Qu’est ce qu’une climatisation air-air ?

Vous chercher à installer un nouveau système de climatisation chez vous, mais vous ne savez pas pour quel modèle opter ? De nombreuses possibilités s’offrent à vous, mais quelle est la meilleure ? Un système de climatisation classique, une pompe à chaleur réversible, une climatisation réversible. Faisons un petit point sur la climatisation air-air.

La climatisation air-air, qu’est-ce que c’est ?

La climatisation air/air n’est pas considérée comme une climatisation classique. En effet, elle comporte quelques différences que nous vous expliquerons dans cet article.

Une climatisation classique

Le principe d’une climatisation est assez classique, elle permet de contrôler, réguler et de modifier la température climatique de votre habitation.

Elle se voit indispensable dans certains lieux tels que les laboratoires ou les blocs opératoires. En effet, ces pièces nécessitent une température particulière.

Elle est également devenue indispensable dans les centres commerciaux ou les hôtels. En d’autres termes, elle apporte à vos pièces de la fraîcheur et régule donc l’humidité de cette dernière.

Elle est alors parfaite lorsque la température se voit trop élevée en été afin d'éviter la chaleur dans les pièces de la maison.

Est-elle identique à une pompe à chaleur air/air ?

La climatisation air-air est, en effet, équivalente à une pompe à chaleur air/air (PAC). Elle a pour objectif de délivrer simultanément de l'air chaud en hiver et de l’air froid en été. Elle est ainsi comparable à la fusion d’un système de chauffage et d’une climatisation. Son fonctionnement est assez simple, elle puise grâce à sa pompe à chaleur l’air extérieur pour la transformer en air chaud et l’air intérieur pour la transformer en air froid.

De nos jours, elle est de plus en plus nombreuse dans les foyers pour plusieurs raisons. Il est vrai qu’elle comporte beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients.

Entretien d'une climatisation air-air

Les avantages et les inconvénients d’une climatisation air-air

Comme dit précédemment, cette dernière possède un grand nombre de bénéfices, mais également de point négatif.

Les avantages

Son atout premier est bien évidemment son côté écologique. En effet, la climatisation air air utilise le système d’énergies renouvelables. Sa consommation d’énergie dépend bien sûr de la température extérieure cependant elle vous permettra d’effectuer quelques économies non négligeables.

Vous ressentirez aussi cet effet sur votre facture énergétique du mois. Contrairement à d’autres systèmes, elle n’utilise aucune énergie fossile et rejette donc très peu de CO₂. Vous devez néanmoins avoir un logement bien isolé pour une utilisation optimisée.

Vous pouvez y ajouter un thermostat pour pouvoir régler la température, ce dernier vous fera réaliser encore plus d’économie.

Plusieurs aides sont mises à votre disposition pour vous permettre de financer une partie de votre installation. Il en existe une multitude :

  • les aides de l’ANAH (MaPrimRénov, MaPrimeRénov Sérénité, Habiter Mieux)
  • l’éco PTZ
  • les primes CEE

Certaines aides sont accessibles sans critères sociaux, vous pourrez alors tous au moins être éligible à une aide.

Les inconvénients

L’installation d'une climatisation air-air représente un coût assez important. En effet, selon ses équipements et ces options, son prix et son installation varient entre 5 000 et 11 000 euros. Cependant, avec les aides disponibles, vous pourrez économiser une certaine partie.

Elle peut néanmoins vous faire perdre de l’argent si votre environnement est trop froid. Si vous vous situez dans une région assez froide, nous vous conseillons d’opter pour une PAC air-eau.

Cette dernière provoque des nuisances sonores pour vous et peut-être même vos voisins. En effet, une installation extérieure est mise en place et c’est cette dernière qui peut être dérangeante. Pendant l’achat de cette dernière, il vous suffira de vérifier son niveau de décibel.

Cette installation est éligible à beaucoup d’aides, mais pas au crédit d’impôt ni au taux de TVA réduit. Vous devrez également l’entretenir au moins une fois par mois. Lors de la signature de ce contrat, vous pourrez souscrire un contrat d'entretien, toutefois toutes les sociétés d’entretien ne prennent pas en compte ce genre de travaux.

Partager cet article :

Laisser un commentaire