Quels sont les avantages du PER (Plan Épargne Retraite) ?

Le PER est un outil assez récent qui est venu remplacer l’ensemble des produits d'épargne, nombreux et assez strictes. Ce nouveau plan se veut beaucoup plus souple et flexible afin de s’adapter aux mœurs et aux besoins qui ont évolué au fur et à mesure des années.

Alors en quoi consiste le Plan Épargne Retraite ? Quels sont les avantages du PER ?

Qu'est-ce que le PER ?

Suite à la loi Pacte de 2019, les produits d’épargne retraite et salariale tels que les PERP, PEE, Madelin ont été remplacés par le Plan Épargne Retraite (PER). Il a  été crée pour simplifier l’offre de l’épargne retraite mais également pour renforcer l’attractivité de ce type d’offre sur le long terme. Le format actuel s’adresse aux particuliers mais également aux entreprises.

Ainsi le principal objectif du PER est d’investir pour préparer un complément à sa retraite. A l'aide des versements effectués tout au long de sa vie active, le titulaire de ce plan pourra bénéficier d’un complément financier sous forme de rente viagère ou sous forme de capital au moment de la retraite. D’autre part, l’un des principaux avantages - qui est repris des produits antérieurs - est la fiscalité avantageuse, en faisant ainsi l’un des meilleurs investissements en 2020.

Les différents types de PER

Le format du PER contient trois compartiments en fonction du statut du titulaire du contrat :

  • le PER Individuel appelé également PERIN est venu remplacer les traditionnels PERP, Préfon et contrat Madelin qui s’adresse aux particuliers ;
  • le PER Collectif connu également sous l’acronyme PERCOL vient remplacer le Perco et s’adresse aux entreprises ;
  • le PER Catégoriel qui lui est correspond au PERCAT est dans la continuité de l’article 83 et s’adresse à une certaine typologie de collectif ;

Quelques précisions sont nécessaires concernant le PER Individuel (PERIN) : il existe deux typologies en fonction des objectifs choisis par le titulaire. D’un côté, il y a le PER bancaire qui fonctionne sous forme de compte-titres, et de l’autre côté, il y a le PER assurance.

À qui s’adresse le PER ?

L’une des particularités du PER est d’être accessible à tous, de 18 à 68 ans, et de pouvoir être souscrit à partir du moment où vous avez une vie active. Quelle que soit votre catégorie socioprofessionnelle, vous avez la possibilité d’y souscrire.

Cependant, un point est à signaler : l’investissement dans un PER est intéressant principalement pour les particuliers ayant une imposition élevée. Concrètement, pour tirer un réel avantage de votre Plan Épargne Retraite, vous devez avoir un taux d’imposition de minimum 30 %. En raison de la fiscalité du produit et pour avoir la meilleure rentabilité de ce plan, il faut avoir un taux d'imposition d’environ 45 %.

Les avantages du PER

Le Plan Épargne Retraite, comme d'autres placements pour la retraite, présente plusieurs avantages comme nous le rappelle le site Perlib.fr. Voyons lesquels.

La portabilité de l'épargne

L’apparition du format PER a pour but d’harmoniser l’ensemble des produits d’épargne retraite en un seul format. Cette volonté de simplifier au maximum les produits d’épargne permet entre autres de simplifier les transferts. Auparavant, chaque produit d'épargne était rattaché à une catégorie socioprofessionnelle : le PEE et le Perco pour les entreprises, le Madelin pour les indépendants, etc.

En raison de l’évolution de la population et de ses habitudes de consommation, le marché des produits d’épargne s’est développé pour une plus grande flexibilité et une plus grande transversalité. En effet, l’ensemble des structures et des rapports à l’emploi ont bien évolué : la perspective d’une carrière professionnelle au sein d’une même entreprise n’est plus une priorité. La digitalisation galopante et la pluridisciplinarité ont pour résultat une multiplicité de statut du particulier (salarié, indépendant,...). Ces évolutions ont bien un impact significatif sur la gestion de l’épargne par les actifs, les banques et les assurances doivent donc s’adapter aux besoins et aux particularités de cette nouvelle population.

Grâce à ce nouveau format, la portabilité est mise en avant et permet, dans la pratique, de transférer ses produits d’épargne de l’une ou l’autre structure en fonction de son évolution professionnelle. Les démarches complexes, nécessitant des coûts et de l’administratif supplémentaires, sont autant de points négatifs qui ont entaché les différents plans passés. Aujourd’hui, via la portabilité, le changement de gestionnaire se fait très rapidement en quelques clics ou auprès de votre agence.

Une fiscalité attractive

Déduire de ses revenus imposables les versements dans son PER est l’avantage majeur apporté par ce plan. Certains anciens plans ne bénéficiaient pas de cet avantage. Néanmoins, il y a des limites : ces déductions fiscales sont plafonnées à 10% des revenus.

Comme nous l’avons vu précédemment, il est particulièrement intéressant pour les contribuables ayant un fort taux d’imposition. A noter que la déduction fiscale est optionnelle et comporte des conditions. En effet, si vous optez pour la déduction lors de votre départ en retraite, vos versements seront imposables à l’impôt sur le revenu. Dans le cas où vous renoncez à la déduction, vous serez donc imposable à la sortie seulement selon la flat tax, c’est-à-dire 30% sur vos intérêts.

Vous pourrez en apprendre plus sur ce blog.

Une possibilité de sortie en capital

L’une des plus grosses avancées grâce à la loi PACTE est la facilité à sortir de l’épargne jusqu’alors impossible.

Au travers du PER, les épargnants ont alors la possibilité de choisir entre une sortie en capital, en rente viagère, ou les deux.

Des conditions de déblocage anticipé élargies

Face au frein que constituait la difficulté à avoir un déblocage anticipé, la loi PACTE a apporté une plus grande souplesse et permet cette démarche à condition de répondre à un cas précis.

Alors qu’avant les conditions étaient très strictes, il est aujourd’hui possible de débloquer son PER pour :

  • une acquisition, construction, agrandissement ou remise en état d’une résidence principale suite à une catastrophe naturelle ;
  • un mariage ou PACS ;
  • la naissance ou adoption d’un troisième enfant puis de chaque enfant suivant ;
  • un divorce, séparation ou dissolution d’un PACS avec au moins un enfant mineur à charge ;
  • une invalidité ;
  • le décès du titulaire du contrat ;
  • le décès du conjoint ou du partenaire du PACS ;
  • de la création/reprise d’entreprise ;
  • le surendettement.

Vous l'aurez compris, les avantages du PER sont assez nombreux et rendent plus attractifs aujourd'hui le Plan Éparne Retraite.

Partager cet article :

Laisser un commentaire