Le Bitcoin comme monnaie numérique mondiale par défaut

Le Bitcoin est une crypto-monnaie dont la popularité, l'acceptation et l'adoption ont augmenté depuis sa création et son introduction. Si cette monnaie numérique a été confrontée à de nombreux défis, le marché libre a créé des solutions innovantes, lui permettant de les surmonter. Aujourd'hui, le Bitcoin reste le roi des crypto-monnaies. Il figure également parmi les actifs numériques les plus performants.

Cette monnaie virtuelle a fait taire les critiques et continue d'étendre son utilisation et sa pertinence. Atteindre son succès actuel en 12 ans fait du Bitcoin une crypto-monnaie remarquable. Cependant, un véritable spectre hante le Bitcoin depuis que Satoshi Nakamoto l'a introduit en 2008. Il s'agit de la vitesse.

Avec l'adoption croissante de cette monnaie numérique, les investisseurs particuliers, le capital-risque, les fonds institutionnels et d'autres pays continuent de rejoindre l'écosystème Bitcoin. Par conséquent, le réseau du Bitcoin est confronté à des problèmes de débit et de congestion. Et ceux-ci peuvent empêcher le Bitcoin d’atteindre ses objectifs révolutionnaires.

Malgré les problèmes d'évolutivité du Bitcoin et la popularité croissante des Altcoins, la crypto-monnaie continue de s'appuyer sur ses succès passés. Inévitablement, le Bitcoin est en passe de devenir la monnaie de réserve numérique mondiale.

Les défis de l'évolutivité

Ce n'est un secret pour personne que de plus en plus de personnes achètent des Bitcoins avec de l'argent fiduciaire sur des plateformes comme Bitcoin Prime. C'est parce qu'elles ont pris conscience du potentiel de cette monnaie virtuelle. Ces plateformes permettent  d'investir dans le Bitcoin en convertissant de l'argent fiduciaire en cette monnaie virtuelle. Mais, cela amène plus d'investisseurs dans la blockchain Bitcoin.

Le réseau blockchain doit donc évoluer pour répondre aux besoins toujours croissants de l'économie numérique. Le débit ou les transactions par seconde est la mesure d'évolutivité la plus courante pour le réseau Bitcoin. Alors que le réseau de paiement de Visa traite environ 24 000 transactions par seconde, le Bitcoin peut traiter 4 à 5 transactions dans la même durée. Le Bitcoin est très lent.

Et cette latence du réseau Bitcoin explique en partie l'essor des Altcoins. De nombreux utilisateurs estiment que le Bitcoin ne priorise pas la vitesse. Il vise plutôt à servir de couverture contre l'inflation et de stockage de valeur. Il ne fait aucun doute que les personnes et les entreprises ont besoin de préserver leur patrimoine pour éviter les ravages de l'inflation de la monnaie fiduciaire.

Cependant, certaines personnes affirment que le Bitcoin ne tient pas sa promesse de servir de système de paiement de pair à pair. Le Bitcoin Cash a agi comme une solution potentielle d'extensibilité. Il a augmenté la taille des blocs pour permettre aux mineurs d'inclure plus de transactions à la fois. Mais cette solution traite également 116 transactions par seconde. Elle n'a donc pas permis de résoudre ce problème.

Le réseau Lightning a suivi et tenté de décharger la capacité de la blockchain Bitcoin dans une autre couche de canaux de paiement. La diffusion de chaque transaction à l'ensemble du réseau, y compris la blockchain principale, pose le problème de l'évolutivité de cette crypto-monnaie. Par conséquent, l'introduction du réseau Lightning signifie que deux entités peuvent ouvrir simultanément le même canal de paiement et effectuer des paiements instantanés et sans friction. Ainsi, le système ne diffuserait un canal que lorsque les entités ferment ou ouvrent un canal.

Cette solution fonctionne de manière magique en faisant en sorte qu'un utilisateur n'ait pas à ouvrir un canal avec une autre personne pour effectuer une transaction. Au lieu de cela, ce réseau envoie des fonds à travers les voies. Ainsi, les transactions que le réseau Bitcoin peut traiter par seconde pourraient se chiffrer en milliards.

Et cela rend plausible la vision originale de Satoshi. Par conséquent, les personnes peuvent désormais considérer le Bitcoin comme une monnaie numérique mondiale viable, que l’on peut utiliser quotidiennement. L'adoption du réseau Lightning a augmenté de façon exponentielle car il résout le problème d'évolutivité du Bitcoin. C'est pourquoi des pays comme le Vietnam, le Salvador et les Philippines, qui ont besoin d'une alternative à leur monnaie nationale, adoptent le Bitcoin.

Une monnaie numérique pour dominer les autres

Avec l'adoption croissante du Lightning Network, le Bitcoin pourrait devenir une méthode de paiement et de stockage de valeur fiable. Plusieurs raisons expliquent pourquoi le Bitcoin pourrait devenir la monnaie mondiale dominante. Par exemple, le Bitcoin a été la première crypto-monnaie. Il est également bien connu, couramment détenu et très apprécié par les personnes et les entreprises du monde entier.

En outre, le Bitcoin a de nombreux cas d'utilisation en raison de sa décentralisation. Et cela, combiné au débit élevé et rapide, font du Bitcoin une monnaie numérique de réserve mondiale potentielle.

Partager cet article :

Laisser un commentaire