

L'amélioration de votre stratégie RSE passera également par la réduction de l'usage de produits toxiques ou par leur remplacement avec des produits naturels, sans danger pour la santé et la nature. Il faudra ensuite penser au recyclage des matières premières utilisées en interne ou avec les autres entreprises afin de développer une réelle économie circulaire.

Vous pouvez lire également : tout ce que vous devez savoir sur la cheminée bioéthanol

Partager cet article :

Laisser un commentaire