Les bienfaits de la méditation sur le corps et l’esprit

par | 26 Mai 2018 | Santé

La méditation présente une multitude de bénéfices, que ce soit pour le corps ou pour l’esprit. Certes, il ne s’agit pas techniquement d’un traitement médical à proprement parler. Toutefois, cette pratique est fortement conseillée pour ses bienfaits en complément de la médecine traditionnelle.

La méditation serait en fait le liant ou le point d’intersection entre le corps, le cerveau et l’âme. C’est pour cette raison que la méditation présente un effet bénéfique sur le comportement humain.

Une créativité et une concentration accrue

Les grands artistes, inventeurs et prodiges en tout genre pratiquent généralement la méditation. La cause est toute simple : la méditation de pleine conscience avec une attention toute particulière contribue grandement à l’amélioration de la créativité.

Les personnes qui pratiquent régulièrement la méditation de pleine conscience sont beaucoup plus performantes lorsqu’ils sont amenés à effectuer une tâche spécifique ou ils doivent inventer et se servir de leur imagination.

La méditation encourage les pensées divergentes, qui constituent la composante principale de la créativité.

Outre cela, la méditation améliore la capacité globale à se concentrer et à soutenir une attention accrue durant les tâches quotidiennes.

Il est conseillé de méditer environ une dizaine de minutes par jour au moins. Les personnes habituées à méditer de manière régulière s’avèrent également être plus méticuleuses et perfectionnistes que leurs congénères. Les fonctions neuronales liées à la gestion de stimuli conflictuels peuvent également être grandement modifiées par la méditation journalière à petite dose.

Une meilleure santé et des relations humaines de qualité

Les avantages de la méditation sont multiples. Celle que l’on peut vérifier à court terme concerne la santé du méditant. En effet, elle permet la diminution de la tension artérielle, ce qui est une excellente nouvelle pour les personnes qui souffrent d’hypertension.

Les personnes présentant des maladies respiratoires peuvent également guérir à l’aide de la méditation. Pour ce qui est des femmes qui souffrent de la ménopause, elles ressentiront moins la douleur grâce à la pratique régulière de la méditation.

La douleur liée à la maladie peut également être estompée par la pratique de la méditation. Selon des chercheurs, la douleur est un état de fait psychique qui peut être modulé et contrôlé.

Autre avantage de la méditation : le fait de doper l’humeur en accroissant l’optimisme. La connexion aux autres personnes est également améliorée, ce qui rend les méditants plus empathiques et compatissants vis-à-vis de leurs prochains.

Il est conseillé de méditer avant un rendez-vous important ou un entretien d’embauche. Mais il est également conseillé de méditer chaque jour afin d’apprendre à tirer le meilleur des relations humaines et se connecter, non seulement aux personnes qui vous sont chères, mais également à vos collaborateurs, clients, subordonnés ou supérieurs hiérarchiques.

Gérer le stress et l’anxiété par la méditation

La réponse cérébrale est toute autre pour les personnes habituées à la méditation de pleine conscience. Cette dernière modifie grandement la manière dont les centres d’émotion liés au stress sont stimulés dans le cerveau.

En effet, grâce à la méditation, ces zones d’émotions deviennent moins sensibles et résistent davantage au stress. Ainsi, le cerveau devient plus facile à réguler et leurs réactions peuvent être contrôlées, même lorsqu’elles sont face à un état de stress intense.

Outre cela, la méditation de pleine conscience peut également jouer le rôle d’antidépresseur. Les capacités de contrôle cognitif d’une personne peuvent être grandement augmentées par la méditation. Grâce à la méditation, l’angoisse diminue et la bonne humeur revient. Certes, pas du premier coup, mais à mesure que l’on se concentre.

De plus, la méditation permet également le ralentissement de la dégénérescence cérébrale et éloigne les risques d’attraper la maladie d’Alzheimer. En effet, la connectivité des neurones dans le réseau du cerveau impliqué dans les rêveries est améliorée. La matière grise du cerveau est stimulée et peut être augmentée par la pratique intensive de méditation. Ainsi, l’on peut devenir plus intelligent, plus efficace dans ses actions et plus réfléchi grâce à cette pratique traditionnelle qui existe depuis des millénaires.