Comment détecter et réagir à la présence de punaises de lit chez soi ?

par Mise à jour le 7/03/2020Maison

La présence de punaises de lit dans son logement est un constat délicat à réaliser. Bien souvent, nous allons attribuer les démangeaisons et les boutons à une cause interne, comme une maladie ou le stress.

Pourtant, beaucoup de gens n'ont pas conscience qu'il s'agit en réalité d'une contamination de punaises de lit dans leur habitat. Dès lors, il est essentiel de demander la confirmation d'un professionnel, pour être certain de ne pas être infesté.

Qu'est-ce qu'une punaise de lit ?

Avant tout, il est important de savoir s'il s'agit bel et bien de punaises de lit. Concrètement, la punaise de lit se présente comme une sorte de cafard, en plus petit et, surtout, de couleur marron clair. Elle se distingue par son aspect légèrement transparent, qui se teinte de rouge lorsqu'elle a ponctionné le sang d'un être vivant.

La taille d'une punaise de lit est très petite, elle peut aller jusqu'à seulement 1 millimètre de circonférence, ce qui la rend particulièrement difficile à repérer.

Il est aussi bon de savoir que la punaise de lit ne vole pas ; elle rampe et s'immisce de partout en stagnant parfois très longtemps au même endroit. Elle se nourrit exclusivement du sang, et principalement de celui des humains qui la laissent proliférer chez eux.

Si vous avez un doute, vous pouvez jeter un œil sur ooreka.fr.

Comment savoir si on est en présence de punaises de lit ?

Il existe quelques signes qui devraient vous alerter en cas d'infection.

Par exemple, la présence régulière de boutons sur votre corps, même des parties non exposées à votre matelas, devrait être un signal d'alerte.

L'un des autres signes de présence de punaises de lit les plus fréquents, sur lequel vous devrez réellement vous attarder, est la présence de traces de sang sur votre matelas. Bien que petites, les punaises de lit que vous aurez écrasées lors de votre sommeil laisseront des petites lignes rouges sur votre drap.

Il est facile de confondre ces symptômes avec d'autres causes, comme une pathologie cutanée, une poussée d'urticaire ou même une période de stress. Il est donc dans votre intérêt de demander l'avis d'un professionnel en cas de doute. Vous vous épargnerez de longues semaines, voire de longs mois, à chercher la cause de vos démangeaisons et de vos plaques de boutons.

Une solution efficace pour être certain que vous êtes bien en présence de punaises de lit est de faire appel à un chien détecteur. Celui-ci sera en mesure de trouver les cachettes de ces insectes qui peuvent être variées :

  • dans le cadre du lit ou encore les coutures du matelas
  • dans les tapis et descentes de lit
  • sous les plinthes
  • dans les prises électriques
  • derrière du papier peint décollé
  • dans les différents meubles de la chambre
  • dans toute cavité d'un mur

Les risques liés à la punaise de lit

Rassurez-vous immédiatement : les punaises de lit ne sont pas spécialement dangereuses pour la santé. Ou plutôt, pas en l'état.

En effet, elles peuvent le devenir indirectement en vous empêchent de dormir sereinement. Il est par exemple fréquent de voir des personnes infestées par des punaises de lit se réveiller régulièrement la nuit et ne pas arriver à se rendormir à cause des démangeaisons parfois trop extrêmes.

La santé mentale est aussi l'un des aspects à ne pas négliger. Les nombreuses plaques rougeâtres qui parcourent votre corps, ou celui de vos proches, peuvent vous pousser à l'isolement et au renfermement.

Il est parfois compliqué de mener une vie normale lorsqu'on souffre de démangeaisons constamment, sans interruption, à cause de la présence de punaises de lit.

Les solutions à utiliser en présence de punaises de lit

Lave-linge et sèche-linge : la solution naturelle

C'est une des solutions les plus radicales et les plus pertinentes. Les punaises de lit et leurs larves sont, en effet, très sensibles à la chaleur.

Lavez vos draps, vos vêtements et vos couvertures à 60° C minimum dans le lave-linge pour pouvoir éliminer les punaises persistantes. Passez ensuite le tout au sèche-linge jusqu'à ce que ce soit bien sec, puis étendez vos affaires en les remuant bien, de façon à vous débarrasser des résidus restants.

Astuce : Pour une efficacité encore plus grande, et dans le cas où la prolifération serait sévère, vous pouvez terminer le processus par un repassage en bonne et due forme, qui détruira les punaises de lit les plus hargneuses.

Les insecticides : une solution plus agressive

Dans certains cas de présence de punaises de lit dans votre domicile, l'utilisation d'insecticides adaptés est recommandée.

Il n'est pas forcément évident, ni même parfois possible, de laver un matelas infesté. Dans ce genre de situations, un insecticide fera parfaitement l'affaire.

Des pièges qui attirent spécifiquement les punaises de lit peuvent aussi constituer une bonne solution. Ils sont à placer aux endroits stratégiques d'une pièce et permettent de bloquer et tuer les punaises qui rentrent à l'intérieur.

En cas de contamination massive à travers toute la maison, il sera plutôt conseillé de vous tourner vers un désinsectiseur professionnel ou une entreprise de désinsectisation.

Les choses à ne pas faire en présence de punaises de lit

En attendant de solutionner votre problème, faites très attention à ne pas reproduire les erreurs suivantes :

  • Ne déplacez pas vos textiles et mobiliers infectés, cela pourrait au contraire aggraver la situation en semant des punaises de lit à travers l'ensemble de votre logement. Elles pondraient des œufs un peu partout et vous vous retrouveriez avez une habitation envahie.
  • Le manque d'action de votre part est à éviter absolument. Vous ne voulez pas que la situation empire ? Agissez vite et prenez les mesures adaptées que nous avons décrites plus haut. Plus vous traiterez le problème tôt, moins cela vous coûtera en temps et en énergie.
  • Enfin, ne vous découragez pas. La présence de punaises de lit n'est pas forcément une conséquence d'une hygiène défaillante, cela n'est pas de votre faute et vous pouvez vous en sortir en mettant en place un plan d'action concret.

 

A lire :   Comment aménager un jardin zen ?