Coupe du monde 2022 : des billets à un prix trop élevé ?

L'image de la Coupe du monde 2022 au Qatar était déjà ternie entre les violations des droits des travailleurs et les problèmes environnementaux. Les supporters sont de plus en plus mécontents du montant qu'ils devront débourser pour assister aux matchs de leur équipe favorite.

C'est pourquoi la deuxième phase de vente des billets pour la compétition a été ouverte mardi. Elle fait suite au tirage au sort du 1er avril. Lors de la première phase de vente, 804 186 billets ont été vendus entre le 19 janvier et le 8 février.

Quatre types de billets sont disponibles jusqu'au 28 avril : des billets pour un match spécifique (dans 4 catégories de prix), des billets pour toute la phase de groupe, des billets pour le match de la deuxième phase, des billets pour les supporters d'une équipe et des billets donnant accès à quatre matches dans quatre stades différents.

Des billets 30% plus chers qu'en 2018

Les spectateurs internationaux peuvent acheter des billets individuels pour les matchs et des billets pour le premier tour pour 62 à 200 euros selon leur choix d'emplacement du stade. Les huitièmes de finale coûtent de 85 à 242 euros, tandis que le quart de finale coûte de 182 à 375 euros (même prix pour la petite finale).

Le prix de la place en demi-finale est compris entre 315 et 833,3 EUR. La finale vous coûtera entre 550 et 1 460,00 EUR. Ces billets sont en nette augmentation y compris lorsqu’on compare les prix avec d’autres types d’évènements, notamment l’Euro 2020, comme l’a fait le site https://spysports.net/

Une place pour voir le match de poule 2018 entre la France et le Danemark coûte un peu moins de 92 EUR en catégorie 3. C'est plus cher que le Qatar. Cela s'explique par le fait que les sièges les moins chers de cette catégorie sont beaucoup plus chers. La tendance des prix s'est inversée depuis les quarts de finale.

Le coût des billets pour l'ensemble de la compétition est supérieur de 30 % à celui de la précédente Coupe du monde en Russie. Pour assister à tous les matchs de l'équipe de France jusqu'à la finale, si cela est possible, il faut compter entre 1 318 et 3 520 euros pour les billets.

Vue aérienne de Doha, Qatar

Un lit qui vaut son pesant d'or

Trouver un endroit où dormir est le plus gros point noir de cette Coupe du monde. Le Qatar attend 1,2 million de supporters pour la compétition. Cela inclut un pic de 276 000 personnes le week-end des 27, 28 et 28 novembre, ce qui représente 10 % de la population du pays.

Selon les organisateurs, 130 000 lits sont disponibles dont 40 000 dans les hôtels. Ce n'est pas suffisant, ce qui signifie que les prix vont augmenter.

Une autre préoccupation est le manque de variété. Il n'y a pas beaucoup de lits disponibles à des prix abordables. Pour 100 euros, vous pouvez obtenir un lit dans une chambre partagée. Cela signifie que le coût minimum d'hébergement est de 3 000 euros pour ceux qui veulent se rendre en finale. Ronan Evain, président et directeur général de Football Supporters Europe, estime que ce montant est "très élevé". C'est trois fois le montant du budget de la Russie.

Il vous sera toujours difficile de trouver un lit même à ce prix. Vous pouvez essayer de dormir dans des pays voisins comme Abu Dhabi ou les Émirats arabes unis.

Mardi matin, il était impossible de réserver une chambre d'hôtel à Doha entre le 21 novembre et le 18 décembre sur des sites de réservation tels que Trivago et Booking.com. La Fifa a réservé toutes les chambres par précaution pour accueillir les officiels, les médias et les équipes du monde entier.

Pour réserver un hébergement, vous devez également disposer d'un billet. Cela signifie que vous prenez le risque d'acheter une place dans le stade, mais que vous n'êtes pas sûr de pouvoir trouver un logement. Les supporters ne pourront pas réserver de chambre avant le mois de mai. Il sera également impossible d'entrer dans le pays sans hébergement. Nous ne savons pas s'il y aura encore des logements abordables.

Anne Costes, vice-présidente des Irrésistibles français et responsable de l'organisation du voyage, a déclaré : "Oui", "Si nous avons 50 supporters de l'association, ce sera très bénéfique." Rappelons que 600 d'entre eux ont assisté à au moins un match en Russie.

Partager cet article :

Laisser un commentaire