Comment calculer l’assurance logement lors d’un crédit immobilier ?

Pour un contrat de crédit immobilier, la banque demande à l’emprunteur d’établir un contrat d’assurance de prêt immobilier. En effet, une assurance de prêt immobilier est une alternative profitable pour l’emprunteur et pour la banque. En cas d’irrégularité de remboursement de capital de la part de l’emprunteur, le coût de cette assurance permet à la banque de se couvrir financièrement. Grâce à l’assurance, l’emprunteur peut bénéficier des garanties, en cas de problèmes de santé, par exemple. P

our acquérir une assurance de prêt immobilier, il est conseillé de comprendre quelques réglementations, telles que le calcul du coût. Le point sur le calcul du coût de l’assurance pour un prêt immobilier.  

Pourquoi acquérir une assurance de prêt pour un crédit immobilier ?

Quel que soit le motif du prêt à la banque, il est probable qu’un imprévu survienne et impacte critiquement le financement de l’emprunteur. Cependant, l’assurance d’un prêt immobilier consiste avant tout à recouvrir la banque, mais elle contribue également à offrir des garanties à l’emprunteur.

Prenons un exemple : le contrat d’assurance peut offrir des garanties de santé pour ses clients en plus de les recouvrir en cas de décès ou en cas de chômage après le financement. En tout, le contrat d’assurance couvre ses clients des risques financiers qui sont liés au prêt immobilier. 

 Selon la loi, une personne qui souhaite obtenir un crédit immobilier doit obligatoirement recourir à une assurance de prêt. 

En cas de violation ou retard de remboursement de capital, l’assurance prend en charge de payer le montant du crédit immobilier envers la banque. Ainsi, l’emprunteur aura la possibilité de rester vivre dans le logement concerné. Si l’emprunteur est décédé, ses héritiers pourront éviter les endettements de la banque grâce au contrat d’assurance. L’acquisition d’un contrat d’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire dans certains cas. Cependant, recourir à une assurance reste une bonne alternative dans le secteur de l’immobilier. 

Comment établir un contrat d’assurance logement ?

Avant de lancer, il est impératif de distinguer les différentes assurances de prêt immobilier. Pour faciliter la tâche, le mieux est de réaliser une simulation de crédit immobilier ou de consulter un négociateur. En effet, un négociateur spécialisé dans le secteur de l’immobilier peut vous offrir le contrat d’assurance de prêt qu’il vous faut, selon votre budget. 

Avant de signer un contrat d’assurance de prêt immobilier, une évaluation de risque doit être effectuée, car le coût de l’assurance est souvent plus élevé que les mensualités de l’emprunteur. Pour ce faire, le client doit fournir les informations concernant son état de santé au moment de l’emprunt. Cette étape consiste à définir les besoins de l’emprunteur et le contrat d’assurance de prêt approprié.  

De quelles garanties peut-on bénéficier ?

 calculer l'assurance de logement lors d'un crédit immobilier

Dans une assurance de prêt immobilier, il y a des garanties obligatoires et des garanties facultatives. Les garanties obligatoires d’une assurance de crédit immobilier sont :

  • Garantie PTIA ;
  • Garantie de décès. 

Grâce à la garantie PTIA (Perte Totale ou Irréversible d’Autonomie) et à la garantie de décès, les endettements de la banque ne seront pas transférés aux héritiers si l’emprunteur est décédé. 

Les garanties facultatives d’une assurance de crédit immobilier sont :

  • Garantie de perte de travail ;
  • Garantie IPP. 

Si le contrat inclut une garantie de perte de travail, l’assurance prend en charge le remboursement du capital durant la période où l’emprunteur cherche un nouveau travail. 

Grâce à la garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle), le remboursement de la capitale est effectué par l’assurance quand l’emprunteur n’a plus la possibilité de travailler en raison d’un accident ou d’un problème de santé grave. 

Cependant, notez que plus les garanties sont nombreuses, plus le coût et le taux de l’assurance de prêt pourront augmenter. 

Quels sont les éléments liés au calcul du coût d’une assurance de prêt ?

Dans le calcul du coût de l’assurance de prêt immobilier, l’emprunteur doit connaître certains éléments. Pour le calcul de coût d’assurance de prêt immobilier, il faut inclure :

  • Les risques de l’emprunteur ;
  • Le taux de l’assurance ;
  • Les garanties offertes par l’assurance. 

Les risques de l’emprunteur doivent être pris en compte en cas de manque de remboursement du capital. La situation de l’emprunteur et le montant total du financement sont les critères à vérifier pour définir le taux d’assurance.  

Selon la situation de l’emprunteur, le taux de l’assurance peut être défini par une assurance liée à la banque ou par un groupe d’assurance privée. En effet, ce taux d’assurance est appliqué selon le montant du capital de financement. 

Effectivement, les garanties sont incluses dans le calcul du coût de l’assurance de prêt. Que ce soit une garantie obligatoire ou facultative, la banque n’encaissera pas le financement sans la garantie de décès et la garantie PTIA.

Comment effectuer le calcul du coût d’assurance pour un prêt immobilier ?

Pour une assurance de prêt immobilier, le taux est souvent défini à 0,5 %. En effet, on obtient ce taux selon le montant de la cotisation de l’emprunteur. Cependant, ce taux ne se base pas sur le montant restant, mais sur le montant exact du capital du financement.  

Prenons par exemple un prêt de 200 000 euros à rembourser en vingt ans. Pour définir le coût de l’assurance du prêt, vous devez prendre le montant défini par le taux d’assurance et le capital de l’emprunt pour ensuite le diviser par 12 et obtenir le coût de mensualité. Sur ce calcul, on obtient un taux de mensualité de 83,30 euros. Ainsi, le coût de l’assurance de prêt est de 20 000 euros en vingt ans de remboursement. Cependant, l’emprunteur a la possibilité de négocier le taux d’assurance et réduire ainsi le coût. 

Pour conclure, acquérir une assurance de prêt est une bonne alternative pour un crédit immobilier. Que ce soit pour la banque ou pour l’emprunteur, une assurance de prêt reste indispensable. Cela dit, il est fortement recommandé de connaître les détails concernant le calcul du coût de l’assurance du prêt immobilier.

Partager cet article :

Laisser un commentaire