Comment lutter contre les pucerons naturellement ?

Avec l'arrivée du printemps et des beaux jours, les pucerons partent à l'attaque de votre jardin. Certains signaux doivent vous alerter. Ainsi, si vous remarquez que vos plantes croient moins vite et/ou que leurs feuilles se déforment et se recroquevillent, cela peut signifier la présence de pucerons sur votre parcelle. Il est alors temps de prendre les choses en main pour éliminer ces insectes ravageurs de votre jardin.

Plutôt que de vous tourner vers les traditionnels insecticides chimiques, nocifs pour vos plantes et pour l'environnement, optez plutôt pour des remèdes maison entièrement naturels qui éloigneront les hôtes indésirables en douceur, sans abîmer vos fleurs. Alors, comment lutter contre les pucerons naturellement? Nous vous détaillons ci-après les remèdes naturels les plus efficaces.

Le savon noir, pour lutter contre les pucerons

Remède naturel incontournable de la lutte contre les pucerons, le savon noir présente l'avantage non seulement de tuer, mais aussi d'éloigner les pucerons de vos plantes.

Pour préparer votre mixture maison, il vous suffit de diluer 20 centilitres de savon noir liquide dans 1 litre d'eau, puis de pulvériser le mélange sur les feuilles et les tiges de vos plantes. Insistez, en particulier, sur le dessous des feuilles, car c'est notamment là où se réfugient les pucerons. En quelques heures, les indésirables mourront.

Nettoyez délicatement les feuilles. Il vous faudra recommencer l'opération tous les 4 à 5 jours pour venir à bout du problème.

Introduire des larves de coccinelles dans votre jardin

Les larves de coccinelles sont de redoutables prédatrices pour le puceron. Sachez, par exemple, qu'une seule larve peut dévorer entre 100 et 250 pucerons par jour. Ainsi, si l'infestation s'étend dans le temps et que vous avez du mal à en voir le bout, les larves de coccinelles peuvent constituer un excellent remède naturel pour lutter contre les pucerons.

Vous pouvez vous en procurer dans toutes les jardineries. Veillez, néanmoins, à bien introduire l'espèce indigène Adalia Bipunctata, et non pas la larve de coccinelle asiatique (Harmonia Axyridis), qui, elle, est une espèce invasive tout aussi indésirable dans nos jardins.

Avoir recours à des plantes anti-pucerons

Saviez-vous que certaines plantes contribuent à éloigner les pucerons de votre jardin ? L’œillet d'Inde, le thym, la menthe, l'absinthe, la lavande, la fougère, la rhubarbe, l'ortie, ou encore la capucine sont en effet particulièrement connu(e)s pour leurs propriétés anti-pucerons.

Pour les utiliser au mieux dans la lutte contre les indésirables, la meilleure solution consiste à laisser macérer 300 grammes de la plante de votre choix (à chaud ou à froid), plusieurs heures, dans 1 à 2 litre(s) d'eau. Filtrez le mélange, puis pulvérisez-le sur les plantes en insistant sur le feuillage.

N'hésitez pas à renouveler la pulvérisation tous les 4-5 jours, si l'invasion est importante. Ces insecticides naturels sont parfaits pour éradiquer les pucerons de votre jardin.

En ce qui concerne la menthe, vous pouvez également en déposer quelques tiges près des plants affectés par les pucerons. Celles-ci peuvent en effet agir comme des répulsifs efficaces pour éloigner les indésirables.

Dans le cas de l'absinthe, plantez-la au pied de vos rosiers pour repousser les insectes.

Lutter contre les pucerons avec le vinaigre blanc

En début d'infestation, l'un des remèdes les plus efficaces pour lutter contre les pucerons et éviter leur avancée est sans conteste le vinaigre blanc. Pour concocter votre insecticide naturel, mélangez 5 cuillères à soupe de vinaigre blanc dans 2 litres d'eau. Il est important de bien doser le produit, car une préparation trop acide (à savoir, trop riche en vinaigre), risquerait d'être fatale pour la bonne santé de vos plantes.

Pulvérisez le mélange deux fois par jour, le matin et le soir, pour éradiquer rapidement les pucerons. Si l'invasion est trop avancée, vous pouvez vous reporter à d'autres méthodes naturelles, en complément du vinaigre blanc.

Le marc de café, un répulsif naturel

Autre remède naturel pour prévenir les invasions de puceron, le marc de café. Celui-ci agit en effet comme un excellent répulsif pour éloigner certains nuisibles, en particulier les pucerons, les fourmis ou encore les limaces.

Pour ce faire, rien de plus simple. Il vous suffit de récupérer le marc de café dans votre cafetière, puis de le répartir au pied des plantes envahies par les indésirables. Pour être efficace, le marc de café doit être bien sec. Veillez également à le renouveler régulièrement.

Le scotch double-face, pour éloigner les fourmis et les pucerons

Les fourmis et les pucerons sont liés par une relation particulière. Les fourmis sont en effet connues pour élever et protéger les pucerons, lesquels produisent le miellat dont elles raffolent.

Lutter contre les fourmis qui envahissent vos plantes, c'est donc, par la même occasion, lutter également contre les pucerons qui y sévissent. Aussi, pour mettre fin à cette relation de plurimutualisme entre ces espèces indésirables, veillez à coller du scotch double-face (ou des bandes de glu) sur les tiges de vos plantes.

Le scotch bloquera en effet le passage des fourmis, ce qui contribuera, de manière indirecte, à éloigner également les pucerons.

Avec tous ces remèdes naturels pour lutter contre les pucerons, en plus d'être joli, vous aurez aussi un jardin écologique.

Laisser un commentaire